Des experts internationaux se rencontrent pour un atelier sur le commerce et la migration à Genève

Posted: 
07/06/18

Genève - L’expansion rapide de la mondialisation soutenue par un système de règles, de processus et d’institutions semble interagir avec les flux migratoires comme jamais auparavant.

Pour explorer les liens entre commerce et migration, en collaboration avec le Centre international du commerce et du développement durable (CICDD), l’OIM, l’organisme des Nations Unies chargé des migrations, a organisé un atelier de réflexion intitulé « Advancing a Global Agenda on Trade and Migration », mercredi 4 juillet, au siège de l’OIM à Genève.

Plus de 35 experts internationaux dans les domaines du commerce, des migrations et de l’économie, des représentants d’organisations internationales et les acteurs concernés de la communauté diplomatique à Genève, ont participé à l’atelier interactif.

L’atelier s’appuyait sur le Forum inaugural sur la migration, le commerce et l’économie mondiale, qui a été suivi de près par la Conférence ministérielle de l’OMC à Buenos Aires, en Argentine, en décembre dernier.

Le discours d’ouverture a été prononcée par la Directeur général adjointe de l’OIM, Laura Thompson, et le Directeur général du CICDD, Ricardo Melendez-Ortiz.

« Nous devons faire plus pour comprendre les liens entre commerce et migration - tous deux sont largement reconnus comme moteurs de développement dans le Programme 2030. Nous devons centrer notre attention sur les avantages de la migration pour le développement socio-économique, grâce au transfert international de connaissances, à l’innovation et à la compétitivité, au développement du secteur privé et à l’entreprenariat, pour n’en mentionner que quelques-uns », a fait remarquer l’Ambassadeur Thompson.

Les participants ont examiné les aspects économiques et du développement à multiples facettes du lien entre le commerce et la migration. Ils ont enquêté sur les principaux défis et ont exploré de nouvelles actions politiques coordonnées aux niveaux national, régional et mondial. Les débats étaient centrés sur quatre thèmes, notamment, commerce et migration : préparer le terrain ; décortiquer les liens entre migration et commerce du point du vue du commerce ; décortiquer les liens entre migration et commerce du point de vue de la migration ; et faire avancer le Programme mondial sur le commerce et la migration.

S’agissant de la manière de procéder, plusieurs domaines de recherche visant à éclairer les débats politiques internationaux ont été identifiés, tout comme des initiatives concrètes de mise en œuvre potentielle. L’atelier a mis en lumière le besoin de meilleures données, de définitions plus claires et d’une compréhension conceptuelle pour les sphères aussi bien du commerce que de la migration. Il a également été convenu que les responsables politiques devaient interagir davantage les uns avec les autres et réfléchir au lien entre commerce et migration de manière globale et multipartite.

« Pour décortiquer efficacement et prendre en considération le lien entre commerce et migration, un cadre conceptuel commun articulé autour du dialogue entre les deux communautés épistémiques est primordial », a déclaré le Directeur général du CICDD. » « En outre, nous avons besoin de clarté sur les sujets suivants : quels sont les problèmes pour lesquels le monde cherche des solutions, de façon à ce que tout travail proposé pour élaborer une réforme politique soit spécifique et constructif. Nous devons mieux comprendre les différentes catégories de migrants autour desquelles la politique sera conçue. »

Pour plus d’informations, veuillez contacter le siège de l’OIM : Vanessa Okoth-Obbo, Tel. +41 22 717 93 66, email : vokoth@iom.int ou Deepali Fernandes, Tel. +41 22 717 95 47, email : dfernandes@iom.int