Depuis son lancement en 2021, l'initiative COMPASS de l'OIM a adopté une approche participative et inclusive, contribuant à restaurer les liens sociaux et les capacités du leadership local, notamment par le biais de la réintégration communautaire.

COMPASS soutient activement les mécanismes pertinents de coordination des migrations au niveau national et la mise en œuvre d'activités de réintégration et de sensibilisation par le biais de partenariats communautaires. L'accent mis sur la coordination renforce l'appropriation locale et la durabilité à long terme. Au cours de la première année, plus de 780 parties prenantes, dont des fonctionnaires et des organisations de la société civile, ont bénéficié d'un renforcement des capacités en matière de protection des migrants, de traite des êtres humains et de trafic de migrants, de réintégration durable et de gestion des migrations.

La mise en place d'une communauté de pratique de gestion de cas par le biais de COMPASS signifie que les personnes travaillant directement avec les populations vulnérables sont formées et soutenues. Les

migrants originaires d'Afghanistan, d'Égypte, d'Éthiopie, du Liban, du Mali, du Maroc et du Niger ont fait état d'un taux de satisfaction global de 82 % à l'égard des services de protection fournis dans le cadre de l'initiative COMPASS.

COMPASS a également recueilli et produit une base de données probantes sur les tendances et les défis en matière de population et de mobilité, ainsi qu'un aperçu des connaissances, des attitudes et des comportements, afin d'éclairer la révision législative, les décisions politiques et les interventions communautaires.

Un an plus tard, l'initiative COMPASS est en bonne voie, en orientant la migration sûre dans 14 pays par la participation, la coordination, le partage et l'apprentissage.

 

Une année en chiffres 

compass protection
29,117 migrants ont bénéficié de services de protection, notamment d'une assistance humanitaire et directe (25,363) et une assistance complète (3,754)
compass return
1,110 migrants ont reçu une aide au retour sûre et digne.
compass sustainable
165 migrants de retour ont reçu une aide à la réintégration une fois de retour chez eux
compass awareness
12,856 personnes ont été touchées par la promotion de la migration sûre et des opportunités locales, ainsi que par des informations sur la santé mentale et le soutien psychosocial.  
compass data collection
28 notes d'information ont été produites en Afghanistan (17), en Irak (6) et au Mali (1), ainsi que des notes sur les principales tendances de la traite des personnes au Niger (3) et une analyse des tendances démographiques en Éthiopie (1).  
compass research
202 rapports et évaluations ont été produits en utilisant les données de la Matrice de suivi des déplacements (DTM) de l'OIM.

 

Le partenariat et la coordination à l'œuvre

Avec les partenaires locaux, COMPASS met en œuvre une approche participative et inclusive qui garantit que tous les membres de la communauté sont inclus de manière égale, que ce soit individuellement ou en groupe, contribuant ainsi à restaurer les liens sociaux et les capacités du leadership local, notamment par le biais de la réintégration communautaire.

Voici quelques exemples:

Algérie
  • Collaboration multisectorielle avec le ministère de la Santé, les Affaires hospitalières algériennes, l'UNICEF et l'Association algérienne des psychologues pour améliorer les services de protection. 
Égypte
  • Campagne de sensibilisation sur la migration sûre avec l'Association nationale des scouts.
  • Partenariat avec l'entreprise sociale Threads of Hope pour fournir des moyens de subsistance, une alimentation et des compétences parentales aux femmes migrantes vulnérables.
  • Campagne nationale de sensibilisation à la lutte contre la traite des personnes avec le gouvernement.
Éthiopie
  • Partenariat avec une ONG d'hébergement pour fournir un logement, une formation professionnelle et un soutien éducatif aux enfants migrants non accompagnés du Tigré.
  • Partenariat avec deux universités pour fournir des services juridiques aux migrants, aux migrants de retour et à leurs communautés.
Irak
  • Collaboration interministérielle sur la politique de retour, de réintégration et de réadmission de l'OIM et la révision de la législation, ainsi que l'expansion et le déploiement des mécanismes nationaux d'orientation. 
Maroc

Plan d'action bilatéral signé entre le gouvernement du Maroc (MoI) et le gouvernement des Pays-Bas. 

 

Lignes directrices pour la gestion des cas et une communauté de pratique

COMPASS a également créé une Communauté de Pratique pour les participants à la formation et d'autres collègues travaillant dans le domaine de la protection et de la gestion de cas afin de faciliter et d'encourager le partage des meilleures pratiques, des leçons apprises, des outils pertinents et d'autres informations utiles sur la gestion de cas.

COMPASS a aussi élaboré une première version des lignes directrices de l'OIM en matière de gestion des cas et a conçu un programme de formation basé sur ces lignes directrices à l'intention des travailleurs chargés de la gestion des cas dans les pays COMPASS et au-delà.