Haut

Des centres d’accueil pour aider les migrants vulnérables et les demandeurs d’asile sont installés en Grèce

Posté le ven., déc.-07-2012

Grèce  - Dans le cadre des subventions EEE, mécanisme de financement soutenu par les membres de l’Espace économique européen, l’Islande, la Norvège et le Liechtenstein ont signé un accord de 4 millions d’euros avec l’OIM, afin de soutenir les ONG en Grèce qui gèrent des centres de réception pour les migrants vulnérables et les demandeurs d’asile, en particulier les mineurs non accompagnés.

La Grèce, qui a du mal à faire face à la crise économique, aux mesures d’austérité et aux 25% de taux de chômage, accueille actuellement environ 810 000 migrants irréguliers, notamment quelque 44 000 demandeurs d’asile, dont bon nombre sont restés bloqués en route vers d’autres pays de la Communauté européenne.

Le nouveau programme de 3 ans, qui sera géré par l’OIM en Grèce, aidera les ONG participantes à établir des projets et travailler en collaboration avec les autorités locales afin d’améliorer ou d’intensifier les services qu’ils proposent aux plus vulnérables, en particulier aux mineurs non accompagnés.

La Grèce dispose actuellement de peu de centres de réception pour les migrants vulnérables, ce qui expose bon nombre d’entre eux à des risques et qui les obligent à dormir dans des parcs et d’autres espaces publics.

Les centres de réception existants, qui fournissent, aux migrants, des abris, de la nourriture, des soins et d’autres services de base, sont principalement dirigés par des ONG, dont beaucoup dépendent de dons incertains et à court-terme.
 
En janvier 2013, l’OIM en Grèce lancera un appel de propositions permettant aux ONG qui gèrent déjà des centres de réception et qui souhaitent améliorer leurs services, et aux ONG qui construisent de nouveaux centres, à demander un financement dans le cadre du nouveau projet.

Les ONG qui demanderont du financement seront encourager à œuvrer avec les municipalités d’accueil et d’autres autorités locales, de préférence situées en dehors d’Athènes.

Le nouveau financement fait partie d’un don de 20,9 millions d’euros de l’Islande, du Lichtenstein et de la Norvège, par le biais du mécanisme des subventions EEE visant à améliorer les domaines de l’asile et de la migration en Grèce.

Il contribuera à la réforme actuelle en matière d’asile et de migration en Grèce, débutée en 2010 avec le soutien de la Commission européenne.

Pour plus d’informations, veuillez contacter  

Maggie Lazaridis
OIM Grèce
Tél. +30 210 9919040
Email : alazaridi@iom.int

    Partager ce lien
  • facebook
  • twitter