L’OIM et l’ICIMOD renouvellement leur collaboration sur la migration de main-d’œuvre, les rapatriements de fonds, les changements climatiques et la réduction des risques de catastrophe

Posted: 
11/03/17
Themes: 
IOM, Migration and Climate Change, Migration and Environment

Kathmandu – L’OIM, l’organisme des Nations Unies chargé des migrations, et l’ICIMOD (Centre international pour le développement intégré des régions montagneuses) ont renouvelé un accord visant à collaborer dans les domaines de la migration de main-d’œuvre, des rapatriements de fonds et des changements climatiques, et ont étendu leur collaboration à la réduction des risques de catastrophes dans la région himalayenne de l’Hindou Kouch.

Le Mémorandum d’accord de six ans signé aujourd’hui, 3 novembre, à Katmandou, par Paul Norton, chef de mission de l’OIM au Népal, et David Molden, Directeur général de l’ICIMOD, fait suite à un précédent accord signé en novembre 2014.

Il établit que l’OIM et l’ICIMOD continueront de travailler ensemble par le bais du renforcement de capacités et de la sensibilisation en vue de partager des informations et d’élaborer des outils de gestion des migrations.

L’accord met en évidence l’importance des Objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies et les efforts que les deux organisations déploieront pour mettre en œuvre et promouvoir le Programme pour le développement durable à l’horizon 2030, tout en créant un partenariat dans des domaines d’intérêt commun.

« Un milliard de personnes sont aujourd’hui en déplacement, plus que jamais dans l’histoire de l’humanité. Les facteurs qui poussent à une migration d’une telle ampleur sont les changements climatiques, les catastrophes d’origine naturelle et humaine, les conflits, les tendances démographiques d’une population industrialisée vieillissante, d’une population de jeunes sans emploi dans les pays en développement et de l’accroissement des inégalités économiques », a déclaré Paul Norton, chef de mission de l’OIM au Népal.

« L’OIM s’engage à s’attaquer aux liens entre la migration, l’environnement et les changements climatiques sur tous les fronts : recherche, politique et opérations - et à tous les niveaux : mondial, régional et national », a-t-il déclaré, faisant remarquer que l’OIM était membre de l’équipe de travail sur le déplacement dans le cadre de la Convention Cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) et qu’elle mettait en œuvre le Cadre de Sendai et les ODD. Elle est également chef de file de l’élaboration du Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières.

« L’OIM continuera à œuvrer en vue d’intégrer la mobilité humaine, la réduction des risques de catastrophe et les changements climatiques dans divers domaines, de renforcer la collaboration et de faire tomber les barrières », a-t-il ajouté.

« Les responsables politiques des pays himalayens de l’Hindou Kouch ne doivent pas aborder la question des migrations comme une menace mais plutôt essayer de l’intégrer dans les processus nationaux associés aux ODD, au Cadre de Sendai pour la réduction des risques et au CCNUCC. L’ICIMOD continuera de travailler en coopération étroite avec ses pays membres en vue de faciliter l’échange de bonnes pratiques pour gérer la mobilité et aider les pays à exploiter les possibilités offertes par la migration », a déclaré David Molden, Directeur général de l’ICIMOD.

La planète compte près de 250 millions de migrants internationaux et quelque 750 millions de migrants internes. En d’autres termes, un milliard de personnes sur les sept milliards d’habitants dans le monde sont des migrants. Une personne sur sept à travers la planète est un migrant. Au Népal, plus de la moitié des familles comptent au moins un membre de leur famille actuellement à l’étranger ou de retour au Népal après une période de migration. Le Népal est classé au 23ème rang mondial des pays recevant des rapatriements de fonds. En termes de contribution des rapatriements de fonds au PIB, il se classe en troisième position derrière le Tadjikistan et la République du Kirghizistan.

Pour plus d’informations, veuillez contacter Paul I. Norton, OIM Népal, Tel : +97714426250, Email : iomnepal@iom.int ou Sudina Shakya, ICIMOD, Tel : +97715003222, Email : Sudina.Shakya@icimod.org

  • ICIMOD Director General Dr. David Molden (left) and IOM Nepal Chief of Mission Paul Norton sign the six-year memorandum of understanding in the areas of labour migration, remittances and climate change, and expanded their collaboration to include disaster risk reduction in the Hindu Kush Himalaya region. Photo: UN Migration Agency (IOM) 2017