Contribution de la diaspora marocaine au programme de développement pour l’après-2015

Posted: 
03/12/13

 

Maroc - Dans le cadre des consultations nationales sur le programme de développement des Nations Unies pour l’après-2015 (www.worldwewant2015.org/), l’OIM et le PNUD au Maroc organiseront demain 13 mars 2013 une réunion extraordinaire pour permettre à la diaspora de contribuer au processus. 
 
Cette manifestation réunira des ministères, des Marocains de l’étranger, des Marocains récemment rentrés au pays, des associations de la diaspora et des chercheurs, ainsi que des membres de l’équipe de pays des Nations Unies. 
 
La réunion avait été précédée d’une discussion en ligne sur www.maghribcom.gov.ma, une plateforme web lancée en 2013 par le Ministère chargé des Marocains résidant à l’étranger, afin d’encourager le plus grand nombre de Marocains expatriés possible à participer.
 
Les cinq millions de Marocains résidant à l’extérieur du Royaume jouent un rôle important dans le développement du pays, en particulier en ce qui concerne les rapatriements de fonds. En 2011, ils ont rapatrié plus de 6,5 milliards de dollars E.-U., l’équivalent de 220 dollars E.-U. pour chacun des 30 millions d’habitants du pays. Le Maroc occupe le troisième rang des pays d’Afrique recevant le plus de fonds rapatriés par personne. 
 
La migration ne figure pas dans les objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), qui ont été fixés en 2000 et qui seront remplacés par le programme de développement des Nations Unies pour l’après-2015, mais elle a des retombées sur plusieurs d’entre eux, surtout l’éradication de la pauvreté. 
 
« Les discussions de demain contribueront à faire en sorte que les migrants soient entendus durant ce débat préparatoire et que, cette fois, la migration soit intégrée dans le futur programme de développement des Nations Unies », a déclaré Anke Strauss, Chef de mission de l’OIM Maroc. 
 
Pour plus d’informations, prière de contacter
 
Christos Christodoulides
à l’OIM Rabat