Haut

Le Canada finance une étude de l’OIM sur la contribution des migrants ukrainiens au développement

Posté le mar., août-27-2013

Ukraine - L’OIM entreprend une étude de 18 mois financée par le Canada sur les tendances de migrations ukrainiennes.

L’étude, financée par le gouvernement canadien, aidera le gouvernement ukrainien à élaborer des politiques qui permettront à la migration de contribuer au développement. Elle permettra également d’informer les migrants et leur famille sur l’utilisation des rapatriements de fonds de sorte qu’ils soient bénéfiques aussi bien pour eux-mêmes que pour leur pays.

Le projet de 400 000 dollars canadiens intitulé Projet de recherche et de dialogue politique sur la migration et les rapatriements de fonds en Ukraine, examinera divers aspects de la migration, notamment le nombre d’Ukrainiens travaillant à l’étranger, la taille de leur famille, leurs habitudes de consommation et d’épargne et les flux de rapatriements de fonds vers l’Ukraine.

L’étude consistera également à déterminer la fréquence à laquelle les migrants renvoient de l’argent au pays, les voies qu’ils utilisent et l’impact socioéconomique des rapatriements de fonds sur les familles et l’économie en général.

D’après la Banque nationale d’Ukraine, les fonds transférés vers l’Ukraine en 2012 s’élevaient à 7,5 milliards de dollars, soit 4% du PIB du pays. Sur ce chiffre, 4,5 milliards de dollars ont été envoyés par des migrants de main-d’œuvre. Le reste a été envoyé par la diaspora ukrainienne, les émigrés et les professionnels hautement qualifiés travaillant à l’étranger.

« Ce projet permettra de sensibiliser les responsables politiques ukrainiens aux rapatriements de fonds comme importante source d’investissement potentielle qui peut générer une croissance économique durable dans leur pays », a déclaré Troy Lulashnyk, Ambassadeur du Canada en Ukraine.

Les principaux bénéficiaires du projet seront la Banque nationale d’Ukraine, le Service des statistiques et le Ministère du développement économique et du commerce, qui profiteront tous de la disponibilité des données de base et pourront ainsi mieux comprendre la nature, l’usage et l’impact et des rapatriements de fonds qui entrent en Ukraine. Ils pourront également connaître le niveau d’épargne des migrants à l’étranger.

« Les migrants ukrainiens sont les principaux investisseurs en Ukraine. Leurs rapatriements de fonds dépassent largement l’investissement direct étranger. Par le biais de ce projet de recherche, l’OIM souhaite examiner des solutions afin de faire en sorte que les migrants ukrainiens, leur famille, les communautés locales et le gouvernement profitent davantage de ces transferts de fonds, en s’appuyant sur les expériences d’autres pays qui ont su faire le lien entre la migration et le développement », a déclaré Manfred Profazi, chef de mission de l’OIM en Ukraine.

Pour plus d’informations, veuillez contacter

Varvara Zhlutenko
OIM Ukraine
Tel. +38 044 568 50 15 or 067 447 97 92
Email: vzhluktenko@iom.int

    Partager ce lien
  • facebook
  • twitter