Arrivées de migrants en Europe par la Méditerranée : 112 018 ; décès en mer : 2 361

Posted: 
07/25/17
Themes: 
Humanitarian Emergencies, Missing Migrants

Geneva – Genève - D’après l’OIM, l’organisme des Nations Unies chargé des migrations, au 23 juillet 2017, 112 018 migrants et réfugiés sont arrivés en Europe par la mer. Près de 85 pourcent sont arrivés en Italie et le reste est réparti entre la Grèce, Chypre et l’Espagne. A la même date l’année dernière, ils étaient 250 586.

Dimitrios Tsagalas, de l’OIM à Chypre, a rapporté lundi (24 juillet) qu’un bateau transportant 143 migrants avait été retrouvé au large de l’île de Pomos pendant le week-end. Les migrants sont arrivés au port chypriote de Latchi lundi en début de matinée.

« La police s’est approchée d’un bateau près de Pomos à 01h00, à bord duquel se trouvaient des migrants, et l’a remorqué au port à 04h00 », a écrit M Tsagalas. « A bord, se trouvaient 62 hommes, 31 femmes et 50 mineurs. Ils ont été amenés au poste de police de Pólis Chrysochous pour être enregistrés et recevoir les premiers soins, de la nourriture et d’autres articles de la part des membres de la défense civile, de la Croix-Rouge et des services sociaux. »

Lundi soir, Ana Dodevska, de l’OIM en Espagne, a rapporté à Salvamento Maritimo, la branche du secours en mer du gouvernement espagnol, le sauvetage, le 23 juillet, de 44 hommes, trois femmes et un mineur se trouvant à bord de deux petits bateaux dans la mer d’Alborán. Les migrants seraient originaires du Maroc et de différents pays d’Afrique subsaharienne. Leur arrivée porte le nombre total de sauvetages au large de l’Espagne à 7 774, a rapporté Ana Dodevska.

Kelly Namia, de l’OIM à Athènes, a rapporté aujourd’hui, 25 juillet, qu’en fin de semaine dernière (21 juillet), les autorités grecques ont découvert le corps d’un garçon kurde de 7 ans près du site accueillant des réfugiés à Skaramangas, à l’ouest d’Athènes. La disparition du garçon avait provoqué le lancement d’une alerte amber par « Smile of the Child », et avait mobilisé la police pour une opération de recherche qui avait conduit à la découverte du corps du garçon dans la mer, non loin du camp.

D’après la police, le garçon se serait noyé. Les parents de l’enfant réfugié ont été arrêtés pour mise en danger d’un mineur. D’après leur témoignage, l’enfant avait disparu dans la nuit (1 heure du matin) de vendredi, lorsque ses parents et d’autres réfugiés du camp ont entrepris une recherche, sans résultat. Une autre recherche a donc été lancée et le corps de l’enfant a finalement été retrouvé sans vie dans la mer. Il ne portait aucun signe de blessure ou d’acte criminel, écrit Kelly Namia.

D’après l’OIM à Rome, 9 396 migrants sont arrivés en Italie ce mois-ci, au 23 juillet. Ils sont environ 14 000 de moins qu’en juillet les deux été derniers (voir tableau ci-dessous), confirmant la tendance que l’OIM observe d’un ralentissement du trafic vers l’Italie et d’une baisse du nombre de décès au milieu de l’été (environ moitié moins que ceux enregistrés en juillet 2015 et 2016). Cependant, à ce jour cette année, le nombre total d’arrivées en Italie (93 417) reste plus élevé qu’en 2015 ou 2016.

Christine Petré, de l’OIM en Libye, a rapporté hier de Tunis qu’au 24 juillet, 11 403 migrants ont été secourus dans les eaux libyennes tandis que les corps de 349 hommes, femmes et enfants ont été découverts le long des côtes libyennes (voir tableau ci-dessous).

« Aujourd’hui, 23 juillet, 281 migrants ont été secourus en mer au large de Tripoli et d’Azzawya par les garde-côtes libyens. Très tôt ce matin, 133 migrants (120 hommes et 13 femmes) ont été secourus au large d’Azzawya, et quelques heures plus tard, 148 migrants (142 hommes, deux femmes et quatre enfants) ont été secourus au large de Tripoli », a-t-elle écrit.

 

 

Le dernier décès dans la région a été signalé vendredi dernier (21 juillet), portant le nombre total de décès dans la Méditerranée à 2 361. Bien que ce chiffre talonne celui de l’année dernière à la même période (3 047), le nombre de décès dans la Méditerranée dépasse néanmoins les 2 350 pour la quatrième année consécutive.

A travers le monde, le projet de l’OIM pour les migrants disparus (MMP) fait état de 3 282 décès au 23 juillet 2017 (voir tableau ci-dessous). La région méditerranéenne représente la plus grande proportion de décès, soit près des trois quarts du total dans le monde.

Le MMP confirme les nouveaux décès suivants : un corps retrouvé près de Sabratha, en Libye ; le corps d’un migrant seul retrouvé dans un ranch près de Falfurrias, au Texas, USA ; une noyade dans le Rio Bravo, Nuevo Laredo, Tamaulipas, au Mexique ; et neuf corps de migrants découverts au Texas piégés dans un camion verrouillé dans le parking d’un centre commercial (huit migrants ont été retrouvés morts dans le camion et un migrant secouru est décédé plus tard à l’hôpital).

Dernière infographie mise à jour dans la Méditerranée :
http://migration.iom.int/docs/MMP/170725_Mediterranean_Update.pdf

Pour consulter les dernières données sur les arrivées et les décès de migrants en Méditerranée, veuillez-vous rendre sur : http://migration.iom.int/europe
Pour en savoir plus sur le Projet sur les migrants disparus : http://missingmigrants.iom.int

Pour plus d’informations, veuillez contacter :
Joel Millman, OIM Genève, Tel : +41.79.103-8720, Email : jmillman@iom.int
Flavio Di Giacomo, OIM Italie, Tel : +39 347 089 8996, Email : fdigiacomo@iom.int
Kelly Namia, OIM Grèce, Tel : +30 210 9919040, +30 210 9912174, Email : knamia@iom.int
Julia Black, OIM GMDAC à Berlin, Tel : +49 30 278 778 27, Email : jblack@iom.int
Christine Petré, OIM Libye Tel :  +216 29 240 448, Email : chpetre@iom.int
Ana Dodevska, OIM Espagne, Tel : +34 91 445 7116, Email : ADODEVSKA@iom.int