Arrivées de migrants en Europe par la Méditerranée en 2018 : 16 089 ; décès en mer : 521

Posted: 
04/10/18

Genève - D’après l’OIM, l’organisme des Nations Unies chargé des migrations, 16 089 migrants et réfugiés sont arrivés en Europe par la mer en date du 8 avril 2018, dont la grande majorité en Italie et le reste réparti entre la Grèce, l’Espagne et Chypre. A la même date en 2017, ils étaient 33 355 à aborder les côtes européennes.

Flavio Di Giacomo, de l’OIM à Rome, a fait état, lundi 9 avril, d’une seule opération de sauvetage pendant le week-end : les garde-côtes italiens ont secouru une petite embarcation transportant 104 migrants au total (tous tunisiens) au large des côtes de Lampedusa.

Il a ajouté que selon les chiffres du Ministère de l’intérieur, 6 894 migrants sont arrivés en Italie par la mer cette année : près de 74,37 pourcent de moins qu’à la même période l’an dernier, lorsque 26 902 hommes, femmes et enfants migrants ont été amenés en Italie après avoir été secourus dans les eaux au nord de l’Afrique.

Toutefois, malgré le nombre plus faible d’arrivées enregistrées en Italie cette année, le nombre de décès et de disparitions dans la mer Méditerranée sur l’itinéraire central - même s’il est plus faible dans l’absolu (359 en 2018 contre 745 en 2017) - a augmenté de 75 pourcent par rapport au nombre d’arrivées.

Ce chiffre montre que l’urgence humanitaire dans la Méditerranée continue d’être une réalité tragique et que sauver des vies en mer reste la priorité.

Cette année, Ana Dodveska de l’OIM en Espagne, fait état de 3 460 hommes, femmes et enfants secourus dans les eaux de la Méditerranée occidentale au 8 avril.

A travers le monde, le Projet de l’OIM sur les migrants disparus (MMP) fait état de 876 décès et disparitions de migrants en 2018. Dans la Méditerranée seulement, 521 migrants auraient trouvé la mort cette année. Les corps de quatre migrants ont été repêchés dans la Méditerranée occidentale ces dix derniers jours.

Le 6 avril, le corps d’un homme a été ramené sur une plage près de Tarifa, en Espagne - d’après les autorités, il ne faisait pas partie des migrants portés disparus du naufrage du 1er avril dernier, car le corps semble avoir été dans l’eau pendant plusieurs semaines voire plusieurs mois. En outre, trois corps ont été retrouvés pendant le premier week-end d’avril dans la province d’Ain Témouchent, au nord-ouest de l’Algérie : le 31 mars, le corps d’un migrant a été ramené sur la plage Sbiaat ; le 1er avril, un autre corps a été retrouvé à Iles Habibas et le 2 avril, le corps d’un migrant a été retrouvé à 6 miles marins au large du Port de Bouzedjar.

Le 9 avril, un naufrage aurait eu lieu au large du Maroc, à 20 kilomètres au sud des côtes de Tanger. Il y aurait 10 survivants et six morts. Ces décès seront enregistrés par le MMP une fois que l’information sera confirmée.

Deux autres décès ont été ajoutés à la base de données du MMP depuis vendredi dernier. A Ceuta, enclave espagnole en Afrique du Nord, un adolescent de 16 ans s’est fait écraser dans la zone portuaire le 6 avril, alors qu’il tentait de s’accrocher à la remorque d’un camion qui attendait d’embarquer à bord du ferry pour l’Espagne. A la frontière Etats-Unis/Mexique, le corps d’un jeune de 18 ans qui s’est noyé dans le Rio Grande le 18 mars a été rapatrié dans sa ville natale au Nicaragua.

Par ailleurs, le MMP a été informé du décès d’au moins cinq Rohingyas dans la mer d’Andaman la semaine dernière. Les rescapés étaient bloqués depuis plusieurs semaines à bord de leur bateau et ont été secourus par des pêcheurs indonésiens puis amenés à Aceh. Le personnel de l’OIM recueille les témoignages des rescapés pour confirmer le nombre de morts.

Les données du MMP sont compilées par le personnel de l’OIM mais proviennent de sources diverses, dont certaines ne sont pas officielles. Pour en savoir plus sur la collecte de données sur les migrants disparus, cliquez ici (en anglais).

Pour plus d’informations, veuillez contacter :
Joel Millman, OIM Genève, Tel : +41.79.103-8720, Email : jmillman@iom.int    
Mircea Mocanu, OIM Roumanie, Tel :  +40212115657, Email : mmocanu@iom.int   
Dimitrios Tsagalas, OIM Chypre, Tel : + 22 77 22 70 ; E-mail : dtsagalas@iom.int   
Flavio Di Giacomo, Bureau de coordination de l’OIM pour la Méditerranée, Italie, Tel : +39 347 089 8996, Email : fdigiacomo@iom.int 
Hicham Hasnaoui, OIM Maroc, Tel : + 212 5 37 65 28 81, Email : hhasnaoui@iom.int   
Kelly Namia, OIM Grèce, Tel : +30 210 9919040, +30 210 9912174, Email : knamia@iom.int     
Julia Black, OIM GMDAC à Berlin, Tel : +49 30 278 778 27, Email : jblack@iom.int
Christine Petré, OIM Libye Tel :  +216 29 240 448, Email : chpetre@iom.int    
Ana Dodevska, OIM Espagne, Tel : +34 91 445 7116, Email : ADODEVSKA@iom.int  
Myriam Chabbi, OIM Tunisie, Tel :  +216 28 78 78 05, Mobile : +216 71 860 312 Ext. 109, Email : mchabbi@iom.int