Des lanternes solaires Panasonic illuminent les communautés déplacées en Ethiopie

Posted: 
04/03/18
Themes: 
Community Stabilization, Internally Displaced Persons

Addis-Abeba - A l’occasion de son 100ème anniversaire, Panasonic Corporation a annoncé l’achèvement du Projet Cent mille lanternes solaires, qui a amené la lumière dans des communautés hors réseau de 30 pays, à travers 131 organisations, ces cinq dernières années.

L’Ethiopie a bénéficié du projet grâce au don de 2 400 lanternes solaires distribuées par l’OIM, l’organisme des Nations Unies chargé de migrations, aux familles déplacées dans des environnements ruraux.

Les lanternes solaires ont permis de renforcer la sécurité et la connectivité grâce à la fourniture d’une source lumineuse et d’une capacité de charge mobile conformément à l’objectif de Panasonic d’améliorer et de renforcer la qualité de vie dans les économies émergentes et dans les pays en voie de développement. Le projet a contribué à la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD) visant à mobiliser des efforts mondiaux en vue de mettre fin à la pauvreté, de protéger la planète et de garantir la prospérité.

Farah Hashi, 60 ans, a reçu une lanterne par l’intermédiaire de la mosquée communautaire dans un site de déplacement pour les personnes touchées par la sécheresse dans la région éthiopienne de Somali. La mosquée réunit cinq fois par jour une cinquantaine de fidèles pour les prières quotidiennes, dont trois sont effectuées dans le noir. « Nous brûlions du bois ou utilisions des torches à pile pour les prières du soir. La boutique la plus proche qui vend des piles se trouve à plusieurs kilomètres, il était donc difficile de les conserver », a-t-il expliqué, faisant remarquer que les lanternes solaires « amèneront un sentiment de sécurité et la lumière dans notre mosquée, nous sommes reconnaissants envers Panasonic. »

Yousuf Mohamed, éducateur de 40 ans au centre des jeunes de la région, a déclaré : « ces lanternes nous amènent la lumière et nous pouvons aussi charger les téléphones mobiles. Nous devions auparavant payer cinq birrs (0,18 dollars) pour chaque charge et rester en ville pendant des heures jusqu’au rechargement complet des téléphones. Nous devions faire ce périple au moins trois fois par semaine donc ces lanternes sont vraiment utiles. »

La distribution des lanternes par l’OIM a bénéficié à une centaine de communautés déplacées par la sécheresse qui sévit en Ethiopie depuis 2015.

« Le déplacement a souvent lieu dans les environnements ruraux où les infrastructures sociales comme l’électricité sont limitées, ce qui accentue la vulnérabilité des populations déplacées, en particulier des femmes et des filles », a expliqué Maureen Achieng, chef de mission de l’OIM en Ethiopie, expliquant l’avantage de la distribution de lanternes via des partenariats avec le secteur privé.

Et d’ajouter : « ces lanternes contribueront grandement à la protection des communauté touchées, réduisant ainsi les risques et l’insécurité et leur permettant de continuer leur vie et l’exploitation de leurs moyens de subsistance en toute sécurité et dans la dignité. »

Pour plus d’informations, veuillez contacter Alemayehu Seifeselassie, OIM Ethiopie, Tel : +251911639082, Email : salemayehu@iom.int

  • Displaced communities in Ethiopia receive solar lanterns from Panasonic Corporation, distributed by IOM. © IOM

  • Displaced communities in Ethiopia receive solar lanterns from Panasonic Corporation, distributed by IOM. © IOM

  • Displaced communities in Ethiopia receive solar lanterns from Panasonic Corporation, distributed by IOM. © IOM