L’OIM au Ghana et ses partenaires organisent une exposition photo sur les migrants et le réfugiés

Posted: 
11/07/17
Themes: 
Others, UN

Accra - L’OIM, l’organisme des Nations Unies chargé des migrations, le HCR, l’agence des Nations Unies pour les réfugiés, et l’Ambassade du Mexique ont récemment établi un partenariat pour organiser une exposition photo au Ghana, intitulée Une journée dans la vie des migrants et des réfugiés, un sujet d’intérêt commun pour les deux pays dont les citoyens font partie des migrants les plus actifs de la planète.

L’exposition et ses événements associés ont été coparrainés par l’OIM au Ghana, le HCR au Ghana, l’Ambassade du Mexique au Ghana, la Fondation Nubuke, AMEXCID et l’Office fédéral allemand des affaires étrangères.

Le Mexique, le pays comptant le plus grand nombre de migrants résidant aux Etats-Unis, et le Ghana - dont les communautés de diaspora augmentent à travers l’Amérique du Nord, l’Europe et l’Afrique - partagent une tradition et de nombreux récits de migration.

En 2017 seulement, les Ghanéens représentent 3 719 des arrivées enregistrées en Italie, ce qui en fait le septième pays d’origine d’Afrique de l’Ouest et le onzième dans le monde. En 2016, 5 636 Ghanéens enregistrés étaient entrés en Italie.

Le 31 octobre, les agences partenaires ont organisé une réception pour les ambassadeurs, les responsables gouvernementaux et les organisations de la société civile afin d’informer les parties prenantes sur l’impact de la migration irrégulière et de promouvoir le soutien de l’OIM aux migrants vulnérables.

Pendant la seule année 2016, environ 30 000 migrants, dont des hommes, femmes et enfants réfugiés, des survivants de traite (interne et transfrontalière), des migrants clandestins, des membres de diasporas et des rapatriés ont bénéficié du dévouement et du travail acharné du personnel de l’OIM.

Les photos exposées par l’OIM comprennent des images de migrants le long d’itinéraires migratoires entre l’Afrique subsaharienne et l’Europe, mettant en lumière les défis du voyage à travers le désert et la mer Méditerranée.

Les photos exposées par le HCR ont été prises lors de visites dans les camps de réfugiés d’Egyekrom et d’Ampain et ont été données par Pedro Jardim De Mattos, photographe brésilien et avocat de renom, et par Marcos Moreno Baez, responsable adjoint de l’Ambassade du Mexique au Ghana. Les photos exposées par le HCR sont disponibles à l’achat et les bénéfices iront à l’aide aux réfugiés au Ghana.

L’exposition s’est déroulée du 28 octobre au 3 novembre et comprenait 49 photos mettant en scène les vies de migrants irréguliers et de réfugiés.

La participation de l’OIM au Ghana a été généreusement parrainée par la campagne d’information « Engaging West African Communities (EWAC) » regroupant le Ghana, le Sénégal et le Niger, et est financée par l’Office fédéral allemand des affaires étrangères.

Le projet vise à lutter contre la migration irrégulière le long des principaux itinéraires d’Afrique de l’Ouest à travers le désert et la Méditerranée, en permettant aux migrants de prendre des décisions éclairées et en informant le grand public dans les pays ciblés sur les risques de la migration irrégulière.

Une Journée dans la vie des migrants et des réfugiés était l’occasion d’informer à la fois le grand public et les parties prenantes sur les impacts de la migration irrégulière et sur les histoires humaines qui se cachent derrière les statistiques de la migration de masse.

Pour en savoir plus sur la Mission de l’OIM au Ghana, rendez-vous sur www.iom.int/countries/Ghana

Pour plus d’informations, veuillez contacter Olivia S. Matthews, OIM Ghana, Tel : +233 302 742 930 ext. 2414. Email : omatthews@iom.int