Crises humanitaires

Les interventions de l'OIM dans les situations d’urgence et d’après-crise s’articulent autour de quatre phases : l'atténuation, la préparation, l'intervention et le redressement. Les activités de programme englobent les secours d'urgence, le retour, la réintégration, le renforcement des capacités et la protection des droits des populations touchées. Plus particulièrement, l'OIM entreprend des programmes qui facilitent le retour des ex‑combattants et leur réinsertion dans la vie civile, une démarche considérée comme un élément essentiel de la phase de transition entre l'état de conflit et la paix, en même temps qu'une contribution au renforcement des capacités gouvernementales. S’il y a lieu, des composantes de soutien sanitaire et psychosocial sont intégrées dans les activités multisectorielles. Les programmes de l'OIM dans la phase d'après-crise comblent le vide entre la phase des secours et les mesures de développement, en mettant les communautés en mesure d'aider à la reconstruction et à la remise en état des zones touchées, afin de prévenir la migration forcée.

Au titre de l'action menée dans les situations d'urgence complexes et de ses efforts pour favoriser la préparation et la capacité de réaction en cas de catastrophe, l'OIM continue d'œuvrer à l'instauration d'un climat de confiance et à nouer des liens de coopération avec ses partenaires, en partageant des informations et en menant des exercices de simulation au niveau tant national que régional, tout en développant des capacités de réponse efficaces.

Par l'intermédiaire du Comité permanent interorganisations (IASC), l'OIM soutient le processus de « mesures concertées » mené en étroite coopération avec le système des Nations Unies et d'autres organisations, en tenant dûment compte du mandat et du savoir-faire de chacun. La participation de l’Organisation à la procédure d'appel global des Nations Unies, son rôle de chef de file du groupe sectoriel de la coordination et de la gestion des camps en cas de catastrophe naturelle, et sa position de partenaire clé pour la fourniture d'abris d'urgence, la logistique, la santé, la protection et le redressement rapide sont garants de la bonne coordination de ses activités.