L’OIM en Corée forme des travailleurs humanitaires à l’analyse et à la gestion des données lors de situations d’urgence

Posted: 
09/07/18
Themes: 
Capacity Building

Séoul - Une formation à l’analyse et à la gestion des données de deux jours a eu lieu cette semaine (6-7/09). Elle a été organisée par l’OIM en République de Corée. Trente-et-un travailleurs humanitaires d’agences gouvernementales et d’organisations non gouvernementales ont été formés à utiliser efficacement les données dans leur travail humanitaire. 

La formation visait à fournir aux travailleurs humanitaires coréens les connaissances et compétences techniques nécessaires pour concevoir et mettre en œuvre des projets humanitaires. Elle a permis de présenter des systèmes et outils de gestion des données humanitaires largement utilisés par la communauté humanitaire internationale et d’appliquer l’expertise de l’OIM dans l’action humanitaire. La formation a eu lieu à un moment opportun où de plus en plus de travailleurs humanitaires coréens sont déployés pour répondre aux situations d’urgence à l’étranger. 

Dirigée par Andrew Lind, spécialiste régional des situations d’urgence et d’après-crise du Bureau régional de l’OIM pour l’Asie et le Pacifique à Bangkok, la session de la première journée était centrée sur les méthodologies de collecte des données, les techniques analytiques et les sources d’information diverses grâce auxquelles les travailleurs humanitaires peuvent avoir accès à des données humanitaires exploitables, notamment les statistiques, le suivi de la mobilité, les besoins et les vulnérabilités de la population. 

« Lors de crises humanitaires, les informations dont nous disposons sont souvent limitées et peu fiables. Toutefois, la gestion de l’information nous permet d’exploiter au mieux les données, de recueillir des informations utiles et de combler des lacunes dans nos connaissances », a souligné M. Lind. 

La Matrice de suivi des déplacements (DTM) de l’OIM, qui recense et contrôle les mouvements de population, a été présentée comme une source de données accessible et fiable pour les différentes phases de l’action humanitaire. 

Vivianne Van Der Vorst, coordonnatrice du projet de la DTM pour le Bureau régional Asie-Pacifique, a consolidé les connaissances de base des participants sur la DTM en décrivant ses caractéristiques, son processus et son application. 

« En exploitant les données de la DTM, les participants peuvent en savoir davantage sur les problèmes qu’ils peuvent rencontrer lorsqu’ils recueillent et analysent des données lors de situations d’urgence. J’espère que cette formation leur apportera des compétences pratiques de gestion de l’information pour répondre aux besoins réels de la population touchée », a déclaré Vivianne Van Der Vorst. 

Le deuxième jour, les participants ont activement pris part à une série d’exercices de groupe pour appliquer leurs connaissances acquises pendant la formation. L’OIM a également présente la version pilote d’Injiin, une plateforme de connaissances humanitaires en ligne destinée principalement aux acteurs humanitaires coréens. Elle vise à fournir des ressources essentielles et actualisées pour garantir que leurs projets et activités soient conformes aux normes et principes humanitaires internationaux. 

La démonstration d’Injiin a été suivie d’un sondage. Les réponses seront prises en compte pour perfectionner la plateforme avant son lancement officiel prévu pour la fin de l’année. 

« La précision et la régularité des données sont le fondement de toute action basée sur les faits », a déclaré Miah Park, responsable du Bureau de l’OIM en Corée. « Ainsi, la formation organisée par l’OIM a permis de renforcer la capacité des humanitaires coréens à gérer les données pour fournir une réponse humanitaire bien éclairée dans un délai convenable. » 

Avec le financement de l’Office des Etats-Unis chargé de l’aide en cas de catastrophe à l’étranger (OFDA), l’OIM en Corée a mis en œuvre diverses formations de renforcement de capacités pour les acteurs humanitaires coréens, notamment quelques formations relatives à la sécurité et la sûreté en mission (SSAFE) et un atelier sur les mesures de protection en temps de crises. 

Pour en savoir plus sur la Matrice de suivi des déplacements (DTM), rendez-vous ici : https://www.globaldtm.info/ 

Pour plus d’informations, veuillez contacter l’OIM en Corée, Miah Park, Miah Park, Tel : +82 70 4820 2781, Email : mipark@iom.int ou Jumi Kim, Tel : +82 (0)70 4820 0292, Email : jukim@iom.int  

  • Divided into six groups (Shelter, WASH, Child Protection, Education, Health and Food) participants discussed what information is needed to assist the affected population. Photo: IOM

  • Divided into six groups (Shelter, WASH, Child Protection, Education, Health and Food) participants discussed what information is needed to assist the affected population. Photo: IOM