Des experts européens et chinois se rencontrent pour débattre des systèmes automatisés de contrôle aux frontières

Posted: 
07/10/18
Themes: 
Integrated Border Management

Shanghai - Plus de 140 millions de personnes ont franchi les frontières avec la Chine entre 2015 et 2016, soit six pour cent de plus que l’année précédente. Gérer cet énorme quantité de personnes nécessite des systèmes informatiques sophistiqués pour faciliter le travail des agences chargées de la gestion des frontières et de la migration.

Comme d’autres pays du monde, la Chine met en place des outils informatiques de gestion des frontières afin de gérer le nombre croissant de voyageurs afin de réduire le temps de passage des formalités d’immigration, d’améliorer la sécurité et de faciliter le passage fluide aux frontières.

L’OIM, l’organisme des Nations chargé des migrations, organise aujourd’hui un séminaire de deux jours à Shanghai sur les systèmes informatiques pour la gestion des frontières, réunissant des responsables de l’Administration chinoise de l’immigration aux niveaux central et provincial, et des experts des Etats membres de l’Union européenne et de l’OIM afin de présenter différents systèmes et d’identifier les meilleures pratiques.

Aux niveaux national et régional, le gouvernement chinois met déjà en œuvre des programmes pilotes pour les systèmes informatiques dans la gestion des frontières. Ils comprennent la vérification des empreintes digitales de tous les voyageurs étrangers dans la province de Guangdong, qui a été introduite en février 2017, et l’utilisation d’e-gates pour les citoyens chinois et les détenteurs de cartes de résidence permanente.

Le séminaire, qui comprenait une visite sur le terrain à l’aéroport Pudong de Shanghai, fait partie d’une série d’échanges techniques dans le cadre du projet du Dialogue UE-Chine sur la migration et la mobilité, financé par l’Instrument de partenariat de l’Union européenne.

Pour plus d’informations, veuillez contacter Etienne Micallef, OIM Chine, Tel : +86105 979 9695. Email : emicallef@iom.int

  • China is adopting automated border controls to process rapidly growing numbers of international travelers. Photo: IOM 2018