Arrivées de migrants en Europe en 2016 : 188 075 ; décès en Méditerranée : 1 357

Posted: 
05/13/16

Italy - D’après l’OIM, au 11 mai, 188 075 migrants et réfugiés sont entrés en Europe par la mer en 2016, notamment en Italie, en Grèce, à Chypre et en Espagne.

Le dernier bilan de victimes s’élève à 1 357. En 2015, au 11 mai, le nombre de décès s’élevait à 1 792, tous itinéraires méditerranées confondus, soit environ 32% de plus que le total de 2016 jusqu’ici. 

Arrivées par la mer et décès dans la Méditerranée

O

Ces deux derniers jours, environ 800 migrants, notamment des Egyptiens, des Soudanais, des Somaliens et quelques migrants des Iles Comores, ont été secourus en Méditerranée centrale entre l’Afrique du Nord et l’Italie.

D’après Flavio Di Giacomo, porte-parole de l’OIM à Rome, les arrivées de migrants en Italie en 2016, y compris ceux se trouvant toujours en mer et attendus dans les ports italiens aujourd’hui, avoisinent les 32 000. Pendant les cinq premiers mois de 2015, ils étaient environ 47 500.

« Nous constatons que les flux de migrants ont été plus ou moins stables pendant les cinq premiers mois de 2016, par rapport à la même période l’année dernière », a déclaré M. Di Giacomo. « Les principales nationalités arrivant en Italie sont également similaires, essentiellement d’Afrique subsaharienne. »

Les premières informations suggèrent que parmi les 800 migrants secourus ces deux derniers jours en Méditerranée centrale figuraient environ 200 Syriens et Iraquiens. Ces deux nationalités empruntaient cet itinéraire pour atteindre l’Europe en 2015, mais sont largement absentes en 2016, préférant passer par la Turquie, la Grèce et les Balkans.

Cependant, ce matin, 13 mai, le personnel de l’OIM qui contrôle leur arrivée en Italie a rapporté que seuls deux passagers affirmaient être syriens. Ces individus pourraient être des résidents d’Egypte de longue date.

Malgré une forte baisse du nombre de départs de Syriens, d’Iraquiens et d’Afghans depuis la Turquie vers la Grèce, l’OIM ne dispose toujours d’aucun élément prouvant que ces nationalités réagissent à la fermeture de la route des Balkans en s’orientant vers l’itinéraire de la Méditerranée centrale pour tenter d’atteindre l’Italie via l’Egypte ou la Libye. 

 

Dernière infographie mise à jour pour la Méditerranée :

http://missingmigrants.iom.int/sites/default/files/Mediterranean_Update_...

 

Pour consulter les dernières données sur les arrivées et les décès de migrants en Méditerranée, veuillez vous rendre sur : http://migration.iom.int/europe

Pour en savoir plus sur le Projet sur les migrants disparus :

http://www.migfunder.com/product/missing-migrants-project 

 

Pour plus d’informations, veuillez contacter l’OIM en Grèce, Daniel Esdras, Tel: +30 210 9912174, Email: iomathens@iom.int  ou Kelly Namia, Tel: +302109919040, +302109912174, Email: Knamia@iom.int 

Ou Abby Dwommoh, OIM Turquie, Tel: +216 29 600389, Email: adwommoh@iom.int ou Ashraf Hassan, Email: ashassan@iom.int

Ou Flavio Di Giacomo, OIM Italie, Tel: +39 347 089 8996, Email: fdigiacomo@iom.int

Ou l’OIM à Genève. Leonard Doyle, Tel: +41-792857123, Email: ldoyle@iom.int ou Joel Millman, Tel: +41-79 103 8720, Email: jmillman@iom.int