Partager les meilleures pratiques en vue de mettre en valeur les migrations pour le travail en Ukraine

Posted: 
03/29/07

Un groupe comprenant 12 représentants des services
régionaux ukrainiens pour l’emploi, d’ONG et de
Centres de conseil pour migrants soutenus par l’OIM, vient
d’achever une visite de cinq jours au Portugal, l’un
des principaux pays de destinations pour les migrants pour le
travail ukrainiens en Europe.

Le but de cette visite était de discuter de
l’importance des migrations pour le travail entre
l’Ukraine et le Portugal, en vue d’examiner des
questions clés pour les migrants ukrainiens au Portugal
telles que l’intégration et les droits des migrants,
et d’identifier les meilleures pratiques en vue
d’aborder ces questions.

« Il est important de veiller à ce que les
meilleures pratiques sur des questions clés telles que
l’intégration dans les pays membres de l’UE
puissent être partagées par les pays voisins »
affirme Monica Goracci, chef de mission de l’OIM au Portugal.
« Les programmes développés au Portugal en vue
d’assurer l’intégration des migrants ont
été extrêmement efficaces et pourraient
être reproduits dans d’autres pays tels que
l’Ukraine. »

En février 2003, le Portugal et l’Ukraine ont
signé un accord bilatéral sur les migrations
temporaires pour le travail de ressortissants ukrainiens au
Portugal. Le nombre d’Ukrainiens travaillant actuellement au
Portugal s’élève à près de 44
000, faisant de la diaspora ukrainienne la troisième plus
importante diaspora du Portugal, après celles du Cap-Vert et
du Brésil.

Depuis octobre 2005, avec le soutien du gouvernement ukrainien
et de la société civile, l’OIM a fourni des
informations sur les voies légales de migration vers
l’Europe à près de 10000 Ukrainiens grâce
à un réseau de cinq Centres de conseil pour migrants
situés à Kiev, Lviv, Kharkiv, Ternopil et Odessa.

Ces centres, financés par l’Union
Européenne, sont dirigés par des ONG telles que le
Fonds pour les initiatives régionales, le Centre de
ressources ouest-ukrainien, Caritas Kharkiv, Réveil de la
Nation et le Centre sud-ukrainien des jeunes juristes.

Ces centres fournissent des informations sur les
réalités et les dangers potentiels que peuvent
rencontrer les migrants à l’étranger et les
conséquences des migrations irrégulières pour
entrer et rester dans un pays étranger. Cela inclut des
informations sur les droits des travailleurs à
l’étranger, sur les voies légales de migration
et sur les risques liés aux migrations
irrégulières et à la traite
d’êtres humains.

Les Ukrainiens peuvent également obtenir des informations
via un site Internet sérieux ( "paragraph-link-no-underline" href="http://www.migrantinfo.org.ua"
target="_blank" title="">www.migrantinfo.org.ua) ou en appelant
des services téléphoniques gratuits
gérés par des ONG partenaires à Kiev, Lviv,
Kharkiv, Ternopil et Odessa.

On estime à plus de 2 millions le nombre
d’Ukrainiens vivant à l’étranger et les
migrants potentiels ont toujours plus besoin d’informations
fiables avant de décider vers quel pays il convient de
migrer pour travailler, étudier ou voyager.

Pour plus d’informations, veuillez contacter :

Monica Goracci

OIM Lisbonne

Tél. : +351 21 324 29 47

E-mail : "mailto:mgoracci@iom.int" target="_blank" title=
"">mgoracci@iom.int

Natalia Krivtsova

OIM Kiev

Tél. : + 380 44 568 50 15

E-mail : "mailto:nkrivtsova@iom.kiev.ua" target="_blank" title=
"">nkrivtsova@iom.kiev.ua