JOURNÉE INTERNATIONALE DES MIGRANTS 

Cette année, en cette Journée internationale des migrants, nos regards se portent sur des récits de cohésion sociale, aussi divers et singuliers que chacun des 272 millions de migrants qui construisent de nouvelles vies et édifient de nouvelles communautés aux quatre coins du monde.

Qu’il s’agisse du coiffeur syrien exerçant son métier en Turquie ou des musiciens classiques originaires du Venezuela jouant aux côtés de leurs pairs dans un orchestre de la République dominicaine, nous constatons que lorsqu’elle est bien gérée et respectueuse de la dignité de chacun, la migration tient ses promesses. Nous voyons les fruits que portent l’adaptation des nouveaux venus aux traditions de leur nouvelle communauté et l’interpénétration qui en découle. Nous voyons ces communautés s’épanouir tandis qu’elles s’ouvrent au nouveau.

Il ne s’agit pas là simplement d’un but ou d’une théorie, mais bien d’une réalité immuable, puisque les migrations façonnent l’humanité depuis des millénaires. Elles sont motivées par la quête de sécurité, de perspectives ou d’une possibilité de transformation personnelle grâce à l’éducation. Les migrants aspirent à une vie exempte de préjugés et de discrimination. Les sociétés qui les accueillent changent en mieux – pour devenir des communautés en constante évolution, ouvertes sur l’avenir auquel nous ne pouvons nous dérober et auquel nous résistons à nos risques et périls.

Les vidéos publiées sur ce site Web expliquent cela en toute simplicité, sous la forme d’histoires courtes qui rendent compte de la cohésion qui naît de la rencontre entre l’ancien et le nouveau dans un esprit d’espoir et d’acceptation. C’est ensemble que nous apprenons, créons, travaillons, chantons, dansons, jouons. C’est ensemble que nous vivons !

Tel est le sens de la Journée internationale des migrants. Tel est aussi son message. L’Organisation internationale pour les migrations rend hommage aux migrants ainsi qu’aux communautés dans lesquelles ils s’établissent et qu’ils recréent sur la base d’efforts mutuels.

Nous leur rendons hommage et les soutenons, et nous nous engageons à faire en sorte que l’avenir dans lequel nous croyons devienne une réalité pour tous. #NousEnsemble.

Cohésion sociale : Reconnaître que la migration profite à tous  

Trop souvent, quand nous parlons des migrants, c’est dans le contexte de crises, pour évoquer des situations extrêmement difficiles. Celles des personnes détenues en Libye, des victimes de la traite transportées à l’arrière de camions, ou de tous ceux qui fuient un État défaillant, un conflit ou une catastrophe en quête d’une vie nouvelle.  

Aujourd’hui, en cette Journée internationale des migrants, dédiée à la mémoire de ces personnes, nous réaffirmons la nécessité de respecter les droits et la dignité de chacun. Cette journée, instituée par les Nations Unies, est l’occasion de mettre à l’honneur les quelque 272 millions de migrants qui sont aujourd’hui des membres à part entière de chacune de nos sociétés.  

Elle est aussi l’occasion de rendre hommage à la générosité et à la chaleur avec lesquelles les communautés d’accueil adoptent les nouveaux venus, qui arrivent presque entièrement démunis. En Colombie, en Allemagne et aux quatre coins de la planète, nous voyons des communautés partager leurs foyers et leur vie avec des personnes déshéritées. Beaucoup de ces communautés sont déjà fragiles, manquent de ressources et ont du mal à se développer. 

HISTOIRES DE COHÉSION SOCIALE