Planification en prévision de catastrophes en Thaïlande

Date Publish: 
10/10/13
Region-Country: 
Tailandia / Asia es

La Thaïlande – le pays du sourire – peut parfois présenter un visage plus sombre, par exemple lorsqu’une catastrophe naturelle ou un phénomène météorologique contraint des populations à quitter leur maison.

Lors de catastrophes de ce genre, l’OIM est chargée d’apporter aux populations déplacées et aux gouvernements hôtes une aide en matière de gestion des camps et des centres. Avec l’appui d’USAID/OFDA, l’OIM contribue à l’élaboration d’un programme national de formation visant à préparer les Thaïlandais à se prendre en charge en cas de catastrophe.

En mai dernier, le bureau l’OIM en Thaïlande a commencé à travailler sur le projet intitulé « Renforcement des capacités d’adaptation en réduisant les risques de déplacements de population en Thaïlande », financé par OFDA/USAID. Il vise à former des fonctionnaires du Département de la prévention et de l’atténuation des catastrophes du Gouvernement royal thaïlandais à la gestion des camps et des centres en cas de catastrophe naturelle, à former des formateurs à l’élaboration de programmes provinciaux, et à créer des outils pédagogiques adaptés au contexte local. (Voir http://www.youtube.com/watch?v=LM7qetRaTKQ&feature=youtu.be, pour un exemple de matériel pédagogique).

Deux sessions introductives ont eu lieu au début de septembre à l’Académie de prévention et d’atténuation des catastrophes, au nord de Bangkok. La session de trois jours – à laquelle ont participé 81 fonctionnaires – portait sur le cycle de vie et la gestion des camps, le cadre législatif et juridique applicable, ainsi que sur les normes et les questions de protection.

Quelque temps plus tard, un groupe de 42 personnes représentant le Département de la prévention et de l’atténuation des catastrophes, la Croix-Rouge thaïlandaise et d’autres partenaires de la société civile ont participé à un cours intensif de cinq jours sur les méthodes participatives, les techniques de formation, les outils pédagogiques contextualisés, et la gestion des centres. Les cours étaient entièrement dispensés en thaï, avec du matériel de formation en thaï élaboré au titre du programme de l’OFDA/USAID.

« Nous savons que la plupart des vies sont sauvées dans les 24 heures qui suivent une catastrophe », explique Jeff Labovitz, Chef de mission de l’OIM en Thaïlande. « Et le plus souvent, c’est grâce à l’intervention de la population locale, et non pas des sauveteurs internationaux. C’est pourquoi, il est capital d’aider les gens à s’organiser dès que survient une catastrophe. »

L’équipe de l’OIM en Thaïlande aborde la seconde phase du projet, au cours de laquelle les formateurs se rendent dans les zones les plus exposées aux risques pour y assurer dix sessions régionales de gestion des camps et des centres.

A l’achèvement du projet, en avril 2014, plus de 400 fonctionnaires thaïlandais auront été formés.

Fonctionnaires thaïlandais prenant part aux formations organisées par l’OIM/USAID/OFDA en septembre à Bangkok, qui leur permettront d’être mieux préparés en cas de catastrophe. © OIM 2013