L'OIM distribue de l'aide non alimentaire aux familles déplacées

Date Publish: 
07/14/10
Region-Country: 
Haïti / America fr

Six mois après le séisme qui a dévasté
Haïti, environ 1,5 million de personnes vivent encore dans des
abris, certaines dans des camps bien organisés, d'autres
dans des installations de fortune.

L'équipe de distribution d'aide non alimentaire de l'OIM
assiste ces communautés en leur distribuant des fournitures
de base telles que des bâches, des couvertures ainsi que des
sets de cuisine et d'hygiène et des kits médicaux.
Cette équipe est souvent la première à
subvenir aux besoins des déplacés et à
renvoyer les individus et communautés vers d'autres
unités et organisations pour recevoir une aide
adaptée.

« Beaucoup de personnes connaissent l'OIM grâce
à nos distributions dans les poches cachées de
pauvreté au sein de la population haïtienne. Ce
programme sert de point d'entrée dans le système
humanitaire pour ces communautés », déclare
Stéphane Trocher, responsable du programme de distribution
de l'aide non alimentaire. « Nos équipes ont
été parmi les premières à agir sur le
terrain juste après le séisme du 12 janvier dernier,
en distribuant des fournitures aux communautés
touchées, à la fois dans les camps de
déplacés et dans les quartiers
dévastés. »

Depuis le 14 janvier, près de 2 millions d'articles
d'aide non alimentaire ont été distribués
à non moins de 300 000 familles, en coopération avec
178 ONG partenaires, en vue de parvenir au plus grand nombre de
personnes touchées par la catastrophe.

« L'OIM et les organisations humanitaires partenaires
tentent de répondre aussi rapidement que possible aux
demandes des communautés de quartiers, des petites
associations et des organisations dans Port-au-Prince et ses
alentours, dans des zones dévastées par le
séisme, mais des lacunes restent encore à combler
», explique Stéphane Trocher.

Le programme est soutenu par divers partenaires, notamment
l'Agence américaine pour le développement
international, le Département britannique pour le
développement international, le Gouvernement du Japon et
l'Agence espagnole pour la coopération au
développement international et pour l'aide humanitaire.

© IOM 2010 (Photo: Juliana Quintero)