Avec le soutien de l’OIM, Madagascar participe au processus global d’évaluation des indicateurs de gouvernance des migrations (MGI) pour l’année 2020-2021

Posted: 
12/12/20
Themes: 
Migration Governance

Antananarivo – Maximiser les avantages de la migration, tout en relevant les défis qu'elle pose, nécessite des politiques et des cadres institutionnels solides, des objectifs clairs et une perspective à long terme. Donner continuellement la priorité à la migration dans les programmes politiques nationaux et mondiaux est un moyen pour tous les gouvernements de faire progresser le développement humain dans le monde entier.

En réponse, l'Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) a élaboré les indicateurs de gouvernance des migrations (MGI), un outil d'évaluation de base sur les structures nationales de gouvernance des migrations qui aide à identifier les leviers politiques pouvant être utilisés pour renforcer la gouvernance des migrations. Le processus permette de collecter des données concernant la gouvernance des migrations au niveau national et fournir des informations clés à travers lesquelles chaque ministère concerné par les enjeux de gouvernance des flux migratoires peut maximiser l’effectivité de son travail et de ses politiques. En outre, en s'appuyant sur les informations utiles que l'évaluation MGI offre et sur les discussions qu'elle favorise, les contreparties nationales concernées peuvent travailler sur des mesures concrètes pour combler les lacunes et commencer à s'engager dans un processus d'élaboration et de changement des politiques.

Madagascar rejoint cette année les 67 pays qui ont déjà pris part à cette initiative. En étroite collaboration avec le Ministère de l'Intérieur et de la Décentralisation (MID), en tant qu’acteur lead du processus et principal interlocuteur au niveau national, l’OIM mobilisent les acteurs des ministères concernés par la gouvernance des flux migratoire pour adapter le processus aux besoins du gouvernement et aux priorités sectorielles en termes de gouvernance de migration.

Le processus aura lieu pendant une période de 9 mois à travers une série d’activités, notamment 1) la collecte et analyses des donnés visant à évaluer les structures de gouvernance des migrations au niveau national à Madagascar à travers 90 indicateurs ; 2) l’organisation d’une conférence interministérielle pour la présentation des résultats de l’évaluation et 3) la rédaction et la publication d’un profil national de gouvernance des migrations qui sera imprimé et partagé avec toutes les parties prenantes.

Pour tout complément d’information, veuillez contacter :
Pour l’OIM : Daniel SILVA Y POVEDA, 032 56 54 954, [email protected]
Pour le MID : Nomenamampianina RAMAMONJYSON, 034 15 024 48, [email protected]