Commencement d’une nouvelle vie avec le soutien de l’OIM

Date Publish: 
03/12/13
Region-Country: 
El Salvador / America fr

Tony, 27 ans, a décidé de partir aux Etats-Unis pour y trouver un meilleur emploi et des possibilités économiques plus favorables pour lui et sa famille.

Son voyage vers le nord a commencé en avril 2012, mais il n’est jamais arrivé à destination car il a été intercepté puis ramené en El Salvador.

De retour dans son pays après cette tentative avortée, il a décidé de rester en El Salvador et d’y ouvrir une pizzeria. Avec l’aide de l’OIM, il a élaboré un plan d’activités et, aujourd’hui, son rêve commence à prendre forme.

Le projet de réintégration des migrants de retour et des victimes de la traite d’êtres humains géré par l’OIM avec des fonds du Gouvernement du Canada et le soutien technique de l’association salvadorienne pour l’éducation financière ASEFIN, aide des migrants de retour et des victimes de la traite d’êtres humains à élaborer un plan d’activités et à monter une affaire.

A ce jour, l’OIM a aidé 20 personnes qui lui ont été adressées par le Gouvernement d’El Salvador à élaborer un plan d’activités et à trouver des sources de financement pour démarrer ou soutenir une entreprise.

Alicia Navalón est la coordonnatrice de ce projet. « Ce système de réintégration socioéconomique aide les migrants de retour et les victimes de la traite d’êtres humains à reprendre pied dans leur pays d’origine. Il s’agit d’une excellente possibilité d’emploi pour eux, grâce à laquelle ils ne songent plus à suivre la voie dangereuse de la migration irrégulière. »

Ce projet fournit également des conseils et un soutien financier permettant l’achat de l’équipement et du matériel nécessaires au démarrage de l’entreprise.

L’élaboration du plan d’activités consiste à définir le concept commercial et à établir le plan, en tenant compte des compétences individuelles en matière d’évaluation du marché, de gestion de l’entreprise et de positionnement face à la concurrence, de la connaissance des produits et des services envisagés, ainsi que de la formulation d’une stratégie de lancement et d’un budget.

Tony compte sur ses compétences ainsi que sur les conseils et le soutien de l’OIM pour mener à bien son projet de pizzeria.

« Un plan d’activités m’aidera à prendre les bonnes décisions afin que ma pizzeria devienne une entreprise viable à long terme », explique Tony avec confiance.

Au cours des prochaines semaines, les 20 bénéficiaires de ce projet participeront à un atelier organisé par l’OIM pour soutenir leur développement personnel et leur esprit d’entreprise, leur fournir une formation supplémentaire en comptabilité, et développer leur sens des affaires.

Les partenaires gouvernementaux de l’OIM sont, entre autres, le Ministère des affaires étrangères, la Direction générale de la migration et le Bureau du procureur de district.

Tony est l’une des 20 personnes à avoir bénéficié à ce jour de l’aide de l’OIM pour élaborer un plan d’activités. © OIM 2013
Tony, 27 ans, est parti pour les Etats-Unis en avril 2012. Il a été ramené en El Salvador après avoir été intercepté alors qu’il tentait de passer la frontière américaine. © OIM 2013