Haut

L’OIM soutient la formation des officiers yéménites par les garde-côtes italiens

Posté le mar., nov.-13-2012

Italie - Une formation de six mois dispensée par les garde-côtes italiens aux garde-côtes de la République du Yémen s’est terminée hier, 12 novembre, à Rome.

Les garde-côtes italiens se sont associés à l’OIM et à l’Académie internationale pour la sécurité et la sûreté de l’environnement maritime, afin de dispenser une formation à 15 officiers du Corps des garde-côtes yéménite, du Centre régional d’information maritime et de l’Administration du transport yéménite.

L’OIM à Rome était chargée de la formation sur la gestion des flux migratoires, qui comprenait des modules fournis par le HCR et Save the Children. Ces deux partenaires de l’OIM fournissent une aide aux migrants qui débarquent sur les côtes italiennes, par le biais du projet Praesidium, financé par le Ministère italien de l’intérieur. La formation a été dispensée en 2 phases : la première a eu lieu à Gênes, la deuxième à Rome et à Messine.

« Des milliers de migrants, principalement somaliens, tentent de rejoindre le Yémen chaque année et bon nombre périssent lors de la traversée du Golfe d’Aden », déclare José Angel Oropeza, Directeur du Bureau de coordination de l’OIM en Méditerranée.

« La même chose se produit en Italie, où de nombreux migrants périssent en mer en essayant de rejoindre Lampedusa. Environ 2 000 migrants, originaires de Tunisie et de Libye, sont morts en 2011, mais les garde-côtes italiens ont réussi à sauver de nombreuses vies dans des situations extrêmement dangereuses », ajoute t-il.

« La situation en Italie et au Yémen est similaire à bien des égards et l’un des objectifs de ces sessions de formation était de mettre en avant les meilleures pratiques et l’expérience acquises par les garde-côtes italiens lors de leurs opérations de secours au large de la Sicile », conclut-il.
 
Pour plus d’informations, veuillez contacter  

Flavio Di Giacomo
OIM Italie
Tel: +39 06 44186207
Email: fdigiacomo@iom.int