Haut

L’OIM et Handicap International signent un accord global de coopération

Posté le ven., avr.-19-2013

Suisse – L’OIM et la Fédération Handicap International ont signé un mémorandum d’accord visant à collaborer dans des situations d’urgence pour aider des personnes vulnérables, dont les personnes handicapées et blessées, et celles qui sont confrontées à des déplacements forcés, en particulier après une catastrophe naturelle.

L’accord, qui jettera les fondements d’une collaboration future, doit renforcer les liens entre les deux organisations sur le terrain. Il fait suite à un mémorandum d’accord conclu en Haïti, au titre duquel les deux organisations avaient œuvré de concert pour aider les victimes du tremblement de terre effroyable de janvier 2010.

« Nos interventions d’urgence étant souvent complémentaires, il est bon que nous collaborions étroitement sur le terrain. En Haïti, par exemple, l’OIM a assuré le transport des personnes blessées lors du tremblement de terre vers et depuis les centres de rééducation de Handicap International » a déclaré David Mosca, Directeur de la Division Migration et santé de l’OIM.

L’OIM et Handicap International ont commencé à collaborer en Indonésie, au lendemain des grands tremblements de terre qui ont frappé Aceh en décembre 2004 et Yogyakarta en 2006. L’OIM a facilité l’orientation des blessés vers des établissements hospitaliers spécialisés en Indonésie et dans les pays voisins.

Lorsque les patients sont retournés en Indonésie après avoir été soignés, l’OIM a coordonné leur accueil à l’aéroport, leur retour chez eux et la continuation des soins avec Handicap International et d’autres fournisseurs de soins de santé. Elle a aussi étroitement collaboré avec Handicap International en ce qui concerne la rééducation et les soins aux personnes amputées et aux patients souffrant de lésions de la moelle épinière.

« Dans les crises humanitaires, les personnes vulnérables, et plus particulièrement les handicapés sont souvent isolés et ne sont pas repérés par les intervenants humanitaires. Pourtant, leur survie et la qualité de notre intervention dépendent de notre capacité à les localiser rapidement et à s’occuper d’elles par la suite. En raison de cette course contre la montre et des conditions chaotiques auxquelles nous sommes confrontés au lendemain d’une catastrophe, notre partenariat avec l’OIM est très important », a déclaré Jean-Pierre Delomier, Directeur de l’Action d’urgence de Handicap International.

En Haïti, en 2010, les deux organisations ont collaboré pour aider le Gouvernement à décongestionner les hôpitaux en facilitant le retour chez elles des victimes du tremblement de terre et leur orientation vers les centres appropriés. Outre son aide au transport, l’OIM a aussi collaboré étroitement avec Handicap International pour évaluer la situation des personnes souffrant de lésions de la moelle épinière et les soins de suivi dont elles auraient besoin.

Des experts techniques de Handicap International ont conseillé l’OIM sur les modifications à apporter aux logements des personnes ayant divers handicaps, et ont donné aux organismes membres des groupes sectoriels de la gestion et de la coordination des camps et des abris, pilotés par l’OIM, des indications sur les services et les interventions adaptés aux handicapés.

Pour plus d’informations, prière de contacter

Claudio Solazzo
Handicap International Suisse
courriel : csolazzo@handicap-international.ch
Tél. : +41 22 7109334
Tél. portable : +41 (0) 78 659 47 23

ou

Kaisa Kontunen
au Siège de l’OIM 
Courriel : kkontunen@iom.int
tél. : +41 22 7179 472