L’OIM au Nigéria produit une série télévisée encourageant la migration sûre

Posted: 
03/17/17
Region-Country: 
Africa and Middle East / Nigéria
Themes: 
Assisted Voluntary Return and Reintegration, Humanitarian Emergencies, Others

Nigéria - The Missing Steps, une mini-série à venir produite par l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), mettra en lumière les risques de la migration irrégulière et surtout, les solutions alternatives, dans son projet de sensibiliser les Nigérians aux possibilités de migration sûre. 

Le moment est bien choisi car les Nigérians représentaient la plus grande population d’Africains arrivant en Europe via la Mer Méditerranée en 2016. D’après l’OIM, 37 551 Nigérians sont arrivés en Italie l’année dernière (contre 11 237 en 2015 et 9 000 en 2014). 

Depuis février 2017, l’OIM a aidé à rapatrier 504 migrants nigérians depuis la Libye, dans le cadre du programme d’aide au retour volontaire et à la réintégration de l’Organisation, illustrant encore plus la nécessité de sensibiliser les Nigérians aux risques de la migration irrégulière. La série éducative, rendue possible grâce à une subvention du gouvernement suisse, sera diffusée à la télévision nationale à travers tout le pays dans les prochains mois. 

« Si j’avais su, je ne serais jamais allée là-bas. La Libye est un endroit dangereux », a déploré Beauty Johnson, une jeune mère du sud du Nigéria. « J’y suis allée car je voulais rejoindre ma sœur en Italie, mais maintenant je rentre à la maison les mains vides. » Après avoir été bloquée pendant cinq mois, dans l’incapacité de voyager vers l’Europe, elle a été arrêtée et placée en détention avec son bébé. « Je voulais juste rentrer chez moi, retrouver mon travail et ma vie normale », a-t-elle confié. L’OIM l’a aidée à rentrer en avion chez elle à Lagos le 14 février. 

La série télévisée, tournée au Nigéria et en Suisse, met en scène de célèbres acteurs Nollywood afin d’attirer un public plus large et de le sensibiliser aux thèmes de la migration. La série sera diffusée en anglais et certainement en pidgin nigérian pour sensibiliser la population à travers tout le pays. 

« L’OIM est déterminée à encourager la migration sûre et effectuée dans le bon ordre », a déclaré Enira Krdzalic, chef de mission de l’OIM au Nigéria. « Cette série télévisée est seulement l’un des moyens innovants que l’on utilise pour essayer de communiquer avec les communautés locales et nous assurer que la population ait connaissance des possibilités qui s’offrent à elle de voyager et de migrer vers d’autres pays. Nous espérons que cette série, produite avec le généreux soutien du gouvernement suisse, parlera aux Nigérians et aux expériences de nombre d’entre eux, en particulier à ceux qui ont déjà tenté de migrer illégalement via la Libye. 

Le tournage de la série est terminé et la série sera diffusée pendant 13 semaines à partir de juin, en fonction de la programmation. L’OIM œuvre en collaboration étroite avec le Service nigérian de l’immigration en vue de garantir le contenu qualitatif et pertinent de la série, produite par une société nigériane, C&E Productions. 

Pour plus d’informations, veuillez contacter l’OIM au Nigéria (Abuja), Sunday Omoyeni, Email: somoyeni@iom.int ; Enira Krdzalic, Email: krdzalic@iom.int

Beauty Johnson (right) with other women and their children about to travel back to their home states in Nigeria. Photo: IOM / Ikechukwu Attah
Beauty Johnson (right) with other women and their children about to travel back to their home states in Nigeria. Photo: IOM / Ikechukwu Attah