Haut

Journée D’ouverture: Semaine suisse contre la traite des personnes

Posté le ven., oct.-11-2013

Suisse

CONTEXTE
La traite des personnes est l’un des crimes les plus graves, mais également l’un des problèmes les plus complexes de notre ère en matière de droits de l’homme. Bien que l’ampleur de la traite au niveau mondial soit difficile à quantifier, près de 800 000 personnes en seraient victimes dans le monde entier chaque année, et les victimes seraient encore plus nombreuses dans leur propre pays.

D’après les Nations Unies, entre 2007 et 2010, plus de 22 000 victimes ont été identifiées en Europe centrale et en Europe de l’Est. Comme le rapporte l’Office fédéral de la police (fedpol), la Suisse n’y a pas échappé. Les victimes, originaires de divers pays, sont la proie de groupes criminels qui les envoient en Suisse ou bien les font transiter par le pays. Les statistiques suisses relatives à la criminalité révèlent que 78 délits de traite ont été enregistrés en 2012, un chiffre qui ne montrerait que le « sommet de l’iceberg », d’après Simonetta Sommaruga, Conseillère fédérale suisse.

Pendant la semaine du 18 au 25 octobre, diverses manifestations seront organisées à travers toute la Suisse afin de célébrer la première semaine annuelle du pays contre la traite des personnes. L’événement est organisé par un groupe de représentants du gouvernement et de la société civile ainsi que d’acteurs sociaux, en coopération avec l’OIM à Berne et le Département fédéral suisse des affaires étrangères.

Le 18 octobre 2013, une journée d’ouverture aura lieu à Genève pour marquer la Journée européenne contre la traite et pour lancer la semaine suisse contre la traite des personnes.

Cet événement aura pour but de sensibiliser la communauté internationale et le grand public sur les différents types d’exploitation qui existent dans le monde entier, notamment l’esclavage, le travail servile, la servitude domestique, le travail forcé, le mariage forcé et le prélèvement d’organes.

La journée d’ouverture sera organisée en coordination avec l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), l’Organisation internationale du Travail (OIT), le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) et le Bureau du Haut-Commissariat aux droits de l’homme (HCDH).

DATE
La journée d’ouverture aura lieu à Genève, vendredi 18 octobre 2013

LIEU
Centre international de conférences de Genève (CICG), 17 rue de Varembé, Genève, Suisse

PROGRAMME

9h30 – 12h15 – Présentation et Panel de Discussion (sur invitation uniquement)

  • Claude Wild, Responsable de la Division de la sécurité humaine au sein du Département fédéral suisse des affaires étrangères, accueillera les participants. S’exprimeront ensuite Mme Joy Ngozi Ezeilo, Rapporteur spécial des Nations Unies sur la traite des personnes, et Mme Gulnara Shahinian, Rapporteur spécial des Nations Unies sur les formes contemporaines d’esclavage.
  • Les rapporteurs spéciaux modèreront ensuite un débat qui réunira d’éminents experts pour examiner les définitions relatives aux formes contemporaines de traite dans le droit international :
    • Les définitions relatives à la traite des personnes, aux diverses formes d’exploitation et aux incidences du cadre juridique international existant,
    • Les conséquences d’un manque de clarté conceptuelle pour la coopération internationale et l’élaboration de politiques ; le droit national et les pratiques nationales qui font la lumière sur ces questions.

Le débat sera diffusé en direct sur internet. Les déclarations seront également disponibles en ligne.

Sur invitation uniquement. Tous les journalistes titulaires d’une carte de presse valable peuvent participer aux manifestations suivantes :

14h30 – 15h15 – Ouverture de l’exposition et événement de haut niveau

  • Déclarations officielles de Simonetta Sommaruga, Conseillère fédérale et chef du Département fédéral de la justice et de la police et des hauts représentants des institutions organisatrices, suivies d’un cocktail.
  • Lieu: CICG, salle 2

15h15 – 15h30  - Conférence de presse

  • Lieu: CICG, salle 13

14h00 – 18h00 – Exposition/débat public (ouvert au public)

  • L’exposition sera composée de stands mettant en évidence les différentes formes d’exploitation, des présentations seront faites par les délégations nationales sur les thèmes suivants :

    • Esclavage                     14h30
    • Travail servile                15h00
    • Servitude domestique    15h30
    • Travail forcé                  16h00
    • Mariage forcé                16h30
    • Prélèvement d’organes   17h00
       
  • Lieu: CICG, espace polyvalent

WEB SITE
Pour plus d’informations et pour visionner le débat en direct et les vidéos, veuillez vous rendre sur :
http://www.18oktober.ch/opening

CONTACTS MEDIA
Pour davantage d’informations, veuillez contacter :

  • A l’OIM, Gaëlle Sévenier, porte-parole - E-mail: media@iom.int - Tel: +41 22 717 93 61/ 94 86, Mobile: +41 79 285 43 66.
  • A l’OIT, Hans Von Rohland, porte-parole - E-mail: rohland@ilo.org – Tel: +41 22 799 79 16
  • Au HCR, Daniel MacIsaac, chargé de la communication -  E-mail: macisaac@unhcr.org,  Tel: +41 22 739 81 54 l, Mobile +41 79 200 76 17
  • Au HCDH: Cécile Pouilly, chargée des médias – E-mail: cpouilly@ohchr.org, Tel: +41 22 9279310, Mobile: 079 6183430
  • Information DFAE, Palais fédéral ouest, CH-3003 Berne, tél. +41 31 322 31 53, fax +41 31 324 90 47, info@eda.admin.ch, www.eda.admin.ch

Contact général pour la semaine contre la traite des personnes : 18.oktober@iom.int

    Partager ce lien
  • facebook
  • twitter