Migration et Famille

7-8 octobre 2014
Centre International de Conférences Genève (CICG)
17 rue de Varembé, Genève (Suisse)

Contexte

L’atelier consacré au thème « Migration et famille » s’inscrit dans le cadre du Dialogue international sur la migration (IDM) de l’OIM, dont le thème dominant en 2014 est « Mobilité humaine et développement : Tendances émergentes et nouvelles possibilités de partenariats ».

Conformément au mandat et à la Stratégie (activité n°7) de l’OIM, l’IDM offre une tribune qui permet aux Etats Membres et observateurs de l’OIM, aux organisations internationales et non gouvernementales et à d’autres partenaires de procéder à un échange de vues et d’expériences sur des questions de migration, afin de dégager des solutions concrètes et de stimuler la coopération.

Aperçu

Pour les migrants et leur famille, la migration permet d’améliorer leur niveau de vie et peut contribuer de manière significative à leur développement, notamment par les avantages économiques qu’elle apporte. Pour sa part, la famille est traditionnellement un important facteur de cohésion sociale et de développement sociétal dans les pays d’origine comme de destination. Cependant, la migration  est aussi une source de grandes difficultés pour les familles et leurs membres : séparation de longue durée, donnant aux membres d’une même famille une identité transnationale aux conséquences psycho-sociales considérables, problèmes d’intégration dans le pays de destination, ou encore bouleversement des rôles intrafamiliaux dévolus aux deux sexes. Ces difficultés sont encore aggravées par une mobilité croissante de la main-d’œuvre et par des politiques migratoires toujours plus restrictives partout dans le monde. La migration familiale touche de plus en plus les enfants, soit parce qu’ils sont séparés de leurs parents et doivent rester au pays, soit parce qu’ils migrent avec leur famille ou seuls. Les effets de la migration sont particulièrement sensibles parmi les jeunes, en tant que membres de la famille restant au pays, ou en tant que migrants seuls ou avec leur famille. La migration a, sur la famille, des effets négatifs qui demandent à être mieux établis et qui appellent l’attention des politiques.

Cet atelier a eu come objectif d’attirer l’attention sur la famille migrante et comprendre les réalités de ce phénomène. Plus particulièrement, il se proposé d’éclairer les diverses et difficiles conséquences de la migration pour les familles, et d’examiner les effets complexes des multiples formes de migration familiale sur ceux qui migrent et ceux qui restent au pays (enfants, jeunes, conjoint ou parents). En outre, l’atelier a offert l’occasion de mettre en lumière les vulnérabilités et les problèmes de protection, d’examiner les méthodes d’action globales mises en œuvre pour relever les défis de la migration sous l’angle du développement auxquels font face les familles au pays et à l’étranger, et de recommander de nouveaux outils et de nouvelles stratégies pour aborder cette question multiforme. Enfin, visait avancer le dialogue et livrer de nouvelles orientations d’action sur la migration des jeunes.

Ordre du jour

7 octobre – Première journée
   
9h00 – 10h00      Enregistrement
10h00 – 12h30

Ouverture

Remarques de bienvenue :

  • William Lacy Swing, Directeur général de l’OIM (Déclaration)

Allocution de l’Orateur Principal :

  • Ana María Baiardi Quesnel, Ministre de la femme, Paraguay (Déclaration)
   
  Session I: Comprendre la réalité de la migration familiale à une époque de mobilité humaine sans précédent
   
 

Modérateur: William Lacy Swing, Directeur général de l’OIM

Orateurs:

  • Bience Gawanas, ancienne Commissaire aux affaires sociales de l’UA, conseillère du Gouvernement de la Namibie
  • Johan Ketelers, Secrétaire général de la Commission Internationale Catholique pour les Migrations (CICM), Genève (Déclaration)
  • Marco de Giorgi, Directeur Général, Centre national contre la Discrimination Raciale, Conseiller de la présidence du Conseil des Ministres, Italie
  • Gabriela Alexandrescu, Présidente, Save the Children, Roumanie (Déclaration)
  • Eleonore Kofman, Professeur spécialisée dans les questions de sexospécificité, de migration et de citoyenneté, Université du Middlesex, Royaume-Uni (Présentation)
  • Jane Connors, Directrice de la Division de la recherche et du droit au développement, Haut-Commissariat aux Droits de l'Homme (HCDH), Genève
  • Francois Crépeau, Rapporteur spécial sur les droits de l’homme des migrants (video message)
   
12h30 – 13h00 Country without Parents – Présentation d’un livre de photographies et discussion
   
 
   
13h00 – 15h00 Déjeuner
   
13h00 – 15h00 Manifestation parallèle (uniquement en anglais): Strengthening international cooperation for the protection of children on the move
   
15h00 – 16h30 Session II: Conditions permettant d’aider les familles et les enfants dans le contexte de la migration, défis et réponses fondées sur les droits
   
 

Modérateur: Eleonore Kofman, Professeur spécialisée dans les questions de sexospécificité, de migration et de citoyenneté, Université du Middlesex, Royaume-Uni

Orateurs:

  • Ruth Farrugia, Présidente, Commission nationale pour une stratégie et une politique en faveur de l’enfance, Malte (Présentation)
  • Kathya Rodriguez, Directrice générale du Département des migrations et des étrangers, Costa Rica (Présentation)
  • Patricia Mendoza, Directrice du Service de protection des Mexicains aux Etats-Unis d’Amérique, Direction générale de la protection des Mexicains à l’étranger, Secrétariat aux relations extérieures du Mexique (Déclaration)
  • Ignacio Packer, Secrétaire général de la Fédération internationale de Terre des Hommes, Genève (Déclaration)
  • Andres Franco, Directeur adjoint, Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF), Genève
  • Azfar Khan, Chef de l’unité de recherche sur les politiques et développement des connaissances, Organisation internationale du travail (OIT), Genève
   
16h30 – 18h00 Session III: La contribution du regroupement familial à l’intégration
   
 

Modérateur: William Lacy Swing, Directeur général de l’OIM

Orateurs:

  • Catherine Wiesner, Sous-Secrétaire d’Etat adjointe, Bureau de la population, des réfugiés et des migrations, Etats-Unis
  • Richard Johnson, Secrétaire adjoint, Service du régime des visas et de la politique familiale, Division migration et citoyenneté, Département de l’immigration et de la protection des frontières, Australie (Déclaration | Présentation)
  • Lieven Brouwers, Responsable des politiques, Unité immigration et intégration, Affaires intérieures, Commission européenne (Présentation)
  • Maurice Wren, Directeur, Refugee Council, Royaume-Uni (Déclaration)
   
Fin de la première journée  
   
8 octobre – Deuxième journée  
   
10h00 – 12h00 Session IV: Les effets de la migration sur les membres de la famille restés au pays, en particulier les enfants et les personnes âgées
   
 

Moderador: Ambassador Marta Maurás Pérez, Ambassadeur, Représentant permanent, Mission permanente du Chili auprès de l’Office des Nations Unies et des autres organisations internationales à Genève

Orateurs:

  • Corneliu Tarus, Chef adjoint, Département de la protection des droits de la famille et de l’enfant, Ministère du travail, de la protection sociale et de la famille, Moldova (Présentation)
  • Llang Maama-Maime, Responsable du Programme national de lutte contre la tuberculose, Lesotho (Présentation)
  • Fred Machulu Onduri, Directeur de la protection sociale, Ministère de l’égalité des sexes, du travail et du développement social, Ouganda (Présentation)
  • Manuel Sierra, Professeur de master en épidémiologie, faculté des sciences médicales/Université nationale autonome du Honduras (UNAH) (Présentation)
  • Aileen Peñas, Directeur exécutif adjoint, Fondation ATIKHA (Philippines) (Déclaration | Présentation)
   
12h00 – 13h00 Session « Voix de migrants »
   
 
  • Sumaiya Islam, Directora, BOMSA (Bangladeshi Ovibashi Mohila Sramik Association), Bangladesh (Présentation)
  • Elvis Christian Kenmoe Sieyapdjie, ingénieur biomédical, Cameroun (Présentation)
   
13h00 – 15h00 Déjeuner
   
15h00 – 17h30 Session V: Le rôle multiple des jeunes dans la migration familiale
   
 

Modérateur: Natalia Popova, économiste du travail principale, Service des migrations de main-d’œuvre, Organisation internationale du travail (OIT)

Orateurs:

  • Cha Yong-Ho, Directeur de la Division intégration des immigrés, Service coréen de l’immigration, Ministère de la justice, Corée du Sud (Présentation)
  • Jason Gagnon, économiste, Unité de Migration et Compétences, Centre de développement de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) (Présentation)
  • François Beya Kasonga, Directeur général de la Direction générale de migration,  Ministère de l’intérieur et de la sécurité, République démocratique du Congo (Déclaration)
  • André Belzile, Premier secrétaire (Affaires humanitaires), Mission permanente du Canada auprès de l’Office des Nations Unies et des autres organisations internationales à Genève (Présentation)
  • Miguel Polo, Chef de l’unité d’évaluation et d’assistance technique, Direction générale de l’intégration des immigrants, Espagne (Présentation)
   
17h30 – 18h00 Clôture de la session : synthèse et remarques de clôture
   
 
  • Le Directeur général de l’OIM, William Lacy Swing, a présenté le résumé des conclusions de l’atelier (Résumé)