Sous la direction du Chef de Cabinet, le Bureau exécutif du Directeur général de l’OIM gère l’Organisation et est globalement responsable de la formulation des politiques et de la supervision des activités, de façon à garantir leur conformité avec les priorités stratégiques. Il comprend les unités et les fonctions directement rattachées au Directeur général, qui fournissent des services consultatifs et/ou un appui direct à l’ensemble de l’Organisation.

Le Bureau exécutif aide le Directeur général et les Directeurs généraux adjoints à exécuter le mandat de l’Organisation et assure la planification stratégique et la coordination des objectifs d’organisation et de gestion fixés par le Directeur général ; il facilite le développement et le renforcement de la capacité de gestion et veille à ce que le Siège et les structures hors Siège prennent des mesures appropriées face aux difficultés organisationnelles ; il coordonne les activités complexes de l’Organisation, veille à l’obligation redditionnelle, au suivi et à la mise en œuvre des politiques et procédures organisationnelles, et facilite la coordination entre le Siège et le terrain. Il est également le point focal pour toutes les questions nécessitant une intervention directe, telles que les questions relatives à la dotation en effectifs, les questions financières et celles relatives à la présentation de rapports, et comprend les Conseillers régionaux principaux.

 

Bureau du chef de cabinet

Le chef de cabinet supervise directement le bureau exécutif et, au nom du Directeur général, supervise le département de la planification stratégique et des résultats institutionnels, le département des relations extérieures, l'unité médias et communication, les envoyés spéciaux, le bureau de l'OIM auprès de l'ONU à New York, et le Bureau de liaison auprès de l'UA à Addis-Abeba. Le chef de cabinet peut représenter le directeur général dans des circonstances particulières, selon sa désignation.

Département des relations extérieures

Le Département des relations extérieures appuie et coordonne les relations de l’Organisation avec ses États Membres, les organisations intergouvernementales et la société civile. Il dirige et coordonne les relations extérieures de l’OIM, y compris son soutien aux processus consultatifs mondiaux et régionaux. Il coordonne en outre la participation de l’Organisation aux mécanismes, conférences et processus multilatéraux, ainsi que le suivi donné à des initiatives internationales de premier plan, y compris le Pacte mondial. Par ailleurs, le Département donne des orientations et apporte un appui en ce qui concerne la coopération institutionnelle avec les donateurs gouvernementaux, multilatéraux et du secteur privé, et est chargé d’élaborer les politiques, stratégies et outils de collecte de fonds. En savoir plus

Division des partenariats internationaux 

La Division des partenariats internationaux instaure et suit les partenariats de l’OIM avec les organisations intergouvernementales extérieures aux Nations Unies et avec la société civile et d’autres institutions multilatérales et régionales. Elle élabore les contributions de l’OIM aux mécanismes consultatifs interétatiques sur la migration et fait fonction de point focal mondial pour la participation de l’Organisation à ces mécanismes en qualité de membre, de partenaire, d’observateur ou de fournisseur de services. Par ailleurs, elle coordonne la collaboration de l’OIM avec la société civile. 

Division des partenariats avec les Nations Unies

La Division des partenariats avec les Nations Unies est le point focal pour les relations institutionnelles de l’OIM et la liaison générale avec le système des Nations Unies, coordonnant la participation de l’Organisation aux mécanismes et processus des Nations Unies, le suivi donné aux initiatives de ces dernières et les partenariats avec les organismes des Nations Unies. Elle fournit des orientations au personnel de l’OIM sur la participation aux mécanismes de coordination des Nations Unies, y compris les équipes de pays des Nations Unies. La Division coordonne les positions de l’OIM et fournit des orientations concernant la politique et la gouvernance en matière de migration. Par ailleurs, elle noue et entretient des relations avec des plateformes et des acteurs de premier plan, tels que les parlements, les villes et les autorités locales. 

Division des relations avec les donateurs

La Division des relations avec les donateurs est le point focal institutionnel pour la liaison avec les donateurs, l’établissement de partenariats avec le secteur privé, la mobilisation de fonds sans affectation spéciale, l’organisation de campagnes de collecte de fonds et les orientations sur les rapports aux donateurs. Plus particulièrement, elle est chargée de renforcer et de diversifier les ressources de l’OIM et sa collaboration avec les donateurs, traditionnels et non traditionnels ; d’élaborer et de coordonner la mise en œuvre de la stratégie institutionnelle de mobilisation des ressources de l’OIM ; d’assurer le secrétariat du Comité d’affectation des ressources pour la migration ; et de gérer – en collaboration avec le Département des opérations et des situations d’urgence - la plateforme mondiale de gestion des crises. En savoir plus

Unité du Pacte mondial sur les migrations

L’Unité du Pacte mondial sur les migrations est le point focal institutionnel pour la coordination du soutien apporté par l’OIM à la mise en œuvre, au suivi et à l’examen du Pacte mondial, ainsi que pour toutes les questions relatives aux contributions de l’Organisation au Réseau des Nations Unies sur les migrations. Elle est principalement chargée de coordonner : les contributions institutionnelles de l’OIM au Réseau des Nations Unies sur les migrations ; la mise en œuvre par l’OIM des activités et initiatives du Réseau des Nations Unies sur les migrations ; et le soutien institutionnel apporté par l’OIM aux États Membres et aux parties prenantes aux fins de la mise en œuvre, du suivi et de l’examen du Pacte mondial, et du renforcement interne des capacités requises. En savoir plus

Département de la planification stratégique et des résultats institutionnels

Le Département de la planification stratégique et des résultats institutionnels consolide les efforts déployés par l’OIM pour renforcer la planification et l’établissement de rapports, et aide le Directeur général adjoint chargé de la gestion et des réformes à mener à bien les réformes au titre du Cadre de gouvernance interne, telles que l’initiative de réorganisation du mode de fonctionnement. Il réunit les unités de l’Organisation chargées de la mise en œuvre de la gestion des risques, du suivi et de l’évaluation, de la gestion axée sur les résultats et de la conformité opérationnelle. 

Unité du Cadre de gouvernance interne

L’Unité du Cadre de gouvernance interne pilote le programme de réformes au titre du CGI et supervise, suit et coordonne les diverses initiatives relevant du Cadre en collaboration avec les départements compétents. Par l’intermédiaire des structures de gouvernance en place, y compris le Conseil du CGI et le Comité de pilotage du CGI, elle promeut l’appropriation des réformes au titre du CGI et la responsabilité dans toute l’Organisation. L’Unité est chargée d’élaborer et d’appliquer une stratégie de gestion du changement pour le CGI et d’appuyer le cadre qui régit la délégation de pouvoir à l’échelle de l’Organisation. 

Unité de la gestion des risques

L’Unité de la gestion des risques supervise l’élaboration et la mise en œuvre du cadre institutionnel de gestion des risques, y compris l’adoption de déclarations d’appétence au risque et de protocoles pour l’établissement de rapports sur l’exposition aux risques au Directeur général et dans l’ensemble de l’Organisation. Elle améliore les méthodologies, les outils et les compétences à l’appui des prises de décisions en fonction des risques et aide la direction, le personnel et les partenaires de l’OIM à gérer les risques et à saisir les occasions d’une manière plus dynamique, plus cohérente et mieux intégrée. 

Unité de la gestion axée sur les résultats

L’Unité de la gestion axée sur les résultats pilote la gestion axée sur les résultats au niveau institutionnel. Elle fournit au personnel de toute l’Organisation des orientations sur la gestion axée sur les résultats et la planification stratégique conformément aux priorités énoncées dans la Vision stratégique de l’OIM pour 2019-2023 et au Cadre stratégique de résultats de l’OIM. L’Unité promeut la cohérence dans l’établissement des rapports sur les résultats institutionnels à l’échelle mondiale, régionale et nationale, notamment grâce à la formation du personnel et à une communauté de praticiens de la gestion axée sur les résultats. 

Unité du suivi et de l’évaluation

L’Unité du suivi et de l’évaluation est le point focal institutionnel pour les fonctions managériales de suivi et d’évaluation. Elle fixe les normes ; élabore les politiques et instructions institutionnelles pertinentes ; harmonise les procédures ; fournit des orientations et un soutien techniques ; garantit la qualité des fonctions décentralisées de suivi et d’évaluation ; effectue des évaluations centrales et institutionnelles, ainsi que des analyses spécifiques fondées sur des éléments factuels et des examens indépendants ; et contribue à la formulation de politiques et aux prises de décisions. En savoir plus

Unité de la conformité opérationnelle 

L’Unité de la conformité opérationnelle supervise la conformité institutionnelle avec les règles, règlements et politiques de l’OIM en établissant régulièrement des rapports intersectoriels sur des sujets de préoccupation concernant la conformité en vue de donner suite aux recommandations formulées dans le cadre des vérifications et audits externes et internes et d’autres examens internes et externes à l’échelle de l’Organisation. L’Unité vise à intégrer des informations structurées, fondées sur des éléments factuels et orientées vers l’action sur des questions de gouvernance interne, les contrôles internes et les lacunes en matière de conformité grâce à des examens spécifiques des processus et des systèmes menés proactivement par la direction afin de renforcer les mesures préventives de l’Organisation face aux risques émergents. 

Unité PRIMA

L’Unité PRIMA facilite la maintenance et le perfectionnement continus du système PRIMA et fournit à ses utilisateurs un soutien et des orientations (conjointement avec le Département des technologies de l’information et de la communication). Elle améliore les processus afférents au cycle de vie des projets et fournit des capacités en matière d’établissement de rapports analytiques qui permettent à la direction de l’OIM d’être mieux à même de prendre des décisions fondées sur des données concernant la gestion du portefeuille de projets de l’OIM. 

Unité Médias et communication

L’Unité Médias et communication supervise tous les aspects de la communication avec le public au sein de l’Organisation. Elle est chargée de la communication de l’Organisation et des médias, dans le but d’améliorer la compréhension, dans l’opinion, du phénomène migratoire, de faire mieux connaître les politiques et les programmes de l’OIM et de positionner l’Organisation au centre du débat plus vaste sur la migration sous tous ses aspects. En savoir plus

Secrétariat des organes directeurs

Le Secrétariat des organes directeurs est l’interlocuteur institutionnel pour les relations avec les États Membres et observateurs en ce qui concerne les questions relatives aux organes directeurs. À ce titre, il prépare et coordonne les sessions du Conseil, du Comité permanent des programmes et des finances et de ses groupes de travail, et les consultations informelles. Il est le point de contact pour les informations concernant les réunions, pour la préparation et la révision des documents des organes directeurs en anglais, et pour la traduction des documents et publications officiels de l’OIM dans les trois langues officielles et, le cas échéant, dans d’autres langues. Il est également chargé de conceptualiser et d’organiser l’IDM, l’enceinte mondiale de dialogue sur les politiques migratoires de l’Organisation. En savoir plus

Envoyés spéciaux du Directeur général

Les Envoyés spéciaux du Directeur général sont nommés à titre temporaire par le Directeur général pour représenter l’Organisation au niveau de la direction dans des domaines particulièrement importants pour l’Organisation, qui concernent soit un secteur géographique spécifique, soit une question précise. 

Bureau spécial de liaison à Addis-Abeba (Éthiopie)

Le Bureau spécial de liaison à Addis-Abeba (Éthiopie) entretient et renforce les relations de l’OIM avec l’Union africaine, la Commission économique pour l’Afrique, les missions diplomatiques et d’autres acteurs, en contribuant à leur bonne compréhension des questions migratoires. Le Bureau s’emploie à renforcer la participation stratégique de l’OIM aux deux organismes précités, en particulier la Commission de l’Union africaine, l’organe directeur suprême à l’échelle du continent, en veillant à ce que la migration soit dûment prise en considération dans les programmes d’action de la Commission afférents aux questions politiques et sociales, au développement, à la paix et à la sécurité. Ces relations permettent à l’OIM de traduire les décisions politiques en réponses programmatiques et politiques concrètes à l’échelle régionale et nationale. Le Bureau est accrédité auprès de la Commission économique pour l’Afrique, avec laquelle il collabore pour intégrer la migration dans des initiatives multilatérales axées sur l’Afrique. Il s’emploie à faire en sorte que le Siège de l’OIM et les bureaux régionaux et de pays en Afrique soient tenus informés des principales décisions et des nouvelles orientations politiques prises par les deux organismes susmentionnés. Le Bureau spécial de liaison assume également l’intégralité des responsabilités incombant à un bureau de pays dans ses rapports avec le gouvernement hôte. En savoir plus

Bureau de l’OIM auprès des Nations Unies à New York (États-Unis d’Amérique)

Le Bureau de l’OIM auprès des Nations Unies à New York (États-Unis d’Amérique) représente l’OIM au sein du système des Nations Unies et renforce les relations de l’OIM avec les missions diplomatiques et les ONG à New York. Le Bureau veille à ce que ces parties prenantes comprennent les questions de migration, en facilitant la concertation internationale sur la migration et en encourageant l’intégration de la migration dans les cadres et les programmes ayant pour objet la paix et la sécurité, le développement humain et durable et les interventions humanitaires. Les processus décisionnels et les mécanismes de coordination des Nations Unies étant en grande partie regroupés au Siège des Nations Unies à New York, le Bureau collabore étroitement avec les départements/bureaux du Secrétariat et autres organismes des Nations Unies, ainsi qu’avec les fonds et les programmes dont le siège est à New York afin de resserrer la coopération. En savoir plus

Bureaux régionaux

Les bureaux régionaux supervisent, planifient, coordonnent et appuient les activités déployées par l’OIM dans leur région. Ils sont chargés d’examiner et d’approuver les projets, et d’apporter un soutien technique aux bureaux de pays, notamment en matière d’élaboration, de mise en oeuvre, de suivi et d’évaluation des projets, de mobilisation et de gestion des ressources, et de coordination des relations avec les gouvernements régionaux et infrarégionaux, les organismes des Nations Unies et d’autres partenaires clés. Les bureaux régionaux fournissent aussi, sur demande, un soutien aux réseaux régionaux et nationaux des Nations Unies sur les migrations, appuyant ainsi la mise en oeuvre du Pacte mondial. Ils appuient également les efforts de réforme des Nations Unies, en garantissant la prise en considération de la migration dans les analyses communes de pays et dans les plans-cadres de coopération des Nations Unies pour le développement durable. Une description succincte des neuf bureaux régionaux est donnée ci-après.

Bureau régional de Bangkok (Thaïlande)

Le Bureau régional de Bangkok (Thaïlande) apporte un appui aux bureaux de l’OIM en Asie et dans le Pacifique ; planifie et coordonne les activités de l’Organisation et entretient des relations et des partenariats avec les gouvernements, les partenaires du développement et la société civile de la région ; fournit un soutien technique aux gouvernements pour l’élaboration de cadres nationaux sur la migration et le renforcement des systèmes de gestion des migrations, ainsi que dans le domaine des interventions d’urgence et d’après-crise – y compris un soutien aux opérations d’envergure mondiale de la Matrice de suivi des déplacements, en matière de réduction des risques de catastrophe et dans le domaine des migrations provoquées par le changement climatique ; et gère le pôle régional de données pour l’Asie et le Pacifique conformément à la Stratégie de l’OIM en matière de données sur la migration. Le Bureau coopère étroitement avec la Commission économique et sociale des Nations Unies pour l’Asie et le Pacifique, les bureaux régionaux d’organismes des Nations Unies, les sociétés de la Croix-Rouge, des réseaux de parties prenantes et d’autres organismes multilatéraux régionaux, tels que l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN), l’Association sud-asiatique de coopération régionale, le Forum des îles du Pacifique et la Banque asiatique de développement. Il apporte un appui programmatique et administratif à des initiatives régionales telles que le Processus de Colombo et le Processus de Bali sur le trafic illicite d’êtres humains, la traite des personnes et la criminalité transnationale connexe et son Bureau d’appui régional. Dans le cadre du processus de réforme du système des Nations Unies, le Bureau régional participe activement à des initiatives de la plateforme de collaboration régionale pour l’Asie et le Pacifique et codirige la coalition thématique sur la mobilité humaine et l’urbanisation avec ONU-Habitat. En savoir plus

Bureau régional de Bruxelles (Belgique)

Le Bureau régional de Bruxelles (Belgique) apporte un appui aux bureaux de l’OIM situés dans l’Espace économique européen et en Suisse ; entretient des relations et des partenariats avec les gouvernements, les partenaires du développement et la société civile dans la région ; et fournit un soutien technique aux gouvernements dans l’élaboration de cadres nationaux sur la migration et le renforcement des systèmes de gestion des migrations. Outre ses fonctions régionales, le Bureau, par son rôle de liaison avec l’Union européenne, exerce diverses fonctions dont profitent les bureaux de l’OIM dans le monde entier : coordination des approches institutionnelles de l’OIM concernant les politiques et les activités liées à l’Union européenne ; rôle de négociation et de consultation pour l’Organisation dans son ensemble et pour ses bureaux du monde entier en ce qui concerne les politiques, la programmation et le financement de l’Union européenne ; liaison, pour le compte de l’Organisation et de ses bureaux du monde entier, avec les institutions de l’Union européenne sur des questions politiques et financières ; appui au dialogue de l’UE avec des pays tiers sur les questions migratoires et liaison avec les organes régionaux ; et aide aux fins de renforcement des relations et des contacts de l’OIM avec les institutions de l’Union européenne, y compris en promouvant la coopération stratégique sur la migration ainsi que l’Accord-cadre administratif et financier conclu entre les deux institutions. En outre, le Bureau coordonne les relations et les contacts de l’OIM avec l’OTAN, l’Organisation des États d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique, l’Organisation mondiale des douanes et les autres organismes multilatéraux dont le siège se trouve dans la région. En savoir plus

Bureau régional de Vienne (Autriche)

Le Bureau régional de Vienne (Autriche) apporte un appui pratique, technique et administratif aux bureaux de l’OIM qui se trouvent en Europe du Sud-Est, en Europe orientale et en Asie centrale ; s’emploie à mettre en oeuvre des projets dans les pays dans lesquels la présence de l’OIM est limitée ; fournit un soutien technique aux gouvernements dans l’élaboration de cadres nationaux sur la migration et le renforcement des systèmes de gestion des migrations ; dirige la mise en oeuvre de stratégies de gouvernance des migrations et de cadres politiques ; coordonne les activités de l’OIM et entretient des relations et des partenariats avec les gouvernements, les partenaires du développement et de l’aide humanitaire et la société civile dans la région. Sous la direction du Siège, le Bureau régional assure la liaison avec les organismes des Nations Unies et les autres organisations internationales basées dans la ville. En ce qui concerne les mécanismes consultatifs interétatiques sur la migration qui sont actifs dans la région et jouent un rôle important dans la formulation de politiques migratoires, l’OIM et le HCR assurent le secrétariat technique du Processus d’Almaty, et l’OIM participe aux réunions du Processus de Budapest, du Processus de Prague et du Partenariat oriental de l’Union européenne. En tant que membre du Groupe régional des Nations Unies pour le développement durable et du groupe restreint de participants à la réunion régionale du système des Nations Unies pour l’Europe et l’Asie centrale, le Bureau collabore avec des partenaires et les informe des faits nouveaux dans le domaine de la migration. Il participe activement aux coalitions thématiques et aux mécanismes de coordination analogues des Nations Unies, codirigeant la Coalition thématique des Nations Unies sur les mouvements massifs de personnes, les déplacements et la résilience avec le HCR et le PNUD. En savoir plus

Bureau régional de Buenos Aires (Argentine)

Le Bureau régional de Buenos Aires (Argentine) apporte un soutien aux bureaux de l’OIM situés en Amérique du Sud ; planifie et coordonne les activités et entretient des relations et des partenariats avec les gouvernements, les partenaires du développement et la société civile de la région ; effectue des recherches et publie des études sur les questions de migration qui se posent dans la région ; fournit un soutien technique aux gouvernements dans l’élaboration de cadres nationaux sur la migration et le renforcement des systèmes de gestion des migrations ; assure le secrétariat technique de la Conférence sud-américaine sur la migration et du Réseau ibéro-américain des autorités chargées de la migration ; collabore avec des processus d’intégration sous-régionaux tels que le Marché commun du Sud (MERCOSUR) et son organe spécialisé sur les questions de migration, le Forum spécialisé sur la migration, auxquels il apporte un soutien technique ; et assure la liaison avec des institutions multilatérales basées dans la région, telles que la Commission économique pour l’Amérique latine et les Caraïbes et son Centre de démographie d’Amérique latine et des Caraïbes (CELADE), la Communauté des États d’Amérique latine et des Caraïbes (CELAC), le Système économique latino-américain et caribéen (SELA) et l’Alliance du Pacifique. Dans le cadre du processus de réforme du système des Nations Unies, le Bureau régional participe activement à la Plateforme de collaboration régionale et codirige la Coalition thématique sur la mobilité humaine avec le HCR, la CEPALC et l’UNICEF. Il coordonne également l’action du Bureau de l’Envoyé spécial pour la réponse régionale à la situation au Venezuela, basé à Panama, et lui fournit un appui administratif. En savoir plus

Bureau régional de San José (Costa Rica)

Le Bureau régional de San José (Costa Rica) apporte un appui aux bureaux de l’OIM situés en Amérique centrale, en Amérique du Nord et dans les Caraïbes ; planifie et coordonne les stratégies et les activités menées dans la région, et entretient des relations et des partenariats avec les gouvernements, les partenaires du développement et la société civile ; fournit un soutien technique aux gouvernements dans l’élaboration de cadres nationaux sur la migration et le renforcement des systèmes de gestion des migrations ; collabore avec la Conférence régionale sur la migration et d’autres processus sous-régionaux et régionaux pertinents, tels que le Système d’intégration de l’Amérique centrale (SICA), la Commission centraméricaine des directeurs de la migration et la Communauté des Caraïbes ; et entretient des relations avec des institutions multilatérales régionales, telles que l’Organisation des États américains, la Banque interaméricaine du développement, et l’Organisation panaméricaine de la Santé. En savoir plus

Bureau régional du Caire (Égypte)

Le Bureau régional du Caire (Égypte) apporte un appui aux bureaux de l’OIM du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord par des conseils techniques, des formations et la formulation de stratégies, de processus, de projets et de programmes ; promeut et facilite le dialogue international et les partenariats, ainsi que l’élaboration de politiques et de programmes migratoires coordonnés entre les États, des organisations internationales, des ONG et la société civile. Il prête par ailleurs son concours à des processus de dialogue régionaux, tels que le Dialogue d’Abou Dhabi et le Processus consultatif régional pour les pays arabes sur les questions relatives à la migration et aux réfugiés ; et entretient des relations et des partenariats avec des organisations régionales, en particulier la Ligue des États arabes et la Commission économique et sociale pour l’Asie occidentale – avec laquelle l’OIM copréside la Coalition thématique sur la migration dans la région arabe – ainsi qu’avec des réseaux régionaux tels que le Réseau des Nations Unies sur les migrations pour l’Afrique de l’Est et l’Afrique australe, qu’elle codirige avec l’Organisation internationale du Travail. Le Bureau collabore également avec d’autres entités régionales telles que l’Organisation arabe du travail et le Parlement arabe, et s’emploie à définir une plateforme commune de réponse et de préparation aux crises migratoires dans la région. Il promeut et met en oeuvre le partage d’informations et la recherche afin d’aider des partenaires nationaux, régionaux et internationaux à réaliser des actions de sensibilisation et à élaborer des politiques et des programmes fondés sur des faits, y compris en hébergeant le centre d’activité sur la migration mixte en Afrique du Nord (Mixed Migration Hub) pour le compte de l’équipe spéciale sur les migrations mixtes en Afrique du Nord. En outre, il mène des activités régionales d’information visant à améliorer la visibilité de l’OIM et à promouvoir ses activités à l’échelle régionale et mondiale. En savoir plus

Bureau régional de Dakar (Sénégal)

Le Bureau régional de Dakar (Sénégal) apporte un appui aux bureaux de l’OIM situés en Afrique de l’Ouest et du Centre ; planifie et coordonne les activités, et entretient des relations et des partenariats avec les gouvernements, les partenaires du développement et la société civile de la région ; fournit un soutien technique aux gouvernements dans l’élaboration de cadres nationaux sur la migration et le renforcement des systèmes de gestion des migrations ; entretient des relations avec la CEDEAO et la Communauté économique des États de l’Afrique centrale, auxquelles il apporte un soutien en matière de renforcement des capacités ; et encourage et appuie des processus de dialogue régionaux tels que le Dialogue sur la migration pour l’Afrique de l’Ouest, ou le Dialogue sur la migration pour les États de Nations Unies, notamment avec le Bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel et le Bureau régional des Nations Unies pour l’Afrique centrale, et représente l’OIM au sein du Groupe des Nations Unies pour le développement durable pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre. En savoir plus

Bureau régional de Nairobi (Kenya)

Le Bureau régional de Nairobi (Kenya) apporte un appui aux bureaux de l’OIM en Afrique de l’Est et dans la Corne de l’Afrique ; entretient des relations et des partenariats avec les gouvernements, les partenaires du développement et la société civile dans la région ; s’emploie à mettre en oeuvre les programmes régionaux approuvés par le Directeur général ; contribue à des politiques et pratiques migratoires fondées sur des éléments factuels en harmonisant et en analysant des jeux de données sur la migration ; fournit un soutien technique aux gouvernements dans l’élaboration de cadres nationaux sur la migration et le renforcement des systèmes de gestion des migrations ; promeut les PCR pour les États de l’Afrique de l’Est ; entretient des relations avec l’Office des Nations Unies à Nairobi, le Programme des Nations Unies pour l’environnement et ONU-Habitat ; promeut la coopération interorganisations en formant un groupe chargé des migrations à l’intention des partenaires régionaux des Nations Unies ; et entretient et renforce les relations de l’OIM avec la Communauté d’Afrique de l’Est et l’Autorité intergouvernementale pour le développement afin d’intensifier la coopération et le dialogue à l’échelle régionale sur la migration et de contribuer à une meilleure compréhension des questions migratoires. Ces relations permettent à l’OIM de traduire les décisions politiques en réponses programmatiques et politiques concrètes à l’échelle régionale et nationale. En outre, le Bureau mène des activités d’information à l’échelle régionale afin de contribuer à la visibilité de l’OIM et de promouvoir ses activités avec des interlocuteurs et des donateurs à l’échelle régionale et mondiale, et facilite le partage et la gestion des connaissances dans la région. En savoir plus

Bureau régional de Pretoria (Afrique du Sud)

Le Bureau régional de Pretoria (Afrique du Sud) apporte un appui à quinze bureaux de l’OIM situés dans les États membres de la Communauté de développement de l’Afrique australe ; planifie et coordonne les activités, et entretient des relations et des partenariats avec les gouvernements, les partenaires du développement et la société civile de la région ; fournit un soutien technique aux gouvernements et aux communautés économiques régionales en matière d’élaboration de cadres nationaux et régionaux sur la migration et de renforcement des systèmes de gestion des migrations ; promeut les PCR pour les États de l’Afrique australe ; sert de trait d’union sur la thématique migration et développement entre le Secrétariat du Parlement panafricain et le Secrétariat du nouveau Partenariat de l’Union africaine pour le développement de l’Afrique, et coopère avec les secrétariats de la Communauté de développement de l’Afrique australe, du Marché commun de l’Afrique orientale et australe et de la Commission de l’océan Indien en vue de renforcer la coopération et le dialogue sur la migration à l’échelle régionale. Il assure également le secrétariat du Dialogue sur la migration pour l’Afrique australe (MIDSA) afin de faciliter le dialogue interétatique et la coopération intrarégionale en matière de migration. Le Bureau héberge en outre le pôle régional de données relatives à la migration pour l’Afrique australe afin de fournir aux États Membres un appui technique et au renforcement des capacités en matière de collecte, d’analyse et de diffusion de données migratoires aux fins d’élaboration de politiques fondées sur des éléments factuels à l’échelle nationale et régionale. En savoir plus