Arrivées de migrants par la Méditerranée en Europe en 2016 : 363 348 ; décès en mer : 5 079

Posted: 
01/06/17
Region-Country: 
Europe fr / Suisse

Suisse - Vendredi, l’Organisation internationale pour les migrations a publié les chiffres préliminaires de toutes les arrivées de migrants et de réfugiés en Europe par la Mer Méditerranée en 2016. Le nombre total d’arrivées s’élevait à 363 348, réparti de manière égale entre l’Italie et la Grèce, et un plus petit nombre à Malte, à Chypre et en Espagne. Le nombre de victimes et de migrants disparus s’élève à au moins 5 079 même si l’OIM rapporte que certains incidents signalés au mois de décembre et avant n’ont pas été totalement comptabilisés.

D’après le Projet de l’OIM sur les migrants disparus http://missingmigrants.iom.int, des incidents ont été signalés au large de l’Espagne, du Maroc et de la Tunisie qui pourraient ajouter 300 décès ou plus au total de 2016. L’année 2016 est déjà la plus meurtrière jamais enregistrée par l’OIM dans la région.

L’ajout probable de plusieurs centaines de victimes supplémentaires enregistrées en 2016 ne fait qu’aggraver la tragédie, a déclaré le Directeur général de l’OIM, William Lacy Swing, qui a ajouté que la frustration de l’Europe et le cycle sans fin du sauvetage de migrants ainsi que les alertes de naufrages et de noyades ne cesseront que lorsque les gouvernements de la région trouveront un moyen de gérer la migration de manière globale.

« Les migrants et les réfugiés ne viennent pas parce qu’ils pensent qu’ils seront sauvés en mer une fois qu’ils quittent l’Afrique ou la Syrie ou n’importe quel pays en conflit qui pousse les habitants à rechercher une sécurité », a déclaré M. Swing. « Ils partent parce qu’ils pensent que leur vie est vouée à l’échec s’ils restent. La réponse est de trouver des moyens créatifs pour permettre une migration sûre et légale, que ce soit par le biais de visas de travail, de la réunification familiale ou d’un statut de protection temporaire. Au lieu de multiplier des tactiques qui ne fonctionnent pas, essayons quelque chose de nouveau pour cette nouvelle année. »

L’OIM pense que de nombreux décès en mer supplémentaires n’ont pas été recensés l’année dernière – dans la Méditerranée et ailleurs – en particulier entre l’Afrique du Nord et l’Espagne, où la collecte de données était souvent sporadique et où de nombreuses plus petites embarcations auraient sombré si elles n’avaient pas été localisées.

Le projet de l’OIM sur les migrants disparus a rapporté 11 nouveaux décès depuis début 2017, trois dans les eaux entre l’Espagne et le Maroc et huit dans la Méditerranée centrale entre l’Italie et la Libye. Sur ces huit cas, l’OIM en Libye a rapporté mercredi avoir repêché les corps de cinq personnes près de Tripoli. La semaine dernière, l’OIM a signalé que onze corps se sont échoués sur les côtes libyennes.

Maysa Khalil, de l’OIM en Libye, a déclaré que la tragédie de mercredi s’était produite près du bureau de l’OIM à Tripoli. L’OIM a fait état de 65 migrants survivants (60 hommes et 5 femmes dont une femme enceinte originaire du Sénégal). Mme Khalil a ajouté que les migrants secourus ont été transférés vers le centre Al-Falah à Tripoli, où le personnel de l’OIM s’est rendu immédiatement après leur arrivée pour leur fournir des kits d’aide non alimentaire, des kits d’hygiène et des vêtements. La femme enceinte a été transférée vers un hôpital où elle a été déclarée en bonne santé.

Flavio Di Giacomo, porte-parole de l’OIM à Rome, a rapporté jeudi que 181 436 migrants sont arrivés en Italie par la mer l’année dernière, soit une hausse de près de 18 pourcent par rapport à 2015, et une hausse plus faible de 6 pourcent par rapport à 2014. En 2014, la plus grande proportion de migrants maritimes ayant quitté la Libye pour l’Europe provenaient de Syrie, une population qui a modifié, en 2015, son itinéraire autrefois entre la Grèce et la Turquie. En 2016, les Syriens arrivés en passant par l’Afrique du Nord étaient moins de 1 000, contre 42 323 en 2014 et 7 448 en 2015. Entre 2015 et 2016, environ 550 000 Syriens sont entrés en Europe après avoir traversé la mer depuis la Turquie vers la Grèce.

Le nombre d’arrivées en Grèce en 2016 s’élevait à 173 561 en 2016, soit 20 pourcent du total de 853 650 en 2015. L’OIM à Athènes a rapporté jeudi que 371 migrants sont arrivés sur cinq îles séparées cette dernière semaine (environ un tiers - 121 migrants - sont arrivés à Lesbos, et de plus petites nombres à Chios (43), Samos (44), Rhodes (13) et Kalymnos (16)). L’année dernière, pendant les quatre premiers jours de janvier, 7 806 migrants sont arrivés, soit près de 2 000 par jour.

NOMBRE TOTAL D’ARRIVÉES ET DE DÉCÈS EN MER MÉDITERRANÉE 2015-2016

1er  janvier – 31 DÉCEMBRE 2016

1er janvier – 31 DÉCEMBRE 2015

Pays d’arrivée

Arrivées

Décès

Arrivées

Décès

Italie

181 436

4 576*
(Méd. centrale)

153 842

3 777 (tous itinéraires méditerranéens confondus)

Grèce

173 561

434
(Méd. Orientale)

853 650

Chypre

189

na

Espagne

8 162

(au 29 décembre)

69* (Méd. Occidentale)

na

Total estimé

363 348

5 079

1 007 492

3 777

 

ARRIVÉES PAR LA MER EN ITALIE ET EN GRÈCE 2014-2015

PAYS

Total 2014

Total 2015

Total 2016

Italie

170 100

153 842

181 436

Dernière infographie mise à jour dans la Méditerranée :
http://migration.iom.int/docs/MMP/Mediterranean_Update_170106_02.pdf
Pour consulter les dernières données sur les arrivées et les décès de migrants en Méditerranée, veuillez vous rendre sur : http://migration.iom.int/europe
Pour en savoir plus sur le Projet sur les migrants disparus : http://missingmigrants.iom.int

Pour plus d’informations, veuillez contacter :
Joel Millman, OIM Genève, Tel: +41.79.103-8720, Email: jmillman@iom.int
Flavio Di Giacomo, OIM Italie, Tel: +39 347 089 8996, Email: fdigiacomo@iom.int
Sabine Schneider, OIM Allemagne, Tel. +49 30 278 778 17  Email: sschneider@iom.int
Daniel Esdras, OIM Grèce Tel: +30 210 9912174, Email: iomathens@iom.int ou Kelly Namia, Tel: +30 210 9919040, +30 210 9912174, Email: knamia@iom.int
Julia Black, OIM GMDAC à Berlin, Tel: +49 30 278 778 27, Email: jblack@iom.int
Mazen Aboulhosn, OIM Turquie, Tel: +9031245-51202, Email: aboulhosn@iom.int
Othman Belbeisi, OIM Libye, Email : obelbeisi@iom.int ou Ashraf Hassan, Tel: +216297 94707, Email: ashassan@iom.int

Pour plus d’informations ou des demandes d’interview en français :
Florence Kim, OIM Genève, Tel: +41 79 103 03 42, Email: fkim@iom.int
Flavio Di Giacomo, OIM Italie, Tel: +39 347 089 8996, Email: fdigiacomo@iom.int

<none>