Arrivées de migrants en Europe par la Méditerranée : 114 287 ; décès en mer : 2 385

Posted: 
08/01/17
Themes: 
Humanitarian Emergencies, Missing Migrants, Refugee and Asylum Issues

Genève – D’après l’OIM, l’organisme des Nations Unies chargé des migrations, au 30 juillet 2017, 114 287 migrants et réfugiés sont arrivés en Europe par la mer. Près de 85 pourcent sont arrivés en Italie et le reste est réparti entre la Grèce, Chypre et l’Espagne. A la même date l’année dernière, ils étaient 256 828. 

D’après l’OIM à Rome, au 30 juillet, 10 781 migrants sont arrivés par la mer en Italie ce mois-ci. Ils sont environ 13 000 de moins qu’en juillet des deux été derniers (voir tableau ci-dessous), confirmant la tendance que l’OIM observe d’un ralentissement du trafic vers l’Italie et d’une baisse du nombre de décès au milieu de l’été (environ moitié moins que ceux enregistrés en juillet 2015 et 2016). Cependant, à ce jour cette année, le nombre total d’arrivées en Italie (94 802) reste plus élevé qu’en 2015 ou 2016. 

Lundi 31 juillet, Ana Dodevska, de l’OIM en Espagne, a rapporté que 13 personnes ont été secourues au large des côtes espagnoles, 39 le 30 juillet et 158 le 29 juillet. Selon ses informations, les rescapés du 29 juillet souffrent de brûlures et étaient déshydratés. Ces dernières arrivées portent le nombre total d’hommes, de femmes et d’enfants arrivés en Espagne à 8 157 en 2017. 

D’après l’OIM en Libye, le 30 juillet, 48 migrants ont été secourus au large d’Azzawya par les garde-côtes libyens. Jusqu’ici en 2017, 11 451 migrants ont été secourus dans les eaux libyennes.

D’après l’OIM à Athènes, 497 migrants et réfugiés sont arrivés à divers endroits en Grèce (Samos, Lesbos, Chios, Rhodes, Megisti) entre le 27 et le 30 juillet. Le nombre total d’arrivées par la mer en Grèce au 30 juillet s’élève à 11 280. A la même date l’année dernière, ils étaient 160 233.

Le dernier incident meurtrier en date dans la région a été signalé jeudi (27 juillet), lorsqu’un bateau a chaviré au large de la côte d’Izmir, en Turquie, tuant sept personnes (deux femmes et cinq enfants), les premiers décès enregistrés sur l’itinéraire de la Méditerranée orientale depuis le 24 avril.

Cet incident porte le nombre total de décès dans la Méditerranée à 2 835 en 2017. Bien que ce chiffre talonne celui de l’année dernière à la même période (3 047), le nombre de décès dans la Méditerranée dépasse néanmoins les 2 350 pour la quatrième année consécutive.

A travers le monde, le projet de l’OIM pour les migrants disparus (MMP) fait état de 3 382 décès au 30 juillet 2017 (voir tableau ci-dessous). La région méditerranéenne représente la plus grande proportion de décès, soit près des trois quarts du total dans le monde.

Parmi les victimes récemment confirmées par le MMP figurent : les noyades au large d’Izmir, une noyade à la frontière Etats-Unis/Mexique et huit décès à la frontière turco-syrienne.

Pour consulter les dernières données sur les arrivées et les décès de migrants en Méditerranée, veuillez-vous rendre sur : http://migration.iom.int/europe

Pour en savoir plus sur le Projet sur les migrants disparus : http://missingmigrants.iom.int

Pour plus d’informations, veuillez contacter :
Joel Millman, OIM Genève, Tel : +41.79.103-8720, Email : jmillman@iom.int
Flavio Di Giacomo, OIM Italie, Tel : +39 347 089 8996, Email : fdigiacomo@iom.int
Kelly Namia, OIM Grèce, Tel : +30 210 9919040, +30 210 9912174, Email : knamia@iom.int 
Julia Black, OIM GMDAC à Berlin, Tel : +49 30 278 778 27, Email : jblack@iom.int
Christine Petré, OIM Libye Tel :  +216 29 240 448, Email : chpetre@iom.int
Ana Dodevska, OIM Espagne, Tel : +34 91 445 7116, Email : ADODEVSKA@iom.int