L’OIM publie le premier rapport de profilage des migrants ivoiriens de retour

Posted: 
03/02/18
Themes: 
EUTF, Migration Research

Abidjan - L’OIM, l’organisme des Nations Unies chargé des migrations, a publié le premier rapport de profilage des migrants ivoiriens de retour, dans le but d’établir un profil démographique, social et économique des Ivoiriens qui entreprennent la traversée de la Méditerranée centrale en direction de l’Europe.

Cet inventaire - le plus complet à ce jour - prend en compte l’âge, le sexe, la région d’origine et l’origine socioéconomique des migrants, ainsi que les moteurs de leur départ, l’organisation du voyage, les itinéraires empruntés, le retour et les perspectives de réintégration.

En 2017, l’OIM a recueilli les témoignages de plus de 1 000 migrants ivoiriens à leur retour en Côte-d’Ivoire.

« Cette analyse aidera l’OIM à mieux coordonner et cibler les activités de protection et de réintégration des migrants de retour en Côte-d’Ivoire », a expliqué Marina Schramm, chef de mission de l’OIM en Côte-d’Ivoire, à l’occasion de la publication. « Une mise à jour régulière des éléments d’analyse permettra de mieux comprendre le phénomène migratoire dans le pays et de trouver des réponses adéquates en termes de sensibilisation aux risques de migration irrégulière et de prévention. »

D’après l’étude, l’Ivoirien « typique » est un homme (80 pourcent), célibataire (75 pourcent), jeune (entre 18 et 30 ans), instruit (70 pourcent), qui avait un emploi rémunéré avant de partir (plus de 70 pourcent).

Le rapport révèle également que les migrants ivoiriens empruntent un large éventail d’itinéraires migratoires. Toutefois, il y a une tendance claire de femmes qui voyagent par avion pour la première fois (70 pourcent), notamment vers la Tunisie et le Maroc.

Parmi les personnes interrogées, 80 pourcent ont été aidées à rentrer de Libye.

En 2017, la mission de l’OIM en Côte-d’Ivoire a aidé plus de 1 800 personnes à rentrer volontairement, dont la plupart ont été accueillies et aidées dans le cadre de l’Initiative conjointe UE-OIM pour la protection et la réintégration des migrants, financée par l’Union européenne et mise en œuvre par l’OIM.

Lire le rapport en français ici.

Pour plus d’informations, veuillez contacter Marina Schramm, OIM Côte-d’Ivoire, Tel : +225 22 52 82 00, Email : mschramm@iom.int

 

  • From left to right, Marina Schramm, IOM Chief of mission in Côte d’Ivoire, Issiaka Konaté, Director General of Ivorians abroad and Marie Molinie, EU Delegation representative, during the launch of the report. © IOM