Dialogue Groupe des États d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP) – Union européenne (UE) sur la migration et le développement

Type :Forum interrégional sur la migration (régions couvertes : Afrique – Asie – Amériques – Europe)

 

 

Association officielle avec une organisation régionale ou multipartite : Groupe des États d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique et Commission européenne

 

Date d’établissement : 2000

 

Objectifs
Le Dialogue ACP-UE sur la migration et le développement a été lancé après la révision de Ouagadougou (2006) des dispositions de l’article 13 de l’Accord de Cotonou (2000) relatif à la migration. En juin 2010, le Conseil ACP-UE a publié une déclaration commune sur la migration et le développement identifiant trois piliers en vue d’une coopération et d’un dialogue accrus : la migration et le développement, la migration régulière et la migration irrégulière.
En 2010, l’Observatoire ACP sur les migrations a été créé par le Secrétariat ACP, l’UE et l’OIM afin de contribuer aux efforts de formulation des politiques déployés par les pays de l’ACP en facilitant la fourniture d’informations améliorées et actualisées sur la migration Sud-Sud.

Le Groupe des États ACP et l’UE ont tenu plusieurs cycles de dialogue au niveau des ambassadeurs, qui ont débouché sur une série de recommandations approuvées ensuite par le Conseil conjoint ACP-UE. Pour les mettre en œuvre, le Programme d’action ACP-UE sur la migration a été lancé en janvier 2015. Il prévoit la mise en œuvre d’activités qui appuient les recommandations du Dialogue sur la migration et le développement pour ce qui est des visas, des rapatriements de fonds, de la réadmission, de la traite d’êtres humains et du trafic illicite de migrants. Il s’appuie sur des initiatives et partenariats existants pour apporter un soutien à l’échelle nationale, régionale et locale. Il comporte trois composantes étroitement corrélées et se renforçant mutuellement, qui ciblent différentes parties prenantes en vue d’atteindre une série d’objectifs précis :

1. Apporter un soutien aux gouvernements, aux organisations régionales, aux institutions publiques et aux processus décisionnels liés à la migration dans les pays de l’ACP, en s’intéressant plus particulièrement au suivi donné aux recommandations du Dialogue ACP-UE, à la faveur d’un mécanisme de soutien technique sur mesure mis en œuvre à la demande des gouvernements de l’ACP ;

2. Promouvoir la mise en œuvre de mesures concrètes par des acteurs non étatiques dans les domaines prioritaires pour le Dialogue ACP-UE à l’échelle locale, dans le but d’améliorer la situation des migrants, de leur famille et de leur communauté d’origine/d’accueil, y compris les groupes vulnérables ayant un lien avec le processus migratoire, tels que les enfants restés au pays dont les parents ont émigré, les migrants de retour ou les communautés bénéficiaires de rapatriements de fonds ;

3. Recueillir des données, produire des informations, réaliser des analyses actuelles, identifier des bonnes pratiques dans des domaines présentant un intérêt stratégique mutuel pour le partenariat ACP-UE et proposer des moyens de diffusion, en veillant à ce qu’un suivi des progrès soit assuré et que les résultats obtenus éclairent le Dialogue ACP-UE.

Axes thématiques actuels
Les différents domaines de discussion sont les suivants :

  • Visas
  • Rapatriements de fonds
  • Réadmission
  • Lutte contre la traite d’êtres humains
  • Lutte contre le trafic illicite de migrants

 

Membres
États membres [108 États, dont 28 États membres de l’UE, 79 États de l’ACP, ainsi que le Soudan du Sud, qui n’est pas un État de l’ACP, tous signataires, à l’exception de Cuba, de l’Accord de Cotonou, également appelé Accord de partenariat ACP-CE, qui les lie à l’Union européenne. Il y a 49 pays d’Afrique subsaharienne, 16 pays des Caraïbes et 15 pays du Pacifique.]

 

Angola
Antigua and Barbuda
Austria
Bahamas
Barbados
Belgium 
Belize
Benin
Botswana
Bulgaria
Burkina Faso
Burundi
Cabo Verde
Cameroon
Central African Republic
Chad
Comoros
Cook Islands
Côte d'Ivoire
Croatia
Cuba
Cyprus
Czech Republic
Democratic Republic of the Congo
Denmark
Djibouti
Dominica
Dominican Republic
Equatorial Guinea
Eritrea
Estonia
Ethiopia
Federated States of Micronesia
Fiji
Finland
France
Gabon
Gambia
Germany
Ghana
Greece
Grenada
Guinea
Guinea-Bissau
Guyana
Haiti
Hungary
Ireland
Italy
Jamaica
Kenya
Kiribati
Latvia
Lesotho
Liberia
Lithuania
Luxembourg
Madagascar
Malawi
Mali
Malta
Marshall Islands
Mauritania
Mauritius
Mozambique
Namibia
Nauru
Netherlands
Niger
Nigeria
Niue
Palau
Papua New Guinea
Poland
Portugal
Republic of the Congo
Romania
Rwanda
Saint Kitts and Nevis
Saint Lucia
Saint Vincent and the Grenadines
Samoa
São Tomé and Príncipe
Senegal
Seychelles
Sierra Leone
Slovakia
Slovenia
Solomon Islands
Somalia
South Africa
Spain
Sudan
Suriname
Swaziland
Sweden
Tanzania
Timor-Leste
Togo
Tonga
Trinidad and Tobago
Tuvalu
Uganda
United Kingdom
Vanuatu
Zambia
Zimbabwe

Pays assurant la présidence
Présidence actuelle : Jamaïque pour les pays de l’ACP et Bulgarie pour la Commission européenne (CE)
Présidences précédentes : Lesotho, Éthiopie

 

Pays ayant le statut d’observateur
Aucun

 

Secrétariat
Le Dialogue ACP-UE sur la migration bénéficie du soutien du Secrétariat du Groupe des États d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (Secrétariat ACP) et de la Commission européenne (CE).
L’OIM met en œuvre le Programme d’action ACP-UE sur la migration, financé par l’UE, à l’appui du Secrétariat du Dialogue ACP-UE sur la migration.

Coordonnées
Secrétariat ACP
451 avenue Georges Henri
B-1200 Bruxelles (Belgique)
Tél. : +32 2 743 06 00
Télécopie : +32 2 735 55 73
Courriel : [email protected]
http://www.acp.int

Programme d’action ACP-UE sur la migration
40 rue Montoyer
B-1040 Bruxelles (Belgique)
Tél. : +32 2 287 7000
Courriel : [email protected]
http://acpeumigrationaction.iom.int

 

Site Web : http://acpeumigrationaction.iom.int

Réunions
25-26 avril, DialogueACP-UE sur la migration et le développement
Séminaire sur la traite d’êtres humains – femmes et enfants

30-31 octobre 2017, Première réunion du Forum des acteurs non étatiques
30 mai-1er juin 2017, Bruxelles, Dialogue ACP-UE sur les visas et le retour, la réadmission et la réintégration
4-5 mai 2017, Bruxelles, 42e session du Conseil des ministres ACP-UE
21-23 mars 2017, Georgetown (Guyana), Réunion d’échange entre pairs sur la traite d’êtres humains et le trafic illicite de migrants
13 juillet 2016, Bruxelles (Belgique), Séminaire sur les rapatriements de fonds
28-29 mai 2015, Bruxelles (Belgique), 40e session du Conseil des ministres ACP-UE
19-20 juin 2014, Nairobi (Kenya), 39e session du Conseil des ministres ACP-UE
13 juillet 2016, Bruxelles (Belgique), Dialogue ACP-UE sur la migration et le développement
Séminaire sur les rapatriements de fonds
28-29 avril 2016, 41e session du Conseil des ministres conjoint ACP-UE et 103e session du Conseil des ministres ACP.

 

Documents
Recommandations du Dialogue ACP-UE sur la migration et le développement approuvées en mai 2015
Rapport concernant le dialogue sur la migration et le développement
Recommandations du Dialogue ACP-UE sur la migration approuvées en juin 2012
Déclaration commune ACP-UE sur la migration et le développement, 2010
Accord de partenariat entre les membres du groupe des États d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique, d’une part, et la Communauté européenne et ses États membres, d’autre part, signé à Cotonou le 23 juin 2000

Remittances in ACP Countries: Key Challenges and Ways Forward