Migration Policy Practice (MPP) se concentre sur la recherche et l'analyse axées sur les politiques, dans le but de contribuer à une meilleure compréhension des aspects multidimensionnels de la migration et d'informer les politiques migratoires aux niveaux national, régional et international. Les nouveaux rédacteurs (Marie McAuliffe, OIM ; Charles Kwenin, Université du Ghana ; Richa Arora, GIZ) couvrent les frontières de la recherche sur la migration, de la politique migratoire et de la pratique de la migration avec des décennies d'expérience dans le domaine, y compris dans divers contextes géographiques et géopolitiques. 

Les soumissions sont les bienvenues sur un éventail de sujets, y compris les schémas et processus migratoires nouveaux ou en évolution, ainsi que sur des groupes de migrants particuliers tels que les travailleurs migrants, les étudiants internationaux, les personnes déplacées (PDI et réfugiés), et/ou des questions spécifiques liées au genre/à la démographie, à la nationalité, au statut migratoire, à COVID-19, à la migration et au développement, et à la diaspora par exemple. Les soumissions mettant en avant de nouvelles méthodologies dans le domaine de la migration et/ou des opportunités de politiques et de pratiques innovantes pour les acteurs de l'État et de la société civile sont encouragées.

 Afin de maintenir la haute qualité de MPP, tous les articles sont examinés par des pairs.

Toutes les publications seront disponibles gratuitement en ligne sur la plateforme de publication en ligne de l'OIM, assurant ainsi une large portée et un impact parmi les décideurs politiques, ainsi que les praticiens, les universitaires, les chercheurs et les étudiants intéressés par les questions liées à la migration.

  • La note d'orientation pour les auteurs est disponible ici.

Rédacteurs du journal : 

  • Marie McAuliffe (OIM)
  • Charles Kwenin (Université du Ghana)
  • Richa Arora (GIZ GmbH)

Rédacteur associé : 

  • Jenna Blower (OIM et Université de York)

Comité Consultatif de Rédaction : 

  • Pablo Ceriani, National Université de Lanús 
  • Meltem Ersan, Istanbul Metropolitan Municipality 
  • Andrew Geddes, European University Institute 
  • Borislav Gerasimov, Global Alliance Against Traffic in Women
  • Uma Kollamparambi, Université du Witwatersrand
  • Linda Oucho, African Migration and Development Policy Centre
  • Irudaya Rajan, International Institute of Migration and Development
  • Joseph Teye, Université du Ghana
  • Margaret Walton-Roberts, Université Wilfird Laurier
  • Erol Yayboke, Center for Strategic and International Studies