Arrivées de migrants en Europe par la Méditerranée en 2018 : 7 795 ; décès en mer : 390

Posted: 
02/09/18
Themes: 
Humanitarian Emergencies, Missing Migrants, Refugee and Asylum Issues

Genève - D’après l’OIM, l’organisme des Nations Unies chargé des migrations, 7 795 migrants et réfugiés sont arrivés en Europe par la mer pendant les cinq premières semaines et demie de 2018. Environ 60 pourcent sont arrivés en Italie et le reste est réparti entre l’Espagne et la Grèce (environ 20 pourcent chacun). A la même date en 2017, ils étaient 12 217 à aborder les côtes européennes.

Lundi 5 février, l’OIM à Rome a communiqué les chiffres officiels du Ministère italien de l’intérieur indiquant que 4 723 migrants sont arrivés par la mer en Italie cette année, une forte baisse par rapport aux 9 354 arrivées recensées à la même période l’an dernier.

Après avoir recensé un nombre d’arrivées similaire à celui de 2017 et 2016 (voir tableau ci-dessous) pendant la première semaine de février, les autorités italiennes ont enregistré seulement 541 arrivées en février 2018, bien moins que pendant le même mois des années précédents.

D’après Kelly Namia, de l’OIM à Athènes, entre le 4 et le 6 février, les garde-côtes helléniques ont informé l’OIM d’un seul incident nécessitant des opérations de recherche et de sauvetage au large de l’île de Kos, le 6 février. Les garde-côtes ont secouru 45 migrants et les ont transférés vers l’île.

Kelly Namia ajoute que le lundi précédent, 27 migrants sont arrivés à Lesbos depuis dimanche. Ces arrivées portent le nombre total à 1 753 depuis le 1er janvier, soit un peu moins de 44 personnes par jour en moyenne. 

 

 

En 2018, Ana Dodveska, de l’OIM en Espagne, fait état de 1 400 hommes, femmes et enfants secourus dans les eaux de la Méditerranée occidentale en janvier, et de 127 pendant les huit premiers jours de 2018.

Ana Dodevska a également fait part des données suivantes issues du Ministère espagnol de l’intérieur sur les arrivées par la mer depuis 2015 :

Depuis début décembre, la Méditerranée occidentale est l’itinéraire méditerranéen le plus meurtrier avec plus de 100 décès en mer ces 10 dernières semaines. Le nombre total de décès dans la Méditerranée s’élève aujourd’hui à 390 en date du 7 février, contre 258 l’an dernier à la même date.

Dans la Méditerranée centrale, Christine Petré, de l’OIM en Libye, a donné des précisions sur une opération de sauvetage/interception le long des côtes libyennes. D’après l’OIM en Libye, 2 046 hommes, femmes et enfants ont été débarqués de bateaux de passeurs au mois de janvier, soit trois fois plus qu’en janvier 2017 (voir graphique ci-dessous). 

 

 

Cette révision de l’OIM en Libye pour le mois de janvier donne également des précisions sur les opérations de sauvetage lors desquelles près de 200 enfants ont été ramenés à terre.

Cette semaine, l’OIM en Libye fait état de 2 178 migrants rapatriés par l’OIM depuis la Libye vers leurs pays d’origine. La semaine passée, les rapatriés sont rentrés vers quatre pays : le Sénégal, la Côte-d’Ivoire, le Cameroun et les Comores, portant à 8 042 le nombre total de rapatriés depuis le 28 novembre 2017, date à laquelle l’OIM a commencé à intensifier ses vols depuis la Libye.

A travers le monde, le Projet de l’OIM sur les migrants disparus recense 549 décès de migrants en 2018. Plus récemment, un migrant est mort et trois ont été blessés dans un accident de la route sur une autoroute près du port de marchandises de Tanger-Med au Maroc, à proximité de la frontière avec Ceuta, le 2 février.

A la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique, deux migrants se sont noyés en traversant le Rio Bravo pendant le week-end : le 3 février, l’US Border Patrol a découvert un corps près d’Hidalgo, au Texas, et le 5 février, les autorités mexicaines de la protection civile ont découvert le corps d’un homme près d’Hidalgo Bridge à Reynosa, Tamaulipas.

Sept personnes se sont noyées dans le Rio Bravo depuis le début de l’année.

Les données du MMP sont compilées par le personnel de l’OIM mais proviennent de sources diverses, dont certaines ne sont pas officielles. Pour en savoir plus sur la collecte de données sur les migrants disparus, cliquez ici (en anglais).

 

 

Dernière infographie mise à jour pour la Méditerranée : ici

Pour consulter les dernières données sur les arrivées et les décès de migrants en Méditerranée, rendez-vous sur : http://migration.iom.int/europe   
Pour en savoir plus sur le Projet sur les migrants disparus : http://missingmigrants.iom.int   

 Pour plus d’informations, veuillez contacter :
Joel Millman, OIM Genève, Tel : +41.79.103-8720, Email : jmillman@iom.int    
Mircea Mocanu, OIM Roumanie, Tel :  +40212115657, Email : mmocanu@iom.int   
Dimitrios Tsagalas, OIM Chypre, Tel : + 22 77 22 70 ; E-mail : dtsagalas@iom.int   
Flavio Di Giacomo, OIM Italie, Tel : +39 347 089 8996, Email : fdigiacomo@iom.int 
Hicham Hasnaoui, OIM Maroc, Tel : + 212 5 37 65 28 81, Email : hhasnaoui@iom.int   
Kelly Namia, OIM Grèce, Tel : +30 210 9919040, +30 210 9912174, Email : knamia@iom.int     
Julia Black, OIM GMDAC à Berlin, Tel : +49 30 278 778 27, Email : jblack@iom.int
Christine Petré, OIM Libye Tel :  +216 29 240 448, Email : chpetre@iom.int    
Ana Dodevska, OIM Espagne, Tel : +34 91 445 7116, Email : ADODEVSKA@iom.int  
Myriam Chabbi, OIM Tunisie, Tel :  +216 28 78 78 05, Mobile : +216 71 860 312 Ext. 109, Email : mchabbi@iom.int