L’OIM félicite Nadia Murad et le Dr. Denis Mukwege, lauréats Prix Nobel de la Paix

Posted: 
10/09/18
Themes: 
Gender and Migration

Erbil - L’OIM, l’organisme des Nations Unies chargé des migrations, félicite les lauréats Denis Mukwege, docteur et avocat congolais, et Nadia Murad, militante connue des droits de l’homme d’origine yézidi, pour leur détermination à éradiquer le fléau des violences sexuelles en tant qu’arme de guerre et de conflit armé. 

Pour Nadia Murad, le prix lui est décerné plus de trois ans après qu’elle a échappé à ses ravisseurs de l’EI en Iraq et qu’elle s’est réinstallée en Allemagne dans le cadre du Programme d’admission humanitaire, mis en œuvre conjointement par le land allemand du Bade-Wurtemberg et l’OIM en Iraq, en étroit partenariat avec le gouvernement régional kurde en Iraq. 

Pendant l’été 2014, des milliers de femmes yézidi au nord de l’Iraq ont été victimes de violences sexuelles en lien avec le conflit, après avoir été enlevées lorsque leurs villes d’origine ont été assiégées par l’EI. Beaucoup ont vu des membres de leurs familles, des proches et amis se faire assassiner. 

Les sévices qu’ont subi les survivantes de violences sexuelles sont incommensurables mais la force d’activistes comme Nadia Murad ou le Dr. Denis Mukwege a eu un impact considérable, reconnu par le Comité Nobel. 

« Décerner ce prestigieux prix à Nadia Murad est d’une importance capitale pour que la communauté internationale continue de se concentrer sur la lutte contre les violences faites aux femmes dans les conflits, qui vont souvent de pair », a déclaré Gerard Waite, chef de mission de l’OIM en Iraq. 

Le Programme d’admission humanitaire a offert une nouvelle vie en Allemagne à 1 042 survivantes des violences de l’EI, principalement issues de la communauté yézidi au nord de l’Iraq. 

L’OIM a soutenu ce programme en fournissant une aide avant le départ, notamment une aide psychosociale, une orientation culturelle, des soins médicaux, un transport et un accompagnement en Allemagne. 

« Le Bade-Wurtemberg s’est réjoui du partenariat avec l’OIM sur le Programme d’admission humanitaire et se félicite de la collaboration étroite avec le gouvernement d’Iraq, le gouvernement régional du Kurdistan ainsi qu’avec les organisations de la société civile à Dahuk, au nord-ouest du pays, qui continue d’accueillir de nombreux déplacés internes », a déclaré Michael Blume, responsable du Projet spécial des quotas du Bade-Wurtemberg. 

Après s’être installée en Allemagne, Nadia Murad a débuté sa campagne pour mettre fin aux violences sexuelles, pas seulement en Iraq mais à travers le monde entier, en sensibilisant les populations à la brutalité de l’EI, en racontant sa propre histoire et en exigeant reconnaissance et justice pour ses camarades survivantes. 

En tant qu’organisation travaillant pour la justice de transition et les réparations aux victimes de violences sexuelles liées au conflit en Colombie, en Sierra Leone, au Népal, en Bosnie-Herzégovine et dans d’autres pays, l’OIM est très reconnaissante des efforts entrepris par Nadia Murad pour défendre les droits des survivantes à travers le monde. 

En tant qu’Ambassadrice de bonne volonté de l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime pour la dignité des victimes de la traite des êtres humains, Nadia Murad et d’autres activistes se sont battus au nom de la communauté yézidi et ont obtenu l’adoption unanime de la Résolution 2379 (2017) des Nations Unies et l’établissement d’une enquête des Nations Unies sur les crimes de l’EI. 

L’OIM en Iraq continue d’œuvrer étroitement avec les partenaires locaux en vue de soutenir les victimes de traite et les survivantes de violences sexuelles liées au conflit en fournissant un soutien psychosocial, des soins de santé mentale et un accès aux moyens de subsistance aussi bien à l’intérieur qu’en dehors des camps de déplacés internes. 

Toutefois, les besoins restent énormes pour les 1,89 million d'Iraquiens toujours déplacés, notamment en matière d’accès à l’emploi, à la nourriture et aux abris. L’OIM fournit ces services essentiels, et apporte réparation aux survivantes de violences sexuelles liées au conflit, en partenariat avec les communautés touchées, les partenaires de la société civile, le gouvernement iraquien, le gouvernement régional du Kurdistan et les partenaires internationaux. 

Le Prix Nobel de la paix est décerné chaque année à des lauréats qui encouragent la paix et rétablissent la justice dans leur travail. A titre occasionnel, le prix peut être partagé entre plusieurs lauréats jugés exceptionnels. Le Dr. Mukwege, co-receveur du prix cette année a construit l’hôpital de Panzi dans son pays natal, la République démocratique du Congo, qui fournit des soins spécialisés aux survivantes de violences sexuelles. 

Pour plus d’informations, veuillez contacter Sandra Black, OIM Iraq, Tel : +964 751 234 2550, Email : sblack@iom.int

  • 2018 Nobel Peace Laureates Dr. Denis Mukwege and Nadia Murad. Illustration: Niklas Elmehed/Nobel Media