« Centrez-vous sur les personnes », déclare la Directrice régionale de l’OIM lors d’une conférence universitaire en Ex-République yougoslave de Macédoine

Posted: 
09/07/18
Themes: 
Capacity Building, Others

Ohrid - Avec plus d’un milliard de personnes qui se déplacent à travers la planète, et quelque 250 millions de migrants internationaux, l’ampleur du phénomène de migration masque souvent le fait que chaque migrant a sa propre histoire. C’était le thème d’un discours liminaire prononcé par Argentina Szabados, Directrice régionale de l’OIM à Vienne, lors d’une conférence organisée cette semaine (05/09) par l’Université Saints-Cyrille-et-Méthode, à Skopje.

« L’accent est davantage mis sur les chiffres », a déclaré Argentina Szabados devant un public de haut-niveau composé d’universitaires, de ministres, des médias, d’étudiants internationaux et de dirigeants de la société civile. « Mais nous ne devons jamais oublier que la migration concerne avant tout des personnes, dont beaucoup sont vulnérables, effrayées et exploitées, et qui ont besoin de solutions sur mesure pour les protéger à la fois pendant leur périple et à leur arrivée. » 

La conférence, intitulée Migration and Refugees in a Globalized World : Responsibilities and Responses, s’est déroulée dans la station lacustre d’Ohrid, en Ex-République yougoslave de Macédoine. Elle a rassemblé une grande partie de la société pour promouvoir une meilleure compréhension des dimensions de la situation des migrants et des réfugiés à travers le monde ; partager leurs expériences et enseignements ; aider la communauté universitaire à aborder le sujet de la migration ; développer des projets de recherche ; sensibiliser la population ; et promouvoir l’empathie envers les réfugiés et les migrants. 

Argentina Szabados a fait remarquer que l’Ex-République yougoslave de Macédoine est elle-même confrontée à des mouvements de population rapides et inattendus : depuis 2015, jusqu’à un million de réfugiés et de migrants y ont transité en chemin vers les pays de l’UE. « L’OIM apporte un soutien considérable aux côtés des autorités de Macédoine, d’autres organisations internationales et nationales, en fournissant une aide humanitaire et une protection aux plus vulnérables », a-t-elle ajouté. 

Elle a également fait observer que les forums comme celui-ci était une excellente occasion pour l’OIM d’approfondir sa relation avec les universités, ainsi qu’avec des partenaires plus traditionnels comme les ministères et les ONG. 

« Rassembler tous ces grands penseurs et individus dynamiques nous donne l’occasion unique de trouver des solutions nouvelles et innovantes à des problèmes qui semblent insolubles. Nous repoussons les limites traditionnelles de la pensée et trouvons des idées encourageantes pour aider à faire face - et de manière toute aussi importante, de se préparer - aux défis migratoires actuels et futurs et nous étudions comme lutter contre la xénophobie et le discours haineux envers les migrants. » 

Pour plus d’informations, veuillez contacter Joe Lowry, Bureau régional de l’OIM à Vienne, Tel. +43660 3776404, email : jlowry@iom.int

  • IOM Regional Director Argentina Szabados interviewed by media during the conference. Photo: IOM