Aide aux populations déplacées par le conflit

Posted: 
10/11/10

Malgré l'instabilité croissante en matière de
sécurité, l'OIM étend son aide humanitaire
afin d'aider les personnes déplacées à
l'intérieur même du pays et les communautés
touchées par les nouveaux affrontements entre les forces du
gouvernement et les insurgés au nord du Yémen, qui
menacent le cessez-le-feu fragile, mis en place en février.

L'Organisation a récemment distribué 500 tentes et
kits d'aide non alimentaire comprenant des couvertures, des matelas
et des sets de cuisine, aux familles déplacés dans
quatre des districts les plus isolés du pays dans le
gouvernorat d'Al-Jawf, afin de les aider à se
préparer aux conditions hivernales difficiles dans cette
région montagneuse du pays. L'OIM, qui a
débuté ses opérations à Al-Jawf en
février, est la seule organisation qui fournit une aide de
secours essentielle aux déplacés internes et aux
communautés d'accueil dans cette région.

En coopération avec des organisations non
gouvernementales locales, l'OIM prévoit de poursuivre la
distribution de matériel d'aide en 2011, pour tenter de
satisfaire les besoins d'abris, de santé, d'infrastructures
sanitaires, d'approvisionnement en eau et de nourriture des 14 000
personnes déplacées au nord d'Al-Jawf.

Afin de réduire l'incidence des maladies transmises par
l'eau et d'améliorer la santé générale
des déplacés internes et des communautés
d'accueil, l'OIM distribuera des filtres à eau et des kits
d'hygiène. Cette opération sera effectuée en
tandem avec les campagnes de sensibilisation à
l'hygiène en vue de mettre en place des stratégies
visant à maintenir les normes d'hygiène et
d'assainissement pendant le déplacement.

La population d'Al-Jawf souffre de problèmes de
santé dus à des carences alimentaires et sanitaires
chroniques et à un manque d'eau et d'abris adéquats.
Ces problèmes sont aggravés par le conflit entre le
gouvernement et les insurgés Houthi, qui empêche
l'acheminement des denrées alimentaires, des marchandises et
des médicaments et qui expose les déplacés
internes et les communautés locales à un risque accru
de contracter une maladie.

Pour l'OIM, les priorités résident dans
l'établissement d'équipes sanitaires mobiles et dans
l'acheminement d'eau potable en installant des stations
hydrauliques à des endroits stratégiques à
travers les six districts du nord d'Al-Jawf et le district de
Sa'ada, à l'est.

En plus de fournir de l'aide non alimentaire d'urgence, l'OIM
négocie avec le Programme alimentaire mondial pour
démarrer des distributions de nourriture à 2 000
déplacés internes et familles communautaires à
Al-Jawf.

Le gouvernement yéménite estime à
près de 350 000 le nombre de personnes
déplacées par le conflit depuis 2004.

« Compte tenu de la constante évolution de la
situation de sécurité et de l'alimentation du conflit
par les insurgés dont sont victimes les tribus et
populations locales neutres à la frontière d'Al-Jawf
avec Amran et Sa'ada, l'OIM prévoit plus de
flexibilité dans ses interventions d'urgence afin d'aider au
mieux les personnes touchées », a
déclaré Amr Taha, coordinateur des interventions
d'urgence de l'OIM au Yémen.

Pour plus d'informations, veuillez contacter:

Amr Taha

OIM Yémen

Tél: 00967 736 700 170

E-mail: "mailto:ataha@iom.int">ataha@iom.int