L’OIM effectue un suivi de la présence des migrants en Turquie tandis que le conflit syrien entre dans sa septième année

Posted: 
03/17/17
Themes: 
Humanitarian Emergencies

Turquie - Avec plus de 3,5 millions de migrants et de réfugiés présents en Turquie, l’OIM a signé, cette semaine (13 mars), un accord de suivi de la présence des migrants avec la Direction générale turque chargée de la gestion des migrations (DGMM) afin de mieux comprendre les mouvements et les besoins des populations migrantes. 

En réponse à la crise syrienne et à la crise dans la Méditerranée, cet accord permettra de recueillir les statistiques démographiques principales et des données quantitatives sur la population de migrants en Turquie, à la fois sur les flux à l’intérieur du pays et sur les flux externes vers l’Europe. 

« Le conflit régional prolongé nécessite de disposer d’informations approfondies et précises sur les flux migratoires, les besoins des migrants et des réfugiés vivant en Turquie et de ceux qui sont en transit en direction de l’Europe », a déclaré Lado Gvilava, chef de mission de l’OIM en Turquie. 

« Trop souvent, les réponses humanitaires reposent sur des approches ad hoc. L’accord est un outil précieux qui permet aux gouvernements, aux organismes humanitaires et à la société civile de développer des réponses stratégiques qui auront un impact positif durable à la fois sur les communautés d’accueil et sur la population migrante », a-t-il ajouté. 

Grâce aux évaluations de référence, aux sondages auprès des migrants et au suivi des flux, l’accord permettra de recueillir des données sur les flux migratoires à l’intérieur de la Turquie et vers d’autres pays, afin d’aider les gouvernements, les humanitaires et les acteurs de la protection à mieux comprendre l’ampleur et la structure des mouvements migratoires en Turquie. Le programme renforcera également la capacité de la Turquie à recueillir et à analyser les informations migratoires nationales et régionales afin de soutenir des politiques migratoires reposant sur des éléments concrets aux niveaux local, national et régional. 

L’accord s’appuie sur l’expérience de plus d’une décennie de la Matrice de suivi des déplacements (DTM) de l’OIM dans le suivi des populations vulnérables et la fourniture d’aide ciblée en Syrie, en Iraq, au Soudan du Sud et dans d’autres pays confrontés à la fois au conflit et aux catastrophes naturelles. 

L’accord verra d’abord le jour dans 15 provinces pilotes, puis devrait être rapidement étendu à tout le pays. 

Un aperçu mensuel, des rapports de situation, des rapports réguliers de suivi des flux et des rapports trimestriels détaillés seront publiés. Des rapports ponctuels seront également publiés en cas d’importantes découvertes. 

Le financement de l’accord est fourni par le Département britannique pour le développement international (DFID) et par le Service de la Commission européenne à l’aide humanitaire et à la protection civile (ECHO). 

Pour plus d’informations sur le programme de suivi de la présence des migrants de l’OIM, rendez-vous sur : http://migration.iom.int/europe/ 

Pour plus d’informations, veuillez contacter Abby Dwommoh, chargée de communication et d’information publique de l’OIM en Turquie, Tel : +90 312 454 3048, Email : MediaIOMTurkey@iom.int ou Bekim Adjini, chargé du Programme de la DTM de l’OIM, Tel : +90 312 454 3059, Email: bajdini@iom.int   

IOM Turkey Chief of Mission Lado Gvilava (right) signs Migrant Presence Monitoring agreement with Atilla Toros, Turkey’s Director General of Migration Management. Photo: IOM