Haut

La Directrice générale adjointe de l’OIM plaide en faveur des droits des femmes migrantes

Posté le mar., mars-12-2013

 

États-Unis d'Amérique - La Directrice générale adjointe de l’OIM, Laura Thompson, s’exprimera aujourd’hui (12 mars 2013) sur les droits des femmes migrantes lors d’un débat en marge de la cinquante-septième session de la Commission des Nations Unies de la condition de la femme.
 
Ce débat, organisé conjointement par l’OIM et par le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme, accueillera également des orateurs d’ONU-Femmes, de l’ONG Andolan et de la Mission permanente du Mexique auprès des Nations Unies. 
 
Il sera axé sur les droits humains des femmes migrantes, suivant le thème principal de la Commission des Nations Unies de la condition de la femme : l’élimination et la prévention de toutes les formes de violence faite aux femmes et aux filles. 
 
La migration et les droits des migrants figurent parmi les priorités des Nations Unies en prévision du deuxième Dialogue de haut niveau sur les migrations internationales et le développement de l’Assemblée générale des Nations Unies qui se tiendra en octobre prochain.
 
Le Dialogue, qui examinera la contribution de la migration au développement, comprendra quatre tables rondes, dont une consacrée aux mesures à prendre pour protéger les droits humains des migrants. On s’attend à ce qu’elle ménage une large place aux femmes, qui représentent aujourd’hui la moitié des 215 millions de migrants internationaux dans le monde.  
 
La plupart des femmes migrantes travaillent dans des secteurs peu réglementés, dont les travaux domestiques et l’agriculture, ce qui les rend particulièrement vulnérables aux abus et à l’exploitation. En outre, les femmes risquent davantage que les hommes d’être victimes de la traite des êtres humains.     
 
L’OIM préconise une approche de la migration fondée sur les droits, qui garantit aux migrants la jouissance de leurs droits sociaux et économiques, en tenant compte de leurs vulnérabilités, qui varient selon le sexe, l’âge, l’état de santé, le statut juridique et d’autres facteurs. 
 
Le discours de Laura Thompson peut être consulté et téléchargé à l’adresse suivante : http://www.iom.int/files/live/sites/iom/files/speech/docs/DDG-CSW-Side-Event-Statement-07032013.pdf
 
Pour plus d’informations, prière de contacter
 
Chris Lom
à l’OIM Genève
Tél. : +41 22 717 9486
Courriel : clom@iom.int