L’OIM émet des recommandations à la présidence estonienne du Conseil de l’UE

Posted: 
07/07/17
Themes: 
Migrants Rights

Estonia - Les droits de l’homme, la cohésion sociale et la coopération internationale sont au centre des recommandations que l’OIM, l’organisme des Nations Unies chargé des migrations, a faites au gouvernement estonien. L’Estonie a pris la présidence du Conseil de l’Union européenne (UE) de juillet à décembre 2017.

Eugenio Ambrosio, Directeur régional de l’OIM pour l’UE, a déclaré que les recommandations de l’Organisation – publiées jeudi 6 juillet – étaient centrées sur la nécessité croissante d’une coopération internationale visant à protéger les migrants et à promouvoir la cohésion sociale. Il a appelé le gouvernement estonien à mettre les droits de l’homme en première ligne de l’action de l’UE en matière de migrations.

« L’OIM salue l’engagement de la présidence estonienne à faire de la migration une priorité car les défis auxquels sont confrontés à la fois l’Europe et les migrants ont atteint un niveau critique et ne peuvent être traités que par l’action collective et le partage des valeurs », a déclaré Eugenio Ambrosi. « L’OIM est prête à soutenir la présidence et les Etats membres de l’UE grâce à son expertise mondiale et ses outils opérationnels pour faire avancer notre engagement commun à améliorer la gouvernance mondiale des migrations et à garantir que chaque migrant voie ses droits respectés », a-t-il ajouté.

Le document de l’OIM recommande plus spécifiquement trois actions clés à la présidence estonienne : garantir le respect, la protection et la réalisation des droits de l’homme ; promouvoir la cohésion sociale et l’intégration en tant que processus mutuel entre les sociétés d’accueil et les migrants ; et renforcer la collaboration et conduire un dialogue sur une position paritaire entre les pays d’origine, de transit et de destination.

Le Sommet des Nations Unies pour les réfugiés et les migrants de septembre dernier a reconnu la nécessité d’adopter une approche globale à la mobilité humaine et de renforcer la coopération au niveau mondial. Lors du Sommet, les Etats membres des Nations Unies se sont engagés à « protéger la sécurité, la dignité, les droits universels et les libertés fondamentales de tous les migrants, indépendamment de leur statut migratoire, en toutes occasions », à travers l’adoption de la Déclaration de New York pour les réfugiés et les migrants.

La déclaration de New York a mis en branle un processus de consultations et de négociations intergouvernementales aboutissant à l’adoption d’un Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières prévue en 2018. Pour respecter les engagements pris dans la Déclaration, le Pacte mondial doit traiter tous les aspects de la migration internationale, y compris les droits de l’homme. Une approche à la migration axée sur les droits dans les débats politiques et relatifs aux programmes est le meilleur moyen pour les Etats de réaliser pleinement cet engagement, notamment pendant la présidence estonienne.

Les recommandations biannuelles de l’OIM aux présidences tournantes de l’UE sont orientées par son cadre de gouvernance des migrations qui est le premier, et pour l’instant le seul, cadre détaillé de politiques migratoires planifiées et bien gérées.

Les présidents du Conseil de l’UE en poste pour six mois travaillent en groupes de trois dans l’intérêt de la continuité et de la cohérence. Le trio présidentiel actuel est composé de l’Estonie (juillet/décembre 2017), la Bulgarie (janvier/juin 2018) et l’Autriche (juillet/décembre 2018). Les représentants présidentiels président les réunions à chaque niveau et proposent les directives nécessaires aux prises de décisions du Conseil.

Eugenio Ambrosi s’adressera aux diplomates et aux médias sur les questions de migration dans l’UE et dans le monde à Tallin, lundi 10 juillet, à l’occasion de l’exposition de la campagne Je suis migrant actuellement au Musée des Occupations, en partenariat avec l’Ambassade de Suède en Estonie.

Le document de recommandations de l’OIM peut être téléchargé ici (en anglais).

Pour plus d’informations, veuillez contacter Liis Paloots, OIM Tallinn, Tel : +372 6116 088 or +372 534 15497, Email : lpaloots@iom.int ou Sofiane Ouaret, Bureau régional de l’OIM pour l’UE à Bruxelles, Tel : +32 2287 7120, Email :souaret@iom.int

  • IOM, Embassy of Sweden in Estonia, “I am a Migrant” exhibition at the Museum of Occupations. Photo: UN Migration Agency (IOM) 2017