IOM Country Name IOM Logo
OIM France Projets
 
Publications
Equipe de l'OIM France

Le rôle de l'OIM France

L’OIM France est une antenne de l’Organisation internationale pour les migrations et représente l’interlocuteur pour les institutions, les associations et les autres acteurs français agissant dans le domaine de la migration, ainsi que pour les organisations internationales ayant leur siège en France.

Objectifs de l’OIM France
Ayant comme but principal de dispenser un service efficace et efficient d’assistance en faveur de tous les migrants, l’OIM France poursuit – dans les domaines décrits ci-dessous - les objectifs suivants, à travers la mise au point et la réalisation de programmes, projets et recherches aux niveaux national, européen et international visant à :

1. Favoriser les migrations internationales effectuées en conformité avec le cadre légal des pays d’origine, de transit et de destination et faciliter le processus d’intégration des migrants en France en encourageant le rapprochement entre les migrants et la société d’accueil;

2. Offrir à l’Etat une coopération technique et opérationnelle pour mieux analyser les défis de la migration irrégulière et contribuer à l’élaboration de solutions respectueuses des droits humains des migrants, en présentant les bonnes pratiques adoptées ailleurs;

3. Accroître le respect des droits humains des migrants à travers la diffusion des informations équilibrées et cohérentes sur le phénomène de la migration et ses conséquences afin d’améliorer la cohésion sociale et le dialogue interculturel et combattre toute forme de racisme et de xénophobie ;

4. Renforcer les actions visant la protection des groupes vulnérables (notamment les mineurs migrants isolés et les victimes de la traite) et contribuer à la mise en oeuvre des programmes d’action pour la lutte contre toute forme de violence et de discrimination envers les migrantes;

5. Impulser les actions de co-développement en encourageant le dialogue entre une pluralité d’acteurs internationaux et régionaux pour l’élaboration des politiques et interventions synergiques et cohérentes visant la croissance économique et sociale des pays engagés.


Principaux domaines d’activité et d’expertise de l’OIM France
En collaboration avec les institutions et des associations françaises, et en coordination avec les autres organisations internationales, l’OIM France développe son action et son expertise dans les domaines suivants :

1. La facilitation de la migration régulière, par exemple en apportant son aide au programme de réunification familiale au profit des réfugiés reconnus en France et en fournissant son soutien opérationnel aux programmes de réinstallation des migrants et des refugiés dans des pays tiers comme les Etats Unis, les pays scandinaves, le Canada, l’Australie et d’autres. Des interventions pour faciliter l’intégration des migrants en France à travers, par exemple, l’orientation culturelle et linguistique des migrants dans leur pays d’origine, avant leur départ pour la France, sont actuellement à l’étude ;

2. Les migrations irrégulières. L’OIM France développe ses actions sur deux axes principaux : 1. une action d’information, de dialogue de terrain et de conseil à destination des migrants irréguliers sur les réalités migratoires en France et en Europe ainsi que sur les programmes d’aide au retour volontaire. Les migrants sont approchés via des associations ou directement sur le terrain (cabinets médicaux, lieux habituels de rencontre des migrants, etc.), afin d’entrer dans un dialogue sur leur projet migratoire, et pour leur transmettre des informations nécessaires pour effectuer un choix alternatif à l’irrégularité, y compris l’aide au retour volontaire dans leur pays. Dans la même perspective, l’OIM France, à travers la collaboration du réseau mondial de l’OIM, contribue à diffuser des informations du même ordre dans les pays d’origine et de transit ; 2. la mise à jour des programmes d’aide au retour volontaire, en coopération avec l’institution nationale chargée de cette tache (l’OFII). L’OIM fournit informations, appui administratif et soutien logistique aux migrants qui choisissent de retourner dans leur pays d’origine. Les activités dans le domaine d’aide au retour volontaire de l’OIM sont développées notamment au profit des demandeurs d’asile déboutés et des migrants ne pouvant pas se maintenir légalement en France ;

3. La promotion de connaissances sur les droits humains des migrants et leur meilleur respect. Plus spécifiquement, l’action de l’OIM consiste à sensibiliser les administrations et le grand public sur les différentes situations vécues par les migrants comme sur leurs difficultés par rapport à l’installation, à l’intégration et à l’accès aux services de droit commun - auxquels ils ont le droit - dans les pays d’accueil. Par le biais de différents outils (formation, campagne d’information, publications et autre) l’OIM entend promouvoir un débat équilibré et cohérent sur la migration en France pour contribuer à mettre en évidence les opportunités que celle-ci offre ainsi que les défis qu’elle pose.

4. Le soutien des personnes migrantes en situation de vulnérabilité à travers le rôle clair de l’Organisation de protection de facto par des actions en faveur des groupes sociaux de migrants (femmes isolées, enfants, personnes âgées, personnes traumatisées ou malades) exposés à des dangers de toute nature (économiques, sociaux, médicaux, etc.). Par conséquent, l’OIM France développe et réalise des projets, notamment au niveau européen, pour le soutien des mineurs étrangers non accompagnés et pour les migrants victimes de la traite des êtres humains ;

5. Le bureau à Paris est chargé d'assurer la continuité des relations avec les organisations internationales et régionales ayant leur siège principal en France, notamment l'UNESCO, l'OCDE, l'Organisation Internationale de la Francophonie, la Banque de Développement du Conseil de l’Europe, le Conseil de l'Europe (à Strasbourg) et INTERPOL (à Lyon). Auprès de ces organismes l’OIM Paris se place comme pôle de référence sur tout ce qui concerne le phénomène de la migration et conduit une action de plaidoyer afin de donner à la question migratoire sa juste valeur dans les politiques et interventions menées par ces organismes.
L’OIM Paris contribue ainsi à développer le débat scientifique sur plusieurs questions liées aux mouvements migratoires par le biais de l’élaboration de rapports, d’études, de recherches et de publications. Ceci permet à l’Organisation de contribuer à l’élargissement de la littérature existante sur des thématiques particulières parmi lesquelles les questions de l’accès aux soins de santé pour tous les migrants, des populations migrantes vivant avec le VIH / SIDA, et de la traite de mineurs non accompagnés dans l’Union européenne.

L’OIM France met à disposition de ses partenaires institutionnels et associatifs l’expérience et l’expertise de l’Organisation dans le domaine du co-développement. Faciliter la construction de réseaux entre acteurs internationaux pour le développement de projets de coopération multilatérale (internationale et régionale) au développement fait partie des tâches principales de l’OIM. Grâce au réseau global dont elle fait partie, l’OIM France travaille à l’établissement d’une coopération entre Etats, organisations internationales, organisations gouvernementales et non gouvernementales, afin de soutenir le processus, stimulé par les migrations, de développement économique dans les pays d’accueil et de départ des migrants.

L’OIM est convaincue que les migrations sont positives quand elles sont gérées de façon harmonieuse et dans l’intérêt de tous les acteurs engagés. Les processus migratoires aujourd’hui ne sont pas seulement inévitables mais souhaitables. L’Organisation internationale pour les migrations (OIM), par le biais de ses bureaux dans le monde, agit afin de favoriser, dans le respect de la dignité humaine, une gestion harmonieuse des migrations internationales dans le but d’en mettre en valeur tous les avantages et d’en réduire la perception négative.

En juin 2012, l’OIM compte 146 Etats membres et un nombre d'Etats observateurs, avec environ 6 700 collaborateurs dans plus de 440 bureaux dans le monde.
Fondée en 1951 avec un statut d'organisation intergouvernementale ayant pour mission d'assurer la réinstallation des personnes déplacées en Europe, l'OIM a acquis aujourd'hui une autre dimension, reflétant la large gamme d'activités qu'elle effectue dans le monde entier pour aider à une meilleure gestion des flux migratoires.
Sans faire partie du système des Nations Unies, l'OIM entretient d'étroites relations de travail avec les organisations et institutions des Nations Unies actives sur le terrain. Elle a pour partenaires un large éventail d'organisations internationales et non gouvernementales.

Bureau de l'OIM à Marseille
En octobre 2007, l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) a ouvert une nouvelle antenne à Marseille dans le cadre d’un partenariat avec la Mairie. Placé sous la responsabilité du Directeur de l’OIM France, le bureau de Marseille est investi d’un rôle spécifique de « Centre d’Information, de Formation et de Rencontres sur les Migrations » (CIFORM).
Avec l’ouverture de son nouveau centre « CIFORM », l'OIM déploie son action dans les trois grands domaines suivants :
- Information sur les réalités migratoires et promotion des voies légales de migration, spécifiquement à travers le projet CVR sur la région PACA.
- Création d’un pôle de formation à destination des professionnels travaillant sur la question des migrations : fonctionnaires nationaux et internationaux, décideurs de la société civile ou du secteur privé.
- Autres : Organisation de rencontres sur le thème des migrations (conférences, ateliers, réunions) entre les différents acteurs : organisations internationales, Etats, régions, villes, associations, le secteur privé ainsi que les migrants.

Présentation CIFORM


 


 
 
 

Accueil

Copyright © 2004 IOM. All rights reserved.