Années 1990

1990 L'OIM rapatrie les migrants bloqués au Moyen-Orient suite à l'invasion du Koweït par l'Iraq. De septembre 1990 à janvier 1991, elle achemine 165.000 personnes vers l'Egypte et différents pays d'Asie.

Le cap du 5 millionième migrant assisté par l'OIM est franchi.

1991 L'OIM facilite le retour d'environ 800.000 Kurdes iraquiens déplacés.

Le cap du 6 millionième migrant assisté par l'OIM est franchi.

1992 L'OIM fournit un soutien logistique et une assistance médicale aux populations déplacées de l'ex-Yougoslavie.

L'OIM lance le programme d'urgence pour la Yougoslavie (YEP), portant sur l'évacuation et le regroupement familial des personnes déplacées de l'ex-Yougoslavie. Au cours des huit années qui suivent, le programme YEP vient en aide à plus de 130.000 personnes.

L'OIM commence a fournir une assistance technique en matière migratoire aux Etats membres de la Communauté d'Etats indépendants (CEI).

1993 Suite à la signature de l'accord de paix au Mozambique, l'OIM organise le retour de près de 500.000 personnes déplacées, soldats démobilisés et autres personnes vulnérables parmi les populations de déplacés internes et de réfugiés.
Le cap du 7 millionième migrant assisté par l'OIM est franchi.
1994 L'OIM facilite le retour d'1,2 million de Rwandais depuis les pays voisins et la réinstallation d'environ 250.000 réfugiés à l'intérieur de l'ex-Zaïre.
1995 Après l'éclatement des hostilités en Tchétchénie, l'OIM évacue environ 50.000 personnes vulnérables vers l'Ingouchétie et le Daguestan afin d'assurer leur sécurité.
1996 L'OIM évacue les populations kurdes du Nord de l'Iraq. En un peu plus de trois mois, 6.000 personnes sont ainsi réinstallées aux Etats-Unis. L'OIM aide plus de 190.000 réfugiés bosniaques d'Europe à rentrer chez eux.
1997 Le cap du 10 millionième migrant assisté par l'OIM est franchi.
1998 L'OIM procure un abri aux Honduriens ayant tout perdu suite au passage de l'ouragan Mitch.
1999 L'OIM met sur pied le programme d'évacuation humanitaire par voie aérienne à l'intention de quelque 80.000 réfugiés kosovars de l'ex-République yougoslave de Macédoine à destination de plus de 30 pays d'accueil. Dès la seconde moitié de 1999, elle commence à rapatrier ces personnes.