Amy E. Pope

Le 31 mai 2021, Amy Pope a été nommée Directrice générale adjointe de l’OIM chargée de la gestion et des réformes ; elle a pris ses fonctions le 1er septembre 2021.

Amy Pope est une personnalité dirigeante à l’action novatrice dans le domaine des politiques de migration internationales, forte d’une expérience avérée de l’amélioration d’organisations complexes. Elle possède une vaste connaissance technique des défis migratoires touchant à l’ensemble de l’action de l’OIM, une expérience de la gestion de budgets et d’opérations à grande échelle, ainsi qu’un esprit innovant et stratégique et une aptitude reconnue à traduire des politiques en mesures concrètes.

Avant son arrivée à l’OIM, Amy Pope a exercé les fonctions suivantes : Conseillère principale pour les questions de migration du Président Biden, en 2021 ; Assistante-adjointe du Président et Adjointe au Conseiller pour la sécurité du territoire, de 2015 à 2017 ; et Assistante spéciale du Président et Directrice principale pour la sécurité transfrontalière, de 2013 à 2015. À la Maison blanche, elle a élaboré et mis en œuvre des stratégies globales visant à gérer les flux massifs de migrants, à lutter contre la traite des personnes, à riposter aux flambées des maladies à virus Zika et Ebola et à préparer les communautés à réagir en cas de crise climatique. Depuis, elle a continué de promouvoir le dialogue sur les défis migratoires mondiaux par ses écrits universitaires et ses travaux à Chatham House. Elle a également occupé différents postes au Département de la justice et au Sénat des États Unis, et a été Associée du cabinet d’avocats Schillings basé à Londres.

Amy Pope a aidé des entités gouvernementales et des organisations du secteur privé à mettre en place des changements organisationnels, afin qu’elles soient mieux à même d’élaborer des stratégies, d’innover et de gérer les risques. Elle a su avec efficacité développer le personnel et constituer des équipes diverses et autonomes dans une perspective de changement  - une compétence qui sera un atout pour les réformes en cours à l’OIM. Mme Pope possède en outre une expérience exceptionnelle pour ce qui est de nouer des partenariats et de promouvoir la collaboration. Elle a collaboré avec des organisations multilatérales, des gouvernements et des acteurs communautaires à l’élaboration et à l’exécution de politiques de migration, de réinstallation de réfugiés et de lutte contre l’extrémisme violent.

Amy Pope est titulaire d’un Juris Doctor décerné avec la mention « très bien » par la Faculté de droit de l’Université Duke, ainsi que d’une licence en sciences politiques (avec mention) obtenue au Haverford College de Pennsylvanie. Elle est mariée et a deux filles.