Arrivées de migrants en Europe par la Méditerranée en 2019 : 7 510 ; décès en mer : 217

Posted: 
02/15/19
Themes: 
Missing Migrants

Genève – D’après l’OIM, l’organisme des Nations Unies chargé des migrations, 7 510 migrants et réfugiés sont entrés en Europe par la mer pendant les 44 premiers jours de 2019, soit une baisse de près de 9 pour cent par rapport aux 8 234 qui étaient arrivés pendant la même période l’an dernier. Pendant les sept premières semaines de 2019, 217 décès ont été recensés le long des trois principaux itinéraires méditerranéens, contre 412 à la même période en 2018 (voir tableau ci-dessous).

OIM Espagne

D’après Ana Dodevska, de l’OIM en Espagne, en date du mercredi 13 février, 4 649 hommes, femmes et enfants sont arrivés ce mois-ci en tant que migrants irréguliers, soit près du triple des arrivées recensées à cette date l’an dernier. Pendant les sept premières semaines de 2019, le nombre d’arrivées en Espagne a dépassé le total de toutes les arrivées en Espagne recensées pendant les quatre premiers mois de 2018, période durant laquelle l’OIM avant recensé 4 627 arrivées de migrants irréguliers en Espagne par la mer (voir tableau ci-dessous).

OIM Grèce

L’OIM en Grèce a signalé jeudi 14 février qu’entre le vendredi 8 février et aujourd’hui, les garde-côtes helléniques ont fait état d’au moins trois incidents ayant nécessité des opérations de recherche et de sauvetage au large de l’île de Lesbos. Les garde-côtes ont secouru 132 migrants et les ont transférés vers cette même île.

Ces 132 arrivées faisaient partie des quelque 394 enregistrées par l’OIM entre le 7 et le 13 février sur les îles de Samos, de lesbos, de Kos et des Inousses et portent à 2 513 le nombre total d’arrivées par la mer en Grèce cette année (voir tableau ci-dessous).

Projet de l’OIM sur les migrants disparus

A ce jour en 2019, le MMP recense 382 décès de migrants, dont 217 le long des trois principaux itinéraires méditerranéens (voir tableau ci-dessous).

Plus récemment, le corps d’un homme non identifié a été retrouvé sur le rivage du Rio Grande près de Camargo, dans l’Etat mexicain de Tamaulipas, le 7 février. Un Hondurien de 30 ans a été emporté par le courant du fleuve le 13 février alors qu’il tentait de traverser depuis Reynosa, à Tamaulipas. Sa femme de 18 ans, enceinte de quatre mois, a été secourue par les autorités de la protection civile mexicaines. Toujours au Mexique, un homme a été tué à Saltillo, dans l’Etat de Coahuila, le 7 février, alors qu’il voyageait en direction du nord vers la frontière avec les Etats-Unis. A Michoacán, un homme a été tué et sept autres blessés dans un accident de la route sur l’autoroute Morelia-Salamanca, lorsque le véhicule qui les amenait au Texas a percuté un autre véhicule le 13 février.

Dans la Méditerranée occidentale, les autorités de la protection civile algériennes ont signalé que les corps de deux hommes âgés d’une trentaine d’années ont été repêchés de la mer au large de Kristel, à l’est d’Oran, le 9 février. Treize personnes ont été secourues, dont dix hommes palestiniens, une iraquienne de 16 ans et deux Algériennes de 16 et 17 ans. Les informations sur les nationalités et les identités des deux hommes décédés n’ont pas été rendues publiques. D’après les témoignages des rescapés, trois autres personnes sont portées disparues. Dans la Méditerranée orientale, une petite fille de 9 ans, vraisemblablement d’origine afghane, a disparu lorsqu’un bateau transportant 52 personnes a chaviré au large de Tsonia, sur l’île grecque de Lesbos, le 13 février.

Le décès d’un homme non identifié a été enregistré à la frontière entre la Slovénie et la Croatie le 8 février. Son corps a été retrouvé dans la forêt près de Vodni Dol, au sud du point de passage de Pasjak/Ripa, en Croatie. Il serait mort d’hypothermie.

Les données du Projet sur les migrants disparus sont recueillies par le personnel de l’OIM basé à son Centre mondial d’analyse des données sur la migration mais proviennent de sources diverses, dont certaines ne sont pas officielles. Pour en savoir plus sur la manière dont sont recueillies les données sur les décès et disparitions de migrants, cliquez ici (en anglais).

Pour connaître les dernières informations sur les arrivés et décès dans la Méditerranée, cliquez ici (en anglais). Pour en savoir plus sur le Projet sur les migrants disparus, cliquez ici (en anglais).

Voir les contacts ici.