António Manuel de Carvalho Ferreira Vitorino est élu nouveau Directeur général de l’organisme des Nations Unies chargé des migrations

Posted: 
06/29/18
Themes: 
Others

Genève - Vendredi 29 juin 2018, les Etats membres de l’OIM, l’organisme des Nations Unies chargé des migrations, ont élu António Manuel de Carvalho Ferreira Vitorino, candidat du Portugal, comme nouveau Directeur général de l’Organisation internationale pour les migrations.

M. Vitorino, âgé de 61 ans (né le 12 janvier 1957), succède à l’Américain William Lacy Swing, qui quitte l’OIM après deux mandats de cinq ans en tant que Directeur général. Le mandat de M. Vitorino débutera le 1er octobre 2018.

Le prochain Directeur général de l’OIM est ancien Commissaire européen à la Justice et aux Affaires intérieures (1999-2004) et ancien Ministre de la présidence et de la défense nationale (1995-1997). Il a également mené une brillante carrière au Portugal en tant qu’avocat et homme politique.

M. Vitorino a été élu au Parlement portugais en 1980. En 1983, il est devenu Secrétaire d’Etat aux affaires parlementaires. Il a ensuite été Secrétaire adjoint au gouverneur de Macao jusqu’en 1989, puis est retourné à Lisbonne pour devenir juge au tribunal constitutionnel, mandat qui s’est terminé en 1994. Il a été Ministre de la défense nationale et Vice-Premier ministre sous le gouvernement d’António Guterres, actuel Secrétaire général des Nations Unies.

Entre 1999 et 2004, António Vitorino a été Commissaire européen à la Justice et aux Affaires intérieures. Pendant son mandat, il a participé aux débats qui ont conduit à l’élaboration de la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne et de la Convention sur l’avenir de l’Europe.

Après avoir quitté la politique en 2005, M. Vitorino s’est à nouveau tourné vers le droit, en tant qu’associé du cabinet Cuatrecasas, Gonçalves & Pereira. M. Vitorino est président du think tank Notre Europe depuis juin 2011 et est également, depuis de nombreuses années, commentateur pour la chaîne de télévision portugaise RTP 1.

António Vitorino a obtenu un diplôme de la faculté de Droit de l’Université de Lisbonne en 1981 et un Master en sciences juridiques et politiques. M. Vitorino a écrit des ouvrages de droit constitutionnel, de sciences politiques, de droit communautaire européen et a également été membre du Comité de rédaction du Livre blanc portugais sur la gouvernance d’entreprise.

Créée en 1951, l’Organisation internationale pour les migrations emploie plus de 10 000 personnes et compte plus de 400 bureaux dans plus de 150 pays. L’OIM est l’organisme des Nations Unies chargé des migrations et la principale organisation intergouvernementale dans le domaine des migrations. Elle est attachée au principe selon lequel la migration humaine et ordonnée profite aux migrants et à la société.

L’OIM œuvre avec ses partenaires de la communauté internationale en vue d’aider à faire face aux défis opérationnels de la migration, de favoriser la compréhension des questions migratoires, d’encourager le développement économique et social par la migration et de préserver le bien-être et les droits fondamentaux des migrants.

Elle fournit des services et des conseils aux gouvernements et aux migrants pour aider à garantir la gestion ordonnée et humaine des migrations, promouvoir la coopération internationale en matière de migration, contribuer à la recherche de solutions pratiques aux problèmes de migration et fournir une aide humanitaire aux migrants dans le besoin, y compris aux réfugiés et aux déplacés internes.

L’OIM a obtenu le statut d’observateur permanent à l’Assemblée Générale des Nations Unies en 1992. Un accord de coopération entre l’OIM et les Nations Unies a été signé en 1996. L’Organisation a rejoint le système des Nations Unies en septembre 2016, lors de la signature de l’accord énoncé dans la résolution 70/296 de l’AG (2016), à l’occasion du Sommet des Nations Unies pour les réfugiés et les migrants.

Pour plus d’informations, veuillez contacter Leonard Doyle, siège de l’OIM, Tel : +41 792857123, Email : ldoyle@iom.int

---

Note: Ce document a été traduit par un service externe, et non par le Service de Traduction au siège de l'Organisation à Genève.

  • M. Vitorino prononce un discours de félicitations peu de temps après sa victoire. Photo: OIM

  • António Manuel de Carvalho Ferreira Vitorino