Haut

Le nouveau programme de retour volontaire permettra d’aider 7 000 migrants bloqués à quitter la Grèce

Posté le mar., juil.-02-2013

Grèce - Un nouveau programme d’aide au retour volontaire et à la réintégration (AVRR) pour les migrants bloqués, instauré par la Grèce et mis en œuvre par l’OIM grâce au financement de l’Union européenne et du gouvernement grec, a été lancé hier, 1er juillet 2013, à Athènes.

Le nouveau programme aidera quelque 7 000 migrants en situation irrégulière à rentrer dans leur pays d’origine depuis la Grèce et une assistance à la réintégration sera fournie à 500 d’entre eux. Il fait suite à un programme similaire lancé en 2012 qui a pris fin en juin 2013 et a permis d’aider quelque 8 000 travailleurs migrants bloqués à rentrer chez eux.

Le projet 2012, qui a également permis de fournir une aide à la réintégration à 167 rapatriés vulnérables et qui a été financé par le Fonds européen de retour et le Ministère de l’ordre public et de la protection des citoyens, était initialement conçu pour aider seulement 7 000 rapatriés.

Lors du lancement du nouveau projet, Nicolaos Dendias, Ministre de l’ordre public et de la protection des citoyens, a reconnu la contribution de l’OIM pour aider la Grèce à gérer les migrations.

« L’OIM restera notre partenaire stratégique dans les années à venir pour que nous puissions trouver une solution à un problème qui ne peut pas être réglé du jour au lendemain », a-t-il déclaré.

La Grèce est un pays de transit majeur pour des milliers de migrants irréguliers qui tentent d’atteindre l’Europe de l’Ouest. Toutefois, bon nombre décide de rentrer chez eux lorsqu’ils se retrouvent bloqués, sans emploi et obligés de dormir dans les rues des villes grecques.

Pour plus d’informations, veuillez contacter

Daniel Esdras
OIM Athènes
Tel: +30 210 7255 614 /+30 210 99 19 040
Email: desdras@iom.int

    Partager ce lien
  • facebook
  • twitter