Appel de 3,7 millions de dollars pour aider les populations déplacées par le conflit interethnique

Posted: 
06/21/10

L'OIM demande 3,7 millions de dollars afin d'aider des milliers de
familles touchées par le conflit interethnique au sud du
Kirghizistan.

Les fonds demandés, qui font partie d'un appel
éclair des Nations Unies de 71 millions de dollars, seront
repartis de la manière suivante : 1,47 million de dollars
pour la distribution d'aide non-alimentaire de base, notamment des
matériaux de construction d'abris pour réparer les
maisons endommagées, 420 000 dollars pour les
activités logistiques d'urgence visant à transporter
les déplacés et distribuer de l'aide aux organismes
humanitaires,    820 000 dollars pour la fourniture
d'eau salubre et d'installations sanitaires aux familles
déplacées, et 1 million de dollars pour l'aide
psychosociale d'urgence aux communautés touchées par
la crise.

Le million de personnes déplacées par le conflit,
piégées dans leurs propres habitations ou accueillies
dans d'autres communautés a urgemment besoin de nourriture
et d'aide non-alimentaire dans le sud du  Kirghizistan.

En coopération avec le gouvernement et ses partenaires,
l'OIM centrera ses distributions d'aide non-alimentaire sur 40 000
déplacés internes dans les camps de fortune du
côté kirghiz de la frontière entre le
Kirghizistan et l'Ouzbékistan et sur 170 000 autres
cherchant refuge dans les communautés d'accueil
voisines.

Le programme logistique d'urgence de l'Organisation permettra de
déployer et de gérer un convoi de camions à
Osh et Jalal.Abad, afin de fournir un moyen de transport sûr
pour les déplacés internes et de distribuer de l'aide
nécessaire à leur survie, dans le cadre des
activités de l'OIM et des organismes humanitaires
partenaires.

Le programme de l'OIM d'approvisionnement en eau et de mise en
place de structures d'assainissement, mis en œuvre en
coopération avec le gouvernement, l'UNICEF et les ONG
partenaires, ciblera les personnes déplacées et les
communautés touchées à Osh et Jalal-Abad, et
permettra de leur fournir l'eau salubre et les installations
sanitaires nécessaires à la prévention des
maladies d'origine hydrique ou vectorielle.

Le programme de soutien psychosocial de l'OIM, en
coopération avec le Ministère de la santé,
l'OMS et les ONG partenaires, sera centré sur les
communautés touchées par le conflit à Osh,
Jalal-Abad et Bichkek.

Il vise 10 000 personnes, dont bon nombre ont été
traumatisées par les actes de violence qui ont
éclaté dans la région le 10 juin dernier.

D'après certaines informations, 2 000 personnes auraient
trouvé la mort ces deux dernières semaines et des
milliers d'autres auraient été blessées.
Quelque 375 000 personnes auraient été
déplacées en raison des combats. Sur ce nombre, 75
000 ont réussi à fuir dans le pays voisin,
l'Ouzbékistan, avant la fermeture des frontières par
le gouvernement ouzbek.

Le Kirghizistan est un Etat Membre de l'OIM depuis novembre
2000. Les projets de l'OIM dans cette République d'Asie
centrale comprennent la coopération technique dans la
gestion des migrations, la migration de main-d'œuvre, la lutte
contre la traite, la réinstallation des
réfugiés et les services pré-consulaires.

Pour plus d'informations, veuillez contacter:

Zlatko Zigic

OIM Bichkek

Tél. +996 31261245

E-mail : "mailto:zzigic@iom.int">zzigic@iom.int

© UN Photo/AFP