Arrivées de migrants par la Méditerranée en Europe : 358 403 ; nombre officiel de décès en mer : 4 913

Posted: 
12/23/16
Region-Country: 
Europe fr / Suisse
Themes: 
Humanitarian Emergencies, Missing Migrants

Suisse - D’après l’OIM, au 21 décembre, 358 403 migrants et réfugiés sont entrés en Europe par la mer en 2016, principalement en Grèce et en Italie.

D’après le projet de l’OIM sur les migrants disparus http://missingmigrants.iom.int, le nombre de décès dans la Méditerranée cette année s’élève à 4 913, dont 13 nouveaux décès signalés depuis le dernier rapport le 20 décembre.

Six de ces décès ont eu lieu sur l’itinéraire entre la Turquie et la Grèce mardi soir, et 7 autres corps auraient été repêchés lors d’opérations de sauvetage en haute mer sur l’itinéraire Libye-Italie jeudi matin.

Les 4 913 décès recensés dans la Méditerranée au 21 décembre indiquent une moyenne quotidienne de près de 14 hommes, femmes et enfants.

L’OIM pense que de nombreux autres décès en mer pourraient ne pas avoir été signalés – dans la Méditerranée et ailleurs – en particulier entre l’Afrique du Nord et l’Espagne, où la collecte de données cette année était sporadique et où de nombreuses petites embarcations auraient sombré sans être détectées.

En outre, ces données ne reflètent pas les nouvelles informations reçues par l’OIM à Rome ce matin. L’OIM a appris que jeudi soir, au moins deux nouveaux naufrages se sont produits, portant le nombre de décès en mer cette année, si les naufrages sont confirmés, à plus de 5 000 hommes, femmes et enfants.

D’après Flavio Di Giacomo, porte-parole de l’OIM à Rome, l’Organisation a recueilli des témoignages de rescapés de deux naufrages qui ont causé la mort d’au moins 100 migrants. D’après les rescapés amenés hier soir à Trapani par le navire des garde-côtes italiens, le Diciotti, les deux naufrages impliquaient deux embarcations pneumatiques qui ont chaviré en tentant de traverser le canal de Sicile.

Bien que les détails des deux naufrages doivent encore fait l’objet d’une enquête, l’OIM rapporte vendredi que parmi les 63 rescapés d’un des naufrages, des témoins ont indiqué que leur bateau transportait entre 120 et 140 migrants. Dans l’autre naufrage, environ 80 migrants qui auraient survécu ont indiqué que leur embarcation transportait environ 120 personnes. Il s’agirait principalement de migrants d’Afrique de l’Ouest, dont un nombre considérable de femmes et d’enfants.

« Cette tragédie nous rappelle que l’urgence humanitaire qui concerne des milliers de personnes qui  meurent en tentant de fuir la Libye n’est pas terminée », a déclaré Flavio Di Giacomo. « En 2016, le nombre d’arrivées par la mer en Italie n’a cessé de croître, et le nombre de décès de migrants a fortement augmenté : plus de 5 000 personnes sont décédées en 2016, contre 3 777 pendant la même période l’année dernière. C’est près de 2 000 de plus qu’en 2014, lorsque plus de 3 000 hommes, femmes et enfants avaient trouvé la mort sur ce dangereux itinéraire. »

M. Di Giacomo a expliqué que le nombre de naufrages reflétait le mauvais état des bateaux utilisés par les migrants, amplifié par les mauvaises conditions hivernales en mer pendant cette saison.

« Nous voyons de plus en plus de migrants traverser pendant l’hiver. Cette tendance confirme le fait que les conditions en Libye deviennent de plus en plus dangereuses pour les migrants, qui tentent souvent de fuir le pays pour survivre », a t-il déclaré.

« Beaucoup de personnes nous ont confié qu’elles ne souhaitaient pas venir en Europe lorsqu’elles ont quitté leur pays d’origine. Pour beaucoup, le pays de destination était la Libye. Mais là-bas, ils n’ont connu que maltraitance et violence. Ils ont donc décidé de tenter la traversée de la mer, confiant leur vie à des passeurs peu scrupuleux, qui les ont forcé à embarquer à bord de bateaux hors d’état de naviguer. Ces naufrages ne peuvent dont pas être considérés comme de simples « incidents ». Ils sont la conséquence du comportement criminel des passeurs. »

L’OIM à Rome a également signalé jeudi que 179 525 migrants sont arrivés en Italie par la mer cette année, soit une hausse de 19 pourcent par rapport à la même période l’année dernière, et de 7 pourcent par rapport à 2014.

Pendant les trois premières semaines de ce mois de décembre, 6 517 arrivées ont été recensées, soit près de 2 200 par semaine, contre une moyenne hebdomadaire de 3 600 sur toute l’année.

Depuis début 2014, l’OIM recense plus d’un demi-million de migrants arrivés par la mer en Europe via l’itinéraire de la Méditerranée centrale reliant l’Afrique du Nord à l’Italie. Le nombre total d’arrivées cette année dépassera certainement les 180 000, faisant de 2016 l’année la plus chargée sur cet itinéraire depuis le début de la crise migratoire actuelle. 

NOMBRE TOTAL D’ARRIVÉES ET DE DÉCÈS EN MER MÉDITERRANÉE 2015-2016

1er  janvier – 19 DÉCEMBRE 2016

1er janvier – 31 DÉCEMBRE 2015

Pays d’arrivée

Arrivées

Décès

Arrivées

Décès

Italie

179 525

 

4,410
(Méd. centrale)

153,842

3,777
(tous itinéraires méditerranéens confondus)

Grèce

173 244

434
(Méd. Orientale)

853,650

Chypre

189

Na

Espagne

5,445
(au 30 septembre)

69
(Méd. Occidentale)

Na

Total estimé

358,403

4,913

1,007,492

3,777

 

Janvier 2016

Frontières maritimes

Frontières terrestres

67,415

539

Février 2016

Frontières maritimes

Frontières terrestres

57,066

474

Mars 2016

Frontières maritimes

Frontières terrestres

26,971

152

Avril 2016

Frontières maritimes

Frontières terrestres

3,650

284

Mai  2016

Frontières maritimes

Frontières terrestres

1,721

189

Juin 2016

Frontières maritimes

Frontières terrestres

1,554

100

Juillet 2016

Frontières maritimes

Frontières terrestres

1,920

127

Août 2016

Frontières maritimes

Frontières terrestres

3,540

249

Septembre  2016

Frontières maritimes

Frontières terrestres

3,052

204

Octobre  2016

Frontières maritimes

Frontières terrestres

3,078

492

Novembre  2016

Frontières maritimes

Frontières terrestres

1,932

283

Décembre 2016

Frontières maritimes

Frontières terrestres

1,345**

n/a

 

L’OIM à Athènes a rapporté jeudi que 173 244 migrants et réfugiés sont arrivés en Grèce par la mer cette année, en date du 21 décembre, portant le nombre total depuis le 1er janvier 2014 à 1 061 336. 

 

Pays

1 Jan – 31 Dec 2014

1 Jan – 31 Dec 2015

1 Jan – 21 December 2016

Grèce

34,442

853,650

*173,244

 

L’OIM à Athènes fait remarquer que par rapport aux 8 000 arrivées quotidiennes pendant les semaines les plus chargées de 2015, les flux migratoires vers la Grèce depuis fin mars 2016 ont fortement diminué. Pendant les trois premières semaines de décembre, la Grèce a recensé un peu plus de 1 345 arrivées par la mer, faisant de ce mois le plus calme de 2016.

Dernière infographie mise à jour dans la Méditerranée :
http://migration.iom.int/docs/MMP/Mediterranean_Update_23_DEC_2016.pdf
Pour consulter les dernières données sur les arrivées et les décès de migrants en Méditerranée, veuillez vous rendre sur : http://migration.iom.int/europe
Pour en savoir plus sur le Projet sur les migrants disparus : http://missingmigrants.iom.int 

Pour plus d’informations, veuillez contacter :
Flavio Di Giacomo, OIM Italie, Tel: +39 347 089 8996, Email: fdigiacomo@iom.int
Daniel Esdras, OIM Grèce Tel: +30 210 9912174, Email: iomathens@iom.int ou Kelly Namia, Tel: +30 210 9919040, +30 210 9912174, Email: knamia@iom.int 
Julia Black, OIM GMDAC à Berlin, Tel: +49 30 278 778 27, Email: jblack@iom.int
Mazen Aboulhosn, OIM Turquie, Tel: +9031245-51202, Email: aboulhosn@iom.int
Joel Millman, OIM Genève, Tel: +41.79.103-8720, Email: jmillman@iom.int
Othman Belbeisi, OIM Libye, Email : obelbeisi@iom.int ou Ashraf Hassan, Tel: +216297 94707, Email: ashassan@iom.int
Christine Beshay, OIM Egypte, Tel: + 20 2 273 651 40/1 Email: cbeshay@iom.int

Pour plus d’informations ou des demandes d’interview en français :
Florence Kim, OIM Genève, Tel: +41 79 103 03 42, Email: fkim@iom.int
Flavio Di Giacomo, OIM Italie, Tel: +39 347 089 8996, Email: fdigiacomo@iom.int

<none>