Changement climatique, dégradation de l’environnement et migration (2011)

29-30 mars 2011
Centre International de Conférences Genève (CICG)
17 rue de Varembé, Genève, Suisse

Contexte

L'atelier sur le thème «Changement climatique, dégradation de l'environnement et migration» s'est tenu dans le cadre du Dialogue international de l'OIM sur la migration (IDM) qui porte en 2011 sur le thème «L'avenir des migrations : Renforcer les capacités face aux changements».

Conformément au mandat et au document de stratégie (activité 7) de l'OIM, l'IDM offre un forum qui permet aux Etats Membres et observateurs de l'OIM, aux organisations internationales et non gouvernementales et à d'autres partenaires de procéder à un échange de vues et d'expériences sur les questions migratoires, en vue de rechercher des solutions pratiques et de favoriser la coopération.

Vue d'ensemble

La réalité du changement climatique complexifie considérablement la relation entre l'environnement et la migration. Les facteurs environnementaux, incluant le changement climatique, tels que les catastrophes naturelles ou la dégradation de l'environnement ont des conséquences négatives sur les pays, les villes et les populations exposées et particulièrement vulnérables.

Cet atelier avait pour objet d'examiner les capacités requises sur le plan politique et technique ainsi qu'en matière de recherche pour gérer les répercussions du changement climatique et de la dégradation de l'environnement sur la mobilité humaine. Plus spécifiquement, cet atelier avait pour objectifs de :

  • Réunir les gouvernements pour échanger leurs expériences et confronter leurs réponses aux réalités des migrations environnementales et identifier des politiques efficaces afin de minimiser la vulnérabilité des populations concernées;
  • Fournir aux Etats membres et aux observateurs de l'OIM une possibilité de débattre les différentes dimensions du renforcement des capacités afin de mieux gérer les multiples impacts que le changement climatique et la dégradation environnementale pourraient avoir sur la mobilité humaine;
  • Echanger des idées innovantes pour la mise en place de partenariats multiacteurs à toutes les étapes du processus migratoire et y incluant des stratégies pour une approche globale afin d'assurer une protection effective et l'assistance aux migrants environnementaux.

L'ordre du jour

29 March 2011 – Jour 1
9h – 10h Enregistrement
10h – 10h10 Remarques de bienvenue
  • Laura Thompson, Directrice générale adjointe, Organisation internationale pour les migrations (OIM), représentée par Peter Schatzer, Chef de Cabinet, OIM (Déclaration)
10h10 – 10h40 Allocution de l'orateur principal
  • Luis Alfonso de Alba Góngora, Représentant spécial chargé du changement climatique, Mexique (Biographie)
10h40 – 11h

Mise en situation

  • Md. Shahidul Haque, Directeur, Département de la coopération internationale et des partenariats, OIM (Présentation)
11h- 13h

Session I: Migration environnementale : état des lieux et perspectives

Modérateur : Paul de Guchteneire, Chef, Migrations internationales et urbanisation, Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture

Orateurs :

  • Richard Black, Président, Groupe d'experts principal, Projet Foresight sur les migrations environnementales dans le monde, Office gouvernemental pour la science, Département du commerce, de l'innovation et des compétences (BIS), Royaume Uni (Biographie)
  • Kate Halff, Directrice du Centre de suivi des déplacements internes (IDMC), Conseil norvégien pour les réfugiés (Biographie|Présentation)
  • Koko Warner, Membre de l’enseignement supérieur, Chef de la section Migration environnementale, vulnérabilité sociale et adaptation, Institut pour l’environnement et la sécurité humaine de l’Université des Nations Unies (Bonn, Allemagne) (Biographie|Présentation)
  • Frank Laczko, Chef de la Division de la recherche sur la migration, Département de la coopération internationale et des partenariats, OIM (Biographie|Présentation)

Débat général

13h – 14h Pause de l'après-midi
14h – 15h Manifestation parallèle : réduire la vulnérabilité, améliorer la capacité de résistance

Modérateur : Gervais Appave, Conseiller spécial en politique, OIM

Orateurs :

  • Paul Rushton, Expert indépendant (Biographie|Présentation)
  • Alexandre Magnan, Chercheur, Spécialiste de la vulnérabilité et de l'adaptation au changement climatique, Institut du développement durable et des relations internationales–Sciences Po, France, (Biographie) et {C}
    Lalini Veerassamy, Chef de bureau, OIM Maurice (présentation commune) (Présentation | Rapport)
15h – 18h

Session II: Capacités permettant de prendre des mesures globales : de l'aide d'urgence au développement durable

Modératrice : Margareta Wahlström, Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies pour la réduction des risques de catastrophes, Stratégie internationale de prévention des catastrophes des Nations Unies (Bio)

Orateurs :

  • José Miguel Leiva, Vice-Ministre des ressources naturelles, Ministère de l'environnement et des ressources naturelles, Guatemala (Présentation)
  • Ahmed Kamal, Membre de l'Autorité nationale de gestion des catastrophes, Pakistan (Biographie|Présentation)
  • Ndéye Fatou Diaw Guene, Chef de division et Chargée de programme sur les changements climatiques, Direction de l’Environnement et des Etablissements Classés, Ministère de l’Environnement et de la Protection de la Nature, Sénégal (Biographie|Présentation)
  • Anh Tuan Le, Maître de conférences, Faculté de l'environnement et des ressources naturelles, Institut de recherche sur le changement climatique, Université de CanTho, Viet Nam (recommandé par le Gouvernement du Viet Nam) (Biographie|Présentation)

Débat général

Fin de la première journée

30 March 2011 – Jour 2
10h – 10h30 La voix des migrants
10h30 – 13h Session III : Protéger et aider les migrants environnementaux : instituer et renforcer les cadres et les capacités

Modérateur : Janice Marshall, Directrice adjointe de la protection internationale, Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés

Orateurs :

  • Allehone Mulugeta Abebe, Ministre conseiller chargé des droits de l’homme et des affaires humanitaires, Mission permanente de la République démocratique d’Ethiopie auprès de l’Office des Nations Unies à Genève et des autres organisations internationales en Suisse (Biographie|Présentation)
  • Jane McAdam, Professeure, Directrice de recherche, Institut de droit, Université de New South Wales (Biographie|Présentation)
  • Khalid Koser, Directeur d'études et Responsable du programme « New Issues in Security », Centre de politique de sécurité, Genève (Biographie|Présentation)

Débat général

13h – 15h Pause de l'après-midi
15h – 17h30 Session IV: Renforcer les capacités permettant d'élaborer des politiques efficaces en matière de migration environnementale : vers des cadres politiques complets

Modératrice : Irena Vojackova-Sollorano, Directrice du Département de la gestion des migrations, OIM

Orateurs :

  • Hasan Mahmud, Secrétaire d'Etat à l'environnement et aux forêts, Bangladesh (Biographie)
  • Enrique Manalo, Ambassadeur, Ambassade de la République des Philippines, Mission des Philippines auprès de l'Union européenne, et (Biographie|Présentation)
  • Raquel Lejtreger, Conseillère principale de la Ministre, Ministère du logement, de l'aménagement du territoire et de l'environnement, Uruguay (Biographie|Présentation)

Débat général

17h30 – 18h Synthèse et remarques de clôture
  • Laura Thompson, Directrice générale adjointe, OIM, représentée par Peter Schatzer, Chef de Cabinet, OIM

Fin de l'atelier