Migration et changement climatique

L’environnement a toujours été un facteur de migration. En effet, face à des catastrophes naturelles ou à un milieu rude ou qui se dégrade, les populations fuient en quête d’autres perspectives. On s’attend à ce que l’évolution du climat aggrave les catastrophes soudaines et à évolution lente ainsi que la dégradation progressive de l’environnement. Par ces répercussions, le changement climatique influe déjà sur la migration dans le monde entier.

L’OIM applique sa stratégie globale de gestion des migrations aux liens entre la migration, le changement climatique et l’environnement. Il est reconnu que le développement durable fait partie intégrante de cette stratégie, sous la forme de mesures de réduction des risques de catastrophe et d’adaptation au changement climatique. Par ses activités, l’OIM contribute à réduire la vulnérabilité des populations exposées à des risques environnementaux, porte assistance aux populations déplacées sous l’effet de catastrophes et de changements environnementaux, et renforce les capacités des pouvoirs publics et d’autres acteurs pour qu’ils puissent relever le défi de la migration environnementale. Depuis 2000, plus de 500 projets ont été financés au titre des réponses de l’OIM à la migration environnementale.