Accord pour améliorer les conditions de vie dans un centre provisoire pour migrants irréguliers

Posted: 
02/13/06

L’OIM, le Service jésuite des réfugiés
(JRS) et le Ministère de l’intérieur du
Portugal ont signé un accord pour s’assurer que les
infrastructures utilisées pour héberger les migrants
irréguliers en instance d’expulsion sont conformes aux
normes humanitaires.

Cet accord sera appliqué dans un premier temps dans un
centre pour migrants irréguliers qui devrait ouvrir au
printemps, à Porto. Il s’agit du premier centre du
pays à fournir un hébergement provisoire et un
soutien pour les migrants irréguliers en instance
d’expulsion. Jusqu’à présent, les
migrants qui devaient être rapatriés étaient
placés en prison, avec des criminels de droit commun.

Monica Goracci, Chef de mission de l’OIM à
Lisbonne, déclare : « A l’OIM, nous pensons que
les personnes en attente d’expulsion ne doivent pas
être hébergées dans des prisons et c’est
précisément ce que garantit cet accord. Cet accord
permet également aux migrants de bénéficier
d’une aide juridique, médicale et sociale gratuite et
permet aux membres de leur famille de leur rendre visite
».

Le nouveau centre, qui pourra héberger
jusqu’à 36 migrants pour un maximum de 60 jours, sera
dirigé et géré par le Service des douanes et
des étrangers du Portugal. L’OIM et le Service
jésuite des réfugiés mettront sur pied une
commission de surveillance, assureront l’accès aux
travailleurs sociaux, aux conseillers juridiques et aux
médecins et formeront des médiateurs culturels, qui
fourniront une aide quotidienne aux individus et aux familles.

L’OIM fournira également des informations
actualisées sur les procédures légales pour
entrer et résider au Portugal et dans l’Union
européenne.

Pour plus d’informations, veuillez contacter :

Monica Goracci

Chef de mission, OIM Lisbonne

Téléphone : +351 21 324 29 49

Courrier électronique : href="mailto:mgoracci@iom.int" target="_blank" title=
"">mgoracci@iom.int