Arrivées de migrants en Europe par la Méditerranée en 2018 : 22 439 ; Décès en mer : 615

Posted: 
05/04/18
Themes: 
Humanitarian Emergencies, Missing Migrants

Genève - D’après l’OIM, l’organisme des Nations Unies chargé des migrations, 22 439 migrants et réfugiés sont arrivés en Europe par la mer pendant les 122 premiers jours de 2018, dont environ 42 pourcent en Italie et le reste réparti entre la Grèce (38%) et l’Espagne (20%). A la même date en 2017, ils étaient 45 540 à aborder les côtes européennes, et 184 793 à cette période en 2016.

En d’autres termes, les arrivées dans la Méditerranée à ce jour en 2018 ne représentent qu’un peu moins de la moitié des niveaux de l’an dernier et environ 12 pourcent de ceux de 2016 à la même période. D’après Flavio Di Giacomo, de l’OIM à Rome, les 9 467 migrants et réfugiés arrivés en Italie en 2018 représentent une baisse de près de 75 pourcent par rapport au 37 250 qui étaient arrivés à cette période en 2017.

D’après Christine Petré, de l’OIM en Libye, pour le mois d’avril, les unités des garde-côtes libyens ont secouru ou intercepté 1 485 hommes, femmes et enfants migrants pendant le mois, portant à 4 964 le nombre total de migrants irréguliers rapatriés en Libye (voir graphique ci-dessous). Elle a ajouté que les autorités libyennes ont découvert 11 victimes de noyade ou d’autres accidents pendant le mois.

Ils font partie des 615 décès enregistrés par le Projet de l’OIM sur les migrants disparus (MMP) à travers la Méditerranée en 2018. Plus récemment, neuf migrants sont morts en tentant la traversée entre la Libye et l’Italie. Le 30 avril, les corps de deux hommes ont été retrouvés à Gariboli, en Libye, tandis que le corps d’une femme a été découvert à Tajoura, à l’est de Tripoli. Six autres corps - ceux de cinq hommes adultes et d’un bébé - ont été découverts à Zouara.

Dans la Méditerranée occidentale, le corps d’un homme a été découvert sur une plage à Aïn El Turck, en Algérie, le 2 mai. Il serait mort lors d’un naufrage qui s’est produit dimanche dernier (29 avril) au large des côtes de Cap Falcon. Le bilan actuel du naufrage de dimanche est de 16 morts et 3 disparus, et 19 survivants ont été secourus par les autorités de la protection civile algériennes.

Dans les eaux espagnoles, à ce jour cette année, Ana Dodevska, de l’OIM à Madrid, fait état de 4 409 hommes, femmes et enfants secourus alors qu’ils tentaient d’entrer en Europe. En mai 2017, ils étaient 4 161 pour tout le mois (voir tableau ci-dessous). D’après le MMP, 217 personnes sont mortes en mer cette année sur l’itinéraire de la Méditerranée occidentale, contre 224 sur le même itinéraire pour toute l’année dernière.

D’après Kelly Namia, de l’OIM en Grèce, entre le 29 avril et le 1er mai, les garde-côtes helléniques ont fait état d’au moins deux incidents ayant nécessité des opérations de recherche et de sauvetage au large des îles de Lesbos et de Chios. Les garde-côtes ont secouru 71 migrants au large de Lesbos et de Megisti.

Elle a ajouté qu’en plus des arrivées à Lesbos et Chios - et dans les îles de Kos, de Megisti et de Samos - 378 autres migrants ont débarqué dans la mer Egée ces trois jours, portant à 8 516 le nombre total de migrants irréguliers en Grèce par la mer depuis le 1er janvier - soit en moyenne un peu plus de 70 personnes par jour (voir tableau ci-dessous). Au mois d’avril, 3 083 migrants sont arrivés via la Méditerranée orientale.

 

Kelly Namia a également dressé une liste des cinq journées les plus chargés que sa mission a connus dans la mer Egée depuis 2014. Toutes se situent entre les mois de septembre et octobre 2015 - il y a donc près de trois ans, au plus fort de l’urgence dans la Méditerranée orientale - lorsqu’à cinq occasions différentes, au moins 8 000 migrants et réfugiés sont arrivés dans les îles égéennes depuis la Turquie. A deux occasions, plus de 9 000 personnes sont arrivées.

Voici la liste :

30/10/2015: 10 842 (Lesbos 4 285/ Samos: 1 601/ Chios: 2 200)

17/10/2015: 9 113 (Lesbos: 5 597/ Samos: 1 462/ Chios: 1 500)

31/10/2015: 8 998 (Lesbos: 4 285/ Samos: 1 228/ Chios: 1 709)

16/10/2015: 8 988 (Lesbos: 5 303/ Samos: 1 590/ Chios:1 100)

19/9/2015: 8 385 (Lesbos: 5 800/ Samos: 8 065/ Leros: 2 059)

Pour l’OIM, il est important de garder à l’esprit ces comparaisons, notamment car cette semaine, notre unité a recensé à peine 7 000 arrivées pour tout le mois d’avril 2018, un chiffre régulièrement dépassé quotidiennement pendant plusieurs mois en 2015.

A travers le monde, le MMP fait état de 1 067 décès ou disparitions de migrants en 2018, y compris dans la Méditerranée (voir tableau ci-dessous).

Ailleurs, depuis le dernier rapport de l’OIM : à la frontière entre le Texas et le Mexique, un jeune homme de nationalité non confirmée est mort en tentant de traverser le Rio Grande pour atteindre les Etats-Unis le 29 avril. Il s’agissait du 22ème décès par noyade à cette frontière en 2018. Au Mexique, le corps d’un migrant salvadorien de 30 ans a été découvert près des voies de chemin de fer à Toluca, dans l’Etat de México, le 2 mai.

En Europe, un homme algérien non identifié s’est noyé dans la rivière Kolpa à la frontière entre la Slovénie et la Croatie le 30 avril. Sept autres de ses compagnons migrants ont survécu.

Les données du MMP sont compilées par le personnel de l’OIM mais proviennent de sources diverses, dont certaines ne sont pas officielles. Pour en savoir plus sur la collecte de données sur les migrants disparus, cliquez ici (en anglais).

Dernière infographie sur la Méditerranée : ici
Pour consulter les dernières données sur les arrivées et les décès de migrants en Méditerranée, rendez-vous sur : http://migration.iom.int/europe   
Pour en savoir plus sur le Projet sur les migrants disparus : http://missingmigrants.iom.int   

Pour plus d’informations, veuillez contacter :
Joel Millman, OIM Genève, Tel : +41.79.103-8720, Email : jmillman@iom.int    
Mircea Mocanu, OIM Roumanie, Tel :  +40212115657, Email : mmocanu@iom.int   
Dimitrios Tsagalas, OIM Chypre, Tel : + 22 77 22 70 ; E-mail : dtsagalas@iom.int   
Flavio Di Giacomo, Bureau de coordination de l’OIM pour la Méditerranée, Italie, Tel : +39 347 089 8996, Email : fdigiacomo@iom.int 
Hicham Hasnaoui, OIM Maroc, Tel : + 212 5 37 65 28 81, Email : hhasnaoui@iom.int   
Kelly Namia, OIM Grèce, Tel : +30 210 9919040, +30 210 9912174, Email : knamia@iom.int     
Julia Black, OIM GMDAC à Berlin, Tel : +49 30 278 778 27, Email : jblack@iom.int
Christine Petré, OIM Libye Tel :  +216 29 240 448, Email : chpetre@iom.int    
Ana Dodevska, OIM Espagne, Tel : +34 91 445 7116, Email : ADODEVSKA@iom.int  
Myriam Chabbi, OIM Tunisie, Tel mobile :  +216 28 78 78 05, bureau :  +216 71 860 312 Ext. 109, Email : mchabbi@iom.int